Ecole de magie pour jeunes sorciers établie sur l'île mystérieuse d'Eléus-Théria
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lydia Delacroix, professeur de découverte du monde des moldus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia Delacroix

avatar

Baguette : Une quoi???
Age : 21
Localisation : Très certainement a la bibliothèque ou dans sa maison

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Intriguée et un petit peu perdue
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: Se demandes où elle est

MessageSujet: Lydia Delacroix, professeur de découverte du monde des moldus   Sam 30 Juil - 10:41

Prénom : Lydia
Nom de Famille : Delacroix
Age : 21 ans

Race : Arachnaé / Humaine Maudite
Date de naissance : 11 juillet
Lieu de Naissance : Nîmes, France

Poste au sein de l’école : Professeur de découverte du monde des moldus, Professeur d’ artisanat non-magique


Histoire : C’est dans la Provence, dans un petit village situé à proximité de l’ancienne cité romaine de Nîmes et au sein d’un grand ferme construite au 19eme siècle qu’a grandi la jeune Lydia en compagnie de Michel et Stéphanie Delacroix, ses parents et de Lisa son aînée de deux ans.

Enfant douée et astucieuse, elle avait de bonnes notes à l’école et faisait partie de la troupe scoute des Demoiselles d’Eluria dans laquelle elle appréciait plus la facette découverte de la nature et construction que les jeux organisés par les chefs.

A l’age de quatorze ans, elle abandonna néanmoins le scoutisme, déçue par le manque d’enthousiasme des ses camarades pour les activités de bricolage et leurs discussions incessantes sur les garçons et les vêtements.
Elle s’inscrit alors dans une école artistique donnant des cours le week-end et suivit divers cours, notamment ceux de poterie, de sculpture et de couture créative, activités plaisantes au possible pour elle et dans lesquelles elle montra un certain talent.

Une fois qu’elle eut terminé ses études au lycée, elle alla à l’université ayant en tête de devenir professeur d’histoire et géographie, un autre de ses centres d’intérêts.
Elle avait déjà passe deux années d’études quand malheureusement une effroyable et incurable malédiction la frappa.
Ce qui la prit, elle et sa famille au dépourvu, car aucuns ne possédaient la moindre once de pouvoir magique et ne savaient comment réagir!

En effet Michel Delacroix, son père – collectionneur passionné d’objets anciens de la renaissance et du moyen-age – reçut un jour d’un ami un ancien médaillon en assez mauvais état et datant du seizième siècle.
Mais ce que tout deux ignoraient était que le médaillon était porteur d’une terrible malédiction en sommeil, attendant que la bonne personne le touche.

Cet objet ancien avait été fabrique en plusieurs exemplaires par Néja la colérique, une sorcière de Tournai qui était désireuse de se venger de la guilde de tisserands qui pratiquait des tarifs bien trop élèves à son goût.
La malédiction qu’elle y avait placée avait la particularité de ne frapper que les femmes ayant un talent pour le tissage ou la couture.
Les médaillons avaient été la cause d’innombrables meurtres et suicides au fil des siècles avant d’être détruit les un après les autres… sauf un qui avait traverse les siècles en passant de main en main, mais a chaque fois ses possesseurs ne remplissaient pas les deux conditions précitées.

Quand Michel revint avec sa nouvelle acquisition, il ne pu résister à l’envie de montrer sa trouvaille a toute sa famille, ce qu’il faisait a chaque fois.
Lorsque Lydia toucha le médaillon pour le voir de plus près, une décharge d’énergie magique jaillit du médaillon et la frappa, la faisant voler en arrière jusqu’a ce que le mur du salon arrête sa course.
Mais la douleur de sa rencontrer avec le mur n’était rien en comparaison de celle qui irradiait de ses jambes et remontait le long de son dos et de ses bras…. C’était comme si on lui enfonçait des milliers d’aiguilles chauffées a vif dans le corps !
Quand la douleur commença a s’estomper, Lydia vit le regard horrifié de sa famille qui la regardait médusés… elle baissa les yeux, craignant qu’elle n’ait de graves blessures qui pourraient mettre sa vie en danger.
De graves blessures non ! Mais la ou devaient se trouver ses jambes se trouvait maintenant huit longues pattes chitineuses et segmentées et derrière son corps se trouvait un abdomen semblable a celui des arachnide
Ses parents terrifiés et remplis d’incompréhension devant ce phénomène absolument impossible d’après ce que l’on sait de la science refusèrent la vérité et évitèrent la jeune femme qui s’était enfermée dans sa chambre, mais sa sœur aînée jura de l’aider comme elle le pouvait.

Deux jours plus tard survint la visite de Thomas, le fils des voisins et meilleur ami de Lydia a qui elle avoua le drame qui l’avait frappe. Il s’inquiétait de ne pas voir Lydia, alors que elle passait le plus clair de son temps dehors a créer ou a discuter avec lui.
Thomas était une personne qui comptait beaucoup pour elle et avec beaucoup d’appréhension, elle décida de lui révéler ce qui lui était arrive deux jours auparavant.
Ce que Lydia et ses proches ignoraient était que le jeune homme possédait des pouvoirs magiques et avait par conséquent une connaissance assez poussée du surnaturel et de l’étrange.

Il l’emmena à l’hôpital magique de Nîmes ou on l’examina et lui fit passer de nombreux tests avant de tenter de nombreux sortilèges de désenvoutement sur la jeune femme qui se demandait bien ce qui lui arrivait…. Deux jours auparavant, elle ne connaissait même pas l’existence de la magie.
Malheureusement, la malédiction qui l’avait frappée était un sortilège de métamorphose d’une complexité redoutable qui en plus de l’avoir transformée en demi-araignée, avait inscrit en elle une résistance naturelle aux autres sortilèges de métamorphose.
Les différents sorts qui avaient été tentes sur elle n’eurent pas le moindre effet ou ne semblaient marcher que quelques poignées de seconde avant de se dissiper

Cette malédiction était véritablement effroyable, car non seulement elle n’était plus humaine ; mais elle allait devoir rompre quasiment tout les contacts qu’elle avait avec le monde qu’elle connaissait, ne pouvant pas du tout reprendre son ancienne vie, car comment une Arachnaé pourrait-elle vivre dans le monde des humains ?
Comment pourrait-elle suivre des cours a l’université sans attirer les regards ? Et sans se retrouver enfermée dans un laboratoire scientifique dans le rôle du cobaye
De toute façon, le ministère de la magie était contre le fait qu’elle se montre dans le monde des humains, il lui faudrait vivre dans celui de la magie.

Elle quitta l’hôpital très déprimée et alla habiter chez sa sœur quelques temps, ses parents ne voulant plus la voir a la maison. Ils étaient bien trop déstabilisés par cette étrange métamorphose qui avait frappe leur fille et refusaient de croire à une chose aussi étrange que la magie.

Une semaine plus tard, Thomas vint lui apporter des nouvelles qui si elle ne concernait pas une guérison miraculeuse pour elle étaient néanmoins assez bonnes.
Un de ses amis avait été élève dans une école de magie tenue par un sorcier bienveillant, quoi que un peu excentrique et qui recherche actuellement un professeur pour apprendre aux jeunes magiciens a connaître et vivre dans le monde des moldus, le terme qui désignait les humains qui ne possèdent pas de pouvoirs magiques…c’est a dire la majeure partie de l’humanité
Lydia objecta qu’elle ne possédait pas de diplômes pour enseigner cette matière et ne connaissait rien a la magie. Thomas lui répondit que la magie n’était pas nécessaire pour donner ce cours et que le directeur n’était pas homme à s’intéresser a des diplômes ou des titres, mais plutôt a ce que les gens savent faire. Et qu’elle avait rendez-vous avec lui demain pour parler de l’éventualité du poste


Apparence Physique :

Lydia a de longs cheveux bruns qui tombent en ondulant sur ses omoplates, des yeux couleur noisette surmontés d’une discrète paire de lunettes.
Elle a un petit nez retrousse et une bouche aux lèvres fines qu’encadre un visage ovale.
A vrai dire, elle rentre dans le moule des filles a l’apparence tout à fait normale.

Elle a des épaules un peu larges et des bras plutôt muscles a force de faire de la sculpture et de la poterie. Ses mains aux ongles courts sont marquées par de petites griffures et écorchures ainsi que par de petites taches brunes d’argile incrustées sous sa peau.
Sa poitrine est plutôt discrète et sa taille pas très marquée.

En dessous de ses hanches son corps s’incline vers l’arrière pour former le prosome ou céphalothorax d’ou sortent huit longues pattes arachnéennes et segmentées, recouvertes de chitine noire, sur les quelles courent des rayures jaunes et de vertes, terminées par de courtes griffes.
Derrière ses huit pattes et le reste de son corps se trouve un abdomen bombé similaire a celui des araignées, mais en bien moins grand et volumineux. La chitine noire qui le recouvre est marquée à intervalles réguliers par les mêmes bandes jaunes et vertes que sur ses pattes.

Elle s’habille habituellement des tenues plutôt classiques et sobres.
Des ensembles jupe/t-shirt ou robe d’été pour tout les jours ; un débardeur noir et une jupe pour quand elle fait une activité salissante ; un tailleur pour quand elle a un rendez-vous important et une robe noire pour les soirées.
Bien que ses vêtements soient en parfait état et toujours impeccables, ils ont tendance à faire bizarre sur elle… peut être surtout par ce que ils sont faits pour être portes par une humaine et pas par une Arachnaé dont la posture et la morphologie sont différente de celle des humains

Il est assez difficile de mesurer sa taille, elle mesure plus ou moins un mètre septante, bien qu’elle puisse atteindre les deux mètres quarante en se mettant sur la pointe de ses pattes et en s’étirant de tout son long
Bien qu’elle soit d’une corpulence normale, son poids tourne autours des cent kilos. C’est surtout du au fait que ses pattes et son abdomen sont bien plus lourds que ne l’étaient ses jambes


Personnalité : Lydia est une jeune femme assez ingénieuse et pleine de ressources qui aime partager son savoir avec les autres personnes et dont elle parle avec passion. Il est parfois il est difficile de la faire arrêter !

Des cours d’art qu’elle a reçu durant son adolescence, elle en a retiré un intérêt particulier pour l’art contemporain et l’art en général !
Et de l’expérience du scoutisme qu’elle a eu durant six ans, elle a appris de nombreuses choses comme la survie en milieu naturel, les plantes médicinales, la connaissance de la nature et des animaux. Ces connaissances l’ont orientée par après par des connaissances plus pratiques en bricolage.

Quand elle était élève à l’école, ses cours de prédilection étaient la découverte du milieu, la géographie et l’histoire ou elle avait un intérêt particulier pour l’antiquité et la période classique

Venant d’un milieu issu de la petite bourgeoisie, elle s’exprime toujours avec un registre de langage soutenu, résultant de l’éducation qu’elle a reçue chez elle et a l’école
De même, elle a tendance a être assez mesurée dans ses actes et propos, bien qu’il lui arrive quand elle ne fait pas attention à s’exprimer en provençal ou en bruxellois (mais avec l’accent de la Provence).

Dégoûtée par les injustices en tout genre, elle n’hésite jamais à prendre la défense des personnes en difficulté attaque par d’autres, elle déteste tout particulièrement ceux qui s’en prennent aux personnes différentes.
Cependant, elle est loin d’être une paladin dans sa blanche armure. Car si elle prend la défense des gens c’est par ce que son cœur le lui dit, pas une quelconque loi ou règle. Elle considère même que parfois les lois sont plus des obstacles à la bienveillance des gens que un incitatif

Encore, sous le choc de sa recentre transformation en Arachnaé, elle n’aime pas trop en parler ne l’acceptant pas encore complètement.
Elle n’aime pas trop non plus comment les gens la regardent de travers en voyant qu’elle n’est pas/plus humaine.

Elle a aussi beaucoup de mal à accepter l’existence de la magie…. Après tout, depuis le temps qu’on lui racontait que ça n’existait pas ! Certes on en parlait dans des romans, des films et des jeux vidéos, mais pour elle, il s’agissait juste d’une forme de fiction… pas la réalité !



Capacités : En plus de ses connaissances sur le monde des humains, d’un talent certain pour le bricolage et la cuisine, Lydia est très douée dans les arts créatifs, surtout en ce qui concerne la poterie, le tissage et le patchwork.
Elle a de très bonnes connaissances dans les domaines de la survie en milieu naturel, des plantes médicinales et de la faune et la flore

De par le fait qu’elle est une Arachnaé, elle possède aussi la capacité de grimper sur les murs et même de marcher au plafond s’il possède suffisamment d’aspérités et de creux pour que ses pattes -et les deux griffes mobiles qui finissent chacune d’entre elles- s’y accrochent.

Elle a de même la capacité de pouvoir produire de la soie par les filières situes sous son abdomen et a l’instar de celle des araignées, cette soie est plus solide et résistante que de l’acier. Elle peut choisir la solidité de la soie, si elle est collante ou non et sait la filler a l’aide de ses pattes.

Et comme les araignées, elle est bien plus forte et plus endurante que les humains, pouvant soulever à l'aide de ses bras et sans trop de soucis des objets d’une cinquantaine de kilos, mais avec des efforts et de l’entraînement, elle pourrait sans doute monter à cent cinquante pour quelques minutes.
Ses pattes elles sont bien plus fortes et peuvent soulever des charges plus importantes, de l'ordre de deux cent kilos, mais ne sont pas aussi bonnes pour la manipulation d'objets que ses mains.

L’exosquelette de Chitine qui recouvres ses pattes et son abdomen est particulièrement résistant et solide…. une vraie carapace épaisse d'un demi-centimètre
Bien plus solide et résistant que le simple épiderme humain qui recouvre le reste de son corps


Régime alimentaire : Comme la plupart des humains, elle est omnivore et a l’instar d’eux, elle apprécie grandement quand sa nourriture est cuite et ne remue plus… des couverts sont un plus non négligeable !
En fait, elle mange la même chose que n'importe quel autres humains, mais n’est pas réfractaire aux mets plus exotiques comme les cuisines des peuplades étrangères, du moment qu’il n’y a pas d’ingrédients bizarres dedans
Quand elle doit produire de la soie, elle mange de grosses quantités de protéine (Viande, lait, œufs, poisson) afin que son organisme ne puise pas dans ses réserves internes


Niveau de vie : Très faible. Comme elle n’a pas de travail actuellement, elle habite chez sa sœur en attendant qu’elle trouve un emploi et un logement.
Une fois qu’elle en aura trouve un, elle ne devra compter que sur elle-même pour subvenir à ses besoins

Renseignements divers

Signe Zodiacal : Cancer
Signe Chinois : Cheval de Métal
Groupe Sanguin : A-
Couleur Favorite : Vert ; Bleu

Aliments Préférés : Le chocolat, les fraises
Plats favoris : Gâteau au chocolat, Fraisier, Chicons au gratin, Lasagne
Aliment qu’elle n’aime pas : Les asperges, les fruits de mer

_________________



Dernière édition par Lydia Delacroix le Lun 3 Oct - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Frederic Madlington
Admin
avatar

Age : 34

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Charmeuse
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: Ne se baigne qu'avec son bermuda à fleurs

MessageSujet: Re: Lydia Delacroix, professeur de découverte du monde des moldus   Dim 31 Juil - 2:22

Bienvenue Lydia!

Fiche VALIDEE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-eleus-theria.forumactif.org
 
Lydia Delacroix, professeur de découverte du monde des moldus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la découverte du monde féerique et rocambolesque des contes...
» A la découverte du monde [Terminé]
» Partons à la découverte du monde! [Nuage Angélique et Petit Rêve ]
» Elfe à la découverte du monde croise compagnie de nains
» À la découverte du monde humain [Sheela,Shiki] - FINI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleus Theria :: HORS JEU :: Présentation des personnages :: Personnages non-élèves-
Sauter vers: