Ecole de magie pour jeunes sorciers établie sur l'île mystérieuse d'Eléus-Théria
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ☆.•°♥..♥°•.Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Missy, centauresse Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ.•°♥..♥°•.☆

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Missy

avatar

Age : 17
Localisation : En compagnie d'un charmant directeur

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Totalement joyeuse...
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: un large sourire heureux

MessageSujet: ☆.•°♥..♥°•.Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Missy, centauresse Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ.•°♥..♥°•.☆   Dim 24 Jan - 22:44



Missy naquit au cœur d’une forêt comme tous les membres de sa famille et à cause de sa nature, elle était contrainte de vivre et de grandir dans cette forêt. C’était là le destin de la plupart des centaures, on ne devait pas les voir, la discrétion devait faire partie de leur quotidien surtout lorsque des moldus vivaient à proximité. Cependant, Missy n’était pas une centaure comme les autres, elle était atteinte du pire des défauts : la curiosité. Elle voulait voir d’autre horizon et la nuit, elle traversait les villes moldues avec le secret espoir qu’un jour, elle puisse pénétrer dans les magasins dont les vitrines la laissaient rêveuse. Ne pouvant voyager librement, à chacune de ces excursions nocturnes, Missy ramassait ce qui à ses yeux était un véritable trésor ; des morceaux de journaux. Elle pouvait ainsi contempler des paysages qu’elle ne verrait probablement jamais de près. De temps à autre, en cherchant bien, elle arrivait à mettre la main sur des journaux sorciers. C’était ses trésors préférés, les images bougeaient et lui donnait donc l’impression d’être vraiment à l’endroit de la photo. Ce fut ainsi qu’elle tomba sur un article qui parlait de l’école de magie Elémentia. Lorsque Missy vit la photo du domaine, elle fut sous le charme. L’endroit semblait tellement grand et beau, de plus c’était rempli de sorcier. Nul ne s’étonnerait de croiser un centaure. Aussi et contre l’avis de sa famille, elle décida d’écrire une lettre à la directrice de cette école en demandant si elle pouvait s’installer à Elémentia. Sachant que sa demande pouvait paraître bizarre, Missy se mit à expliquer maladroitement le pourquoi. Lorsqu’elle eut finit d’écrire les cinq feuilles qui racontaient son envie de liberté, de voir d’autres horizons, sa curiosité insatiable, son envie d’aider, de se rentre utile, et autre blabla, elle envoya sa lettre par hibou express espérant y recevoir une réponse positive. Malgré la jeunesse de ses 15 ans, Missy était bien décidée à vivre des aventures loin de sa forêt natale qu’elle connaissait par cœur et qui ne la séduisait plus depuis un certain temps.

Spoiler:
 

Lorsqu’elle arriva dans le domaine d’Elementia, elle ne fut pas déçue du paysage qui s’offrait à ses yeux. L’endroit était magnifique et la directrice accepta que la centauresses s’installe dans la forêt de l’école. Missy fit la connaissance de différentes personnes, notamment des élèves avec qui elle aimait discuter de tout et surtout de rien. Elle vécue quelques aventures avec les élèves d’Elementia, notemment avec une apprentie sorcières nommée Ethelreda et tomba sous le charme du bijoutier de Mivia Town, le magnifique et souriant Phébus. Elle collectionna les objets perdus d’anciens elementiens, qu’elle trouvait dans la forêt, la plupart étaient usés, abimés et sans aucune valeur mais cela n’avait pas d’importance pour Missy. Elle passait également du temps à tresser des couronnes et des bracelets de fleurs. La jeune centauresse aimait la vie qu’elle menait à Elementia et n’imaginait pas un jour devoir quitter ses lieux si plaisant. Pourtant, ce jour là arriva et comme les élèves, Missy quitta le domaine devenu presque sa maison.

La centauresse perdit de vue les amis qu’elle s’était faite et se retrouva seule, comme elle ne l’avait encore jamais été, ni même osée imaginer. Elle erra dans les forêts, dormant sous les branches des arbres pour se protéger des pluies torrentielles; Missy n’avait guère le temps de se bâtir un semblant de maison car elle ne restait jamais longtemps au même endroit, hésitant entre rejoindre sa famille ou visiter d’autres lieux. Mais voir d’autres lieux en solitaire, c’était moins existant qu'elle ne l’imaginait aussi, elle prit la direction de la forêt natal la tête basse, persuadée qu’elle se ferait rejeter pas sa famille pour s’être enfui et s’être liée d’amitié avec des sorciers. Quelle famille accepterait une centaure qui avait passée presque deux ans en compagnie d'humain?

La jeune centauresse, inquiète de revoir sa famille après deux ans sans nouvelle, écarta les branches de sa forêt natale d'une main hésitante. Ses sabots s'enfoncèrent dans le sol de son enfance, lui ramenant des souvenirs enfouis de complicité et de tendresse envers les siens. Elle entendit raisonner sa voix de petite centauresse jouant avec son jeune frère et, devant ses yeux, dansaient les images du passé. Missy se voyait rire, sourire, courir lorsqu'elle jouait à cache-cache avec son frère.

« Missy? »

La centauresse sursauta lorsqu’elle entendit une voix familière prononcer son prénom qui, elle en était sure, ne sortait pas de son esprit. Elle se retourna vers celui qui l’avait appelée et reconnu effectivement son frère avec ses cheveux noirs toujours aussi ébouriffé que dans ses souvenirs.

« Loric ! »

Les deux centaures avaient toujours été très complices. L’un était taquin, l’autre était naïve mais tous les deux adoraient jouer. Si Missy s’était parfois sentie seule dans la forêt d’Elementia, son frère l’avait été également à cause de l’absence de sa partenaire de jeu. Ils se serrèrent donc dans les bras, heureux de se retrouver. Loric avait toujours aimé sa sœur, même si la taquinait assez souvent, profitant notamment de sa grande naïveté. Cela ne le dérangeait pas que Missy soit partie vivre plus près des sorciers, il connaissait sa curiosité et lui-même avait un faible pour les sorciers, ou du moins pour leurs farces et attrapes. Le jeune centaure entraina sa sœur vers le repaire des centaures, la rassurant en lui disant qu’elle ne risquait pas leur colère. Car si leur père était un fier centaure, il aimait ses enfants avant tout. Et pour protéger sa fille, il avait laissé courir la rumeur que cette dernière était partie vivre avec un centaure dans une autre tribu. Le retour de Missy se fit donc sans grande difficulté, bien que son père refusât de lui adresser la parole. Mais elle connaissait la fierté de son père et Phénicia, sa mère, l’avait convaincu que derrière son regard sombre et son silence, il cachait la joie du retour de sa fille.

Passant outre l’attitude peu affective de son père, Missy profita de son retour pour passer du temps avec son frère et sa sœur Nora. Ces derniers lui présentèrent un nouvel arrivant dans leur tribu : Wip. Ce n’était pas un centaure, mais bien un étrange petit oiseau qui s'était lié d’amitié avec les hybrides de la forêt.

«Pourquoi l’avez-vous appelé Wip ? » Demanda Missy, curieuse d’en savoir plus sur l’origine du prénom du minuscule oiseau.

« C’est en rapport avec le bruit qu’il émet lorsqu’il se cogne contre un arbre. » Répondit sa sœur

« Il est intelligent et stupide à la fois. » Rajouta Loric. « Regarde. Wip, tu vois la cerise là-bas ? Apporte-la, s’il te plait. »

L’oiseau aux couleurs iridescentes s’empressa d’exécuter l’ordre gentiment donné et vola jusqu’au cerisier pour prendre dans son long et fin bec, le fruit juteux. Seulement, le fruit étant plus lourd que l’oiseau, ce dernier l’avait à peine pris dans son bec, qu’il fut attiré à toute vitesse vers le sol.

« Wiiiiiiiiiiiippppppppppppppppp. » Émet-il tandis que quelques plumes virevoltaient dans les airs.

"Il est intelligent parce qu’il comprend ce qu’on lui dit…mais il est stupide parce qu’il oublie qu’avec sa taille minuscule, il ne peut pratiquement rien soulevé. Wip est maladroit, comme toi Missy." Ne put s’empêcher de rajouter le jeune centaure.

« Je suis maladroite, moi ? »

Pendant que frère et sœurs discutaient entre eux, une autre discussion avait lieu bien cachée des oreilles indiscrètes et plus sérieuse. Dans la maison familiale de Missy, le grand père, le père et la mère tenaient une discussion animée sur l'avenir de leur progéniture qui aimait côtoyer les humains.

« Non, non est non ! Missy nous est revenue et je ne la laisserais pas repartir auprès des humains. Son avenir est avec nous. » Répondit Orion.

Centaure de grande taille à la robe noire zain, Orion, le père de Missy, était un adulte accompli et chef de toute la tribu centaure vivant dans cette forêt. Il avait l’autorité, la fierté, la musculature, la connaissance et l’instinct de protection envers les siens qui faisait de lui un meneur de centaure respecté et admiré. Son corps n’était fait que de muscles et de droiture pour montrer sa force et le respect du à son rang. Il parvenait à commander tout un troupeau de centaure mais il lui semblait que ses enfants échappaient à son contrôle. Nora ne lui obéissait plus depuis qu’elle était tombée sous le charme d’un centaure, Loric son unique fils n’avait aucunement la prétention de devenir chef un jour, aimant trop jouer, quand à Missy…elle aimait vivre près des humains. Orion ne parvenait à en raisonner aucun mais que son propre père et sa compagne accepte le choix de ses poulains, l’irritait au plus haut point. Le majestueux et charismatique centaure qu’il était, avait peur de perdre toute crédibilité aux yeux de son troupeau, si celui-ci apprenait que l’un de ses enfants côtoyait les humains. Pire encore, il leur avait caché la vérité ; une protection paternelle qui avait permis à la naïve centauresse de revenir parmi les siens.

« J’ai menti ! J’ai menti à tout ses centaures qui me font confiance, à tout ses centaures à qui je dois protection. Protection contre les humains ! Si la vérité éclate que je passera-t-il ? Ma fille à côtoyer des humains, cette race inférieur qui ne nous respecte pas, qui ne respecte pas la nature. Ils ne respectent rien, ils détruisent tout ! Ils n’hésitent pas à s’attaquer à leur propre enfant et ceux des autres. Des êtres innocents ! Nous ne somme pas comme eux, ils ne méritent pas de nous côtoyer. Ma fille ne retournera pas auprès de ceux qui l’on laissés se faire agressée. » Hurla-t-il presque de colère, oubliant que la conversation devait se faire discrète pour des oreilles mal intentionnées.

« Orion, calme-toi ! Missy va bien, ils l’ont très bien soignée et elle n’a pratiquement plus aucune marque de son agression. »

« Un humain à osé toucher ma fille et il payera pour ça dés que je retrouverai sa trace ! »

« Tu n’y penses pas ! Tu es devenu bien présomptueux avec le temps. Être chef te rend fier et aveugle. Tu ne pense qu’à toi… »

« J’ai menti aux miens pour protégé Missy. »

« Non, tu l’as fait pour toi. Pour que l’on ne sache pas que ta fille aime la compagnie des humains. Pour conserver leur respect et ta place en tant que meneur. Si la vérité se répandait, tu aurais peur qu’il te chasse toi et ta famille pour avoir menti, pour avoir laissé ta fille rejoindre des humains et revenir ensuite sans appliquer nos monstrueuses lois ! »

« Nos lois n’ont rien de monstrueuses, elles nous protègent des menaces. »

« Alors en bon meneur et défendeur des lois, pourquoi ne les appliques-tu pas ? Selon les lois, un centaure qui décide de vivre avec les humains plutôt qu’avec le troupeau, doit être banni à vie. Et s’il ose revenir, battu à mort afin de protéger les centaures de toutes menaces humaines. Mais oserais-tu seulement les appliquer sur ta plus jeune fille pour la soi-disant survie de toute la communauté centaure? C’est vrai, peut être que Missy va devenir comme eux, méchante et massacrer la nature ou pire, peut être invitera-t-elle des humains dans notre forêt et que ceux-ci nous attaquerons. Regarde là ? Elle n’est pas différente. Naïve, maladroite et insouciante, les humains ne l’ont pas changée.»

« Je pourrais d’ailleurs me demandé si Missy est bien ma fille. Elle ne me ressemble absolument pas ! » Lâcha-t-il sèchement, se sentant agressé par les paroles de sa compagne et mère de ses enfants. Mais Phénicia ne put se défendre et protester contre cet affront que déjà, le père d’Orion se redressa sur ses anciennes jambes.

Respecté pour son vieil âge, la centauresse laissa la parole à Octavius qui plongea ses yeux bleus délavés par le temps dans ceux de son fils. D’une voix calme mais ferme, il ordonna à son trop fier fils de mieux regarder ses enfants qui discutaient un peu plus loin. Obéissant à son père, il observa le trio qui jouait avec l’étrange oiseau. Nora ressemblait à sa mère ; la silhouette fine, la robe et les cheveux pâles, presque blonds. Missy avait les cheveux noirs et une robe brune. Quant à Loric, il avait les cheveux aussi noirs que sa sœur et une robe sombre, presque comme la sienne, ce qui d’un côté, le rendait fier. Il réitéra sa remarque, Missy ne ressemblait ni à lui, ni à Phénicia, mais le vieux centaure le força à regarder une nouvelle fois, en l’obligeant de passer outre leurs couleurs de robe ou de cheveux. Soupirant et faisant preuve de mauvaise volonté, il reposa son regard sur ses enfants. Il constata qu’entre temps, Adhémar le compagnon de Nora avait rejoint le groupe. Ses yeux allèrent de l’un à l’autre désespérer par si peu de fierté, cherchant également le point commun entre lui et sa fille Missy qui venait de tomber sur le sol en cherchant à attraper un papillon.

Lorsqu’Adhémar aida la jeune centauresse à se relever, Orion comprit ce que son père voulait qu’il voit. Il cligna plusieurs fois des yeux, vérifiant qu’il ne s’était pas trompé. Mais non, de tout le groupe, Missy était la plus grande. Qu’elle dépassât son frère, pouvait sembler normal vu que ce dernier est plus jeune qu’elle. Cependant, il fut étonné de constater qu’elle les dépassait pratiquement tous de plus d’une tête. Elle n’avait peut être pas héritée de son caractère, mais elle avait bénéficiée de sa carrure. Orion avait toujours été très fière de sa grande taille, alors que sa fille puisse un jour devenir aussi grande que lui, lui donnait une autre image d’elle ! Missy était grande, très grande même pour une jeune centauresse, mais quelle fierté pour son père. Phénica ne put s’empêcher de sourire au vieux centaure pour le remercier d’avoir ainsi ouvert les yeux de son trop fier compagnon. La centauresse se rapprocha de son bien aimé, passant une main sur sa musculature pour le flatter.

« Tu vois que Missy te ressemble. Elle sera aussi grande et forte que toi, bien qu’un peu naïve…mais c’est ce qui fait son charme. »

« Ma plus jeune fille est la plus grande de tout les jeunes centaures ! Au moins, l’un de mes enfants a hérités de ma taille. Je n’avais jamais remarqué qu’elle avait de si longues jambes…en même temps, j’ai des excuses, elle est plus souvent étalée par terre que debout sur ses sabots. »

« Mais oui mon chéri, tu es tout excusé. Ta fierté t’aveugle mais, tous les centaures ont des défauts, ce n’est pas pour cela qu'on ne les aime pas. N’est-ce-pas ? »

« Oui, je suis tout à fait d’accord avec toi. »

* J’en connais un qui va se faire avoir* Ne put s’empêcher de penser le vieil Octavius car il savait où elle voulait en venir. Ils en avaient discutés ensemble peu après le retour de Missy et avaient préparés depuis de longues semaines cette discussion. Le but était que Missy puisse repartir mais il fallait que le père consente à ce départ. Et si la discussion tant répétée semblait être mal partie, ils avaient fini par la remettre à leur avantage. La persuasion féminine et la flatterie même mensongère était maintenant de mise. Phénicia lança au vieux centaure un regard discret auquel il répondit en hocha la tête de haut en bas. Orion était prêt à recevoir la nouvelle ; la fierté qui avait maintenant pour sa fille le rendait totalement aveugle et donc, facilement maniable.

« Missy à également ses défauts… »

« Elle est maladroite, mais ce n’est pas grave. »

« Elle aime la compagnie des humains… »

« Ce n’est pas grave, As-tu vu comme elle me ressemble ? »

« Oui, oui. C’est la fierté de la famille…Que dirais-tu de la laisser rejoindre des humains, ils pourraient ainsi contempler ta plus belle fille…Hum ? »

« Pardon ? »

« Certains membres de ma famille ont vécu sur une étrange île. Eleus-Théria. Les humains sont gentils et respectueux avec la nature. Missy s’y plairait énormément, plus que dans notre forêt qu’elle a déjà quittée un jour et qu’elle quittera probablement un autre jour. Sa grandeur sera admirée de tous là bas. Et puis, l’on n’est pas obligé de dire que Missy part là où il a des humains…Belle et grande comme elle est, tes centaures comprendront qu’un beau centaure d’une autre tribu veut d’elle comme compagne. Dit oui mon amour, pour me faire plaisir… »

« Tu es sur que c’est une bonne idée ? Heu…Phénicia, ne me regarde pas avec ses yeux là. »

« Mais tu adore lorsque je te regarde ainsi. Les humains seront jaloux de ta fille…eux qui ne mettent au monde que de fragiles et petits êtres… »

« Bon, bon, je la laisserai rejoindre cette île…Mais que nul centaure d’ici ne sachent qu’il y a des humains dans cette histoire ! »

« Promis ? »

« Tu m’en demande beaucoup là…Non…Phénicia…Arrête….mais, non…ne me chatouille pas ! Je suis le chef, voyons. Phénicia…garde des mains chez toi ! Ne me regarde pas avec ses yeux là…d’accord, d’accord. Je le promets….ma fille aura le droit de partir….et de revenir qu’en bon lui semble…mais arrête de me chatouiller….Enfin, si les autres centaures me voyaient…Je suis un chef respecté…hihihi…tu me chatouilles là…»

« Derrière un bon meneur, il y aura toujours l’amour d’une femme pour causer sa perte ! » Commenta le vieux centaure, le sourire aux lèvres avant de quitter la maison du couple.

Le lendemain matin, l’on put entendre le chef des centaures se murmurer à lui-même : « Je ne sais pas à partir de quel moment…Mais je sens que je me suis fait avoir quelque part, moi. » Mais il ne pouvait revenir sur sa décision. Il l’avait promis, et une promesse, c’est une promesse.

Ce fut donc ainsi qu’Orion convoqua sa fille dans la maison familiale pour lui faire part d’une importante nouvelle. Il l’informa de son départ pour l’île d’Eleus-Theria, maquillé en fiançailles avec un centaure qui vivait dans une autre forêt. Il dû bien évidement tempérer la joie de sa fille mais il fut forcer de s’avouer qu’il l’aimait énormément. Pour son départ, Loric et Nora lui offrit un sac rose avec des fleurs vertes et bleues pour remplacer son vieux sac tout usé. Ils l’avaient trouvé dans un coin interdit de la forêt (à cause de la grande fréquentation des humains). L’objet appartenait probablement à une jeune fille qui avait bien pris soin de l’oublier entre deux racines et sous un buisson. Phénicia, sa mère, lui avait apprit, avant son départ, l’art de tresser des fleurs avec encore plus de délicatesse, afin d’être de pouvoir se parer des plus belle fleurs, même les plus fragiles. Enfin, son père lui offrir la compagnie de Wip ; l’étrange oiseau venu d’ailleurs. Ce dernier l’aimait bien et Orion voulait que sa fille se rappelle de lui, en bien. Même s’il savait que sa fille l’avait toujours considérer comme un bon père, il voulait qu’elle sache qu’il l’aimait malgré ses choix et qui serait toujours là pour la protéger. Un père centaure protège ses enfants avant tout, aussi, avait-il demandé à Wip de protéger sa fille. Orion remit également une lettre à sa jeune fille, destinée au directeur de l’école qui se situait sur l’île. Elle lui promit de ne pas la perdre et de la donner au directeur dés son arrivé sur Eleus-Théria.

Son sac tout (ou presque) neuve sur son épaule, l’oiseau virevoltant prés d’elle et des fleurs nouée dans ses longs cheveux, Missy embrassa tout sa famille avant de prendre la direction de l’île. La joie la rendant maladroite, elle chuta, bien évidement, sur la première racine que son sabot croisa, tandis que Wip se prenait la première branche basse….


Les cheveux noirs ébouriffés et les yeux couleurs noisette toujours pétillants, Missy ressemble à toutes les filles de son âge, si ce n’est qu’elle possède un corps de cheval à la place des jambes. Sa robe est de couleur brune clair avec le bas de ses pattes blanches. Sa queue de cheval est brune foncée, presque noire comme ses cheveux. A son arrivée à Elementia, Missy atteignait 1m90 des sabots à la tête. Elle a gagnée de nombreux centimètres très rapidement pour atteindre presque sa taille adulte. Missy mesure à présent 2m25, dont 1m70 des sabots au garrot, pour environ 645 kg. Si ces dimensions sont normales pour un centaure adulte, elles sont étonnantes pour une jeune centauresse. Mais lorsqu’on sait que Missy est la fille d’Orion, cela n’a rien de surnaturel, celui-ci étant réputé pour sa grande taille. Très féminine, elle aime se parer de fleurs parfumées et colorés. Portées en collier, en couronne ou en bracelet, tressées dans ses cheveux ou dans ses crins, il y a souvent des papillons pour virevolter autour d’elle, attirés par le nectar des fleurs.

Missy est sympathique et essaye toujours d’être gentille avec les autres mais sa grande curiosité qui amène souvent des questions peut parfois devenir agaçante. Elle est aussi une grande maladroite, lorsqu’elle est mal à l’aise ou qu’elle a peur de déranger les autres, il faut toujours qu’elle s’excuse mille et une fois en mâchant parfois la moitié de ses mots et en tortillant ses doigts dans ses cheveux. Naïve, elle peut pratiquement croire tous ce que l’on lui dit et tente toujours de voir le côté positive des choses. Malchanceuse, s’il y a une branche qui traîne, attendant un pied pour le faire trébucher, vous pouvez être sur que c’est le sabot de Missy qui va chopper dessus ; il faut dire aussi que sa curiosité l’emmène souvent à regarder de gauche à droite mais jamais à regarder où elle met les pieds. Cependant, Missy est aussi courageuse, toujours à la recherche d’aventure, le danger ne lui fait pas peur et étrangement, si elle part au galop pour aider une personne, la malchance s’éloigne d’elle. La jeune centauresse est également une grande sentimentale, elle aime croire aux grandes histoires d’amour même si elles semblent impossibles. Son petit cœur d’hybride peut fondre pour n’importe quel homme qui croise son regard et son esprit naïf peut lui fait croire à l’amour réciproque. Ne vous étonnez donc pas, si elle vous fonce dessus lorsque vous approchez de trop de près une personne qu’elle aime. Missy semble un brin jalouse, même si elle vous dit le contraire…

Particularité : les ruades de Missy sont très douloureuses surtout lorsqu’elle est en colère

Possession : Des vieux morceaux de journaux chiffonnés qu’elle conserve précieusement comme un trésor et plein de trucs, bidules, machins, choses qui ne servent à rien (cailloux, boucles d’oreille abimées, bagues tordues, deux trois vieilles pièces de monnaie, morceaux de tissus décolorés,…). Elle possède aussi un joli sac en bandoulière rose avec des grosses fleurs vertes et bleues. Il n’est presque pas usé, la jeune moldue qui le possédait l’ayant probablement peu utilisé et vite jeté…



_________________


Avant de te promener avec moi Invité, n'oublie pas de voter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Missy

avatar

Age : 17
Localisation : En compagnie d'un charmant directeur

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Totalement joyeuse...
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: un large sourire heureux

MessageSujet: Re: ☆.•°♥..♥°•.Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Missy, centauresse Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ.•°♥..♥°•.☆   Dim 24 Jan - 22:45





Prénom : Wip
Espèce : Colibri à gorge rubis (Archilochus colubris)
Taille & poids: 9 cm pour 5,6 grammes
Sexe: male
Lieu de naissance: dans un parc animalier moldu

Description: Son plumage est vert iridescent sur le dessus et blanc grisâtre sur le dessous. Sa gorge est rouge iridescente qui lui donne son nom de colibri à gorge rubis. Son bec est long, droit et très mince. Grâce à son bec et une longue langue extensible, il peut se nourrir du nectar des fleurs ou capturer des insectes en vol.

Caractère: Wip est aussi rapide que tous ses congénères mais il a la fâcheuse habitude de se cogner la tête contre les arbres. Échappé du parc où il est né, le colibri a trouvé refuge dans une tribu de centaure. Étonnement curieux et amical, il est resté près des hybrides qui l’ont surnommé Wip en constatant sa maladresse en vol et en rapport au bruit que l'oiseau émet lorsqu'il se prend un tronc d'arbre. S’habituant à ce sobriquet, Wip devint finalement son nom. Il n’a jamais montré l’envie de retourné ni dans le parc, ni dans son pays d’origine. Il aime la compagnie des centaures pour une raison inconnue et tourne souvent autour de la tête des centauresses, généralement parce que ces dernières décorent leur cheveux avec des fleurs…

Autre: Offert à Missy avant son départ pour Eleus-Theria, Wip s’est très vite lié à la centauresse aussi curieuse et maladroite que lui. Il ne possède aucun pouvoir magique bien qu’il semble comprendre ce que l’on lui dit ou demande de faire. Missy parle d’ailleurs souvent avec lui comme s’il pouvait la comprendre et lui répondre. Mais, s’il peut comprendre les paroles de la centauresse, il ne peut guère prononcer le moindre mot. Cependant, les piaillements de l’oiseau suffisent à Missy pour deviner les humeurs de ce dernier. Il a pour mission de protéger et de veiller sur la jeune centauresse, il est bien sur évident qu’il s’agit là d’une fausse mission, à moins de foncer dans l’œil de ses adversaires, Wip n’est en rien une menace. D’ailleurs, seule la naïve Missy pouvait croire à cette histoire d’oiseau protecteur offert par son père.

Passé secret de Wip : Cet étrange colibri est né dans un parc animalier, il possédait alors la même intelligence que ses congénères prisonniers de la serre où les moldu se pressaient pour les voir. Un jour, un groupe d’apprentis sorciers étaient venu visiter un lieu typiquement moldu afin d’en étudier l’environnement. L’un des sorciers du groupe avait emmené avec lui une petite fiole qui contenait un liquide capable de rendre intelligent. L’enfant comptait s’en servir pour l’interrogation prévue pour le retour, le professeur espérait ainsi s’assurer l’attention des élèves dissipés en les forçant à retenir ce qu’ils voyaient. Le professeur en question leur avait promis une interrogation sévère, avec interdiction de copier sur la feuille du voisin. Le jeune sorcier peu consciencieux espérait qu’avait cette potion, il connaitrait les réponses du questionnaire. Malheureusement pour lui, la fragile fiole glissa hors de son sac lors qu’un mouvement trop brusque et répandit son étrange liquide sur l’une des fleurs nectarifères de la serres aux colibris. Ce fut Wip qui profita de ce nectar ensorcelé en se nourrissant de la fleur, ce qui le rendit plus intelligent que la moyenne des autres oiseaux. Il ne savait, bien évidement, pas résoudre une équation mathématique complexe, mais possédait désormais la capacité de comprendre ce qu’on lui disait. Prenant conscience de sa situation, il parvint à s’échapper de sa prison fleuri et fini par trouver refuge chez un groupe de centaure…

_________________


Avant de te promener avec moi Invité, n'oublie pas de voter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Frederic Madlington
Admin
avatar

Age : 34

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Charmeuse
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: Ne se baigne qu'avec son bermuda à fleurs

MessageSujet: Re: ☆.•°♥..♥°•.Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Missy, centauresse Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ.•°♥..♥°•.☆   Lun 25 Jan - 10:12

Wiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip!!

Muhuhuhu! Missy, Belle Centauresse, Bienvenue sous la protection de l'île D'Eleus-Theria!

Sir Madlington se met à genoux devant la centauresse: "Missy...voulez vous être mon... mon... mon emblême centaure pour la future répartition, au moins?"

Sir fait un sourire des plus doux à la belle jeune créature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-eleus-theria.forumactif.org
Missy

avatar

Age : 17
Localisation : En compagnie d'un charmant directeur

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Totalement joyeuse...
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: un large sourire heureux

MessageSujet: Re: ☆.•°♥..♥°•.Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Missy, centauresse Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ.•°♥..♥°•.☆   Lun 25 Jan - 10:30

Oh! Sir Freddy Mad...vous me faites rougir *met ses mains sur ses joues pour cacher leur couleur rose vif*

"Mon cœur vous appartient déjà I love you je ferais tout pour vous faire plaisir Suspect surtout si vous vous mettez à genoux pour me le demander Rolling Eyes "

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

_________________


Avant de te promener avec moi Invité, n'oublie pas de voter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Frederic Madlington
Admin
avatar

Age : 34

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Charmeuse
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: Ne se baigne qu'avec son bermuda à fleurs

MessageSujet: Re: ☆.•°♥..♥°•.Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Missy, centauresse Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ.•°♥..♥°•.☆   Ven 29 Jan - 11:07

Missssyyyy pas devant les enfants ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-eleus-theria.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ☆.•°♥..♥°•.Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Missy, centauresse Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ.•°♥..♥°•.☆   

Revenir en haut Aller en bas
 
☆.•°♥..♥°•.Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ Missy, centauresse Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ.•°♥..♥°•.☆
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelqu un, pour les intime Missy
» Vagabonde [Centauresse / Barde]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleus Theria :: HORS JEU :: Présentation des personnages :: Personnages non-élèves-
Sauter vers: