Ecole de magie pour jeunes sorciers établie sur l'île mystérieuse d'Eléus-Théria
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ethelreda "Red" Mordread

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethelreda Mordread
Centaure
avatar

Baguette : Roseau et plume d'Ibis - 28 cm
Age : 23
Localisation : Sur l'île d'Eléus Théria

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: maussade à mauvaise
Totem: Jdril l'Ibis Noir
Trait particulier visible actuellement: Une belle plume rouge pend sur ses cheveux.

MessageSujet: Ethelreda "Red" Mordread   Dim 10 Jan - 13:02





Historique :
Dans la famille d'Ethelreda, on est très croyant. Mère et Père ont toujours été contre tout moyen de contraception ! Du coup, elle est la 5eme d'une tribu de 14 enfants ! (Il y a André, 19 ans, qui vient, contre l'avis de son père d'entrer dans une académie militaire. Balbine, 17 ans, dont les activités restent bien mystérieuses et bien qu'elle n'ait aucun pouvoir sorcier, il semblerait qu'avec l'aide de sa soeur Camille, 16 ans, elle ait réussi à devenir une animagus clandestine. Donatien, 14 ans, accepté dans une prestigieuse loge d'une société secrète portée sur la théologie et sa magie. Mais lui non plus n'est pas sorcier... Puis vient Ethelreda, 13 ans, dont je vous narrerai sous peu les aventures, suivie de Faust, accepté par Nelig Croupdebouc une étrange baguetière au passé très flou qui l'a pris comme disciple et enfin Gustave, Honorine, Isabelle et sa jumelle Jeanne, Kenan, Léonard, Mathilde et le petit dernier Noé qui a 3 ans, tous encore trop jeunes pour avoir fait déjà parler d'eux...)


La famille Mordread


    La famille n'est heureusement pas dans le besoin et vit même dans une certaine opulence, qui lui permit de faire appel à quelques domestiques pour venir à bout de tout ce petit monde braillard. Père est dans la fabrication d'armes vendues dans le monde entier, ce qui lui valut sa fortune. Avec deux enfants sorciers, il a même pu retrouver un certain statut plus prestigieux que réel dans le monde des sorciers. Mère est bien sûr femme au foyer. Pour elle aussi, la confirmation que son sang pur ait finalement porté ses fruits, même rares, lui ont permis de renouer avec son père qui ne supportait plus d'avoir une fille cracmol.

    Ethelreda, appelée Red par tout son entourage, plus court, se démarque très vite par une intelligence vive et une faculté de lâcher-prise, qui lui permettent de vivre dans un petit monde à elle, sans être perpétuellement perturbée par l'un ou l'autre de ses frères et sœurs.

    Elle était inscrite dans un dojo, à coté de chez elle, où elle pratiquait l'Aïkido, cet art martial basé sur l'esquive et l'utilisation de la force de l'adversaire. Ses complexes sur sa taille la rendait maladroite, et ses progrès dans cet art furent très lents.... Depuis qu'elle a commencé des études en sorcellerie, elle a du abandonner ce sport. Elle l'a cependant très vite remplacé par un autre : Le quidditch. Toujours aussi maladroite, elle compense ses "faiblesses" par une grande volonté de réussir et les enseignements qu'elle a gardé de son premier sport.



    A l'origine, avant de connaître ses dons magiques, elle pensait faire des études de médecine. Elle avait même choisi une école de préparation à ces études futures. Le fait qu'elle soit loin de chez elle et à l'internat lui plaisait beaucoup. L'atmosphère lui paraissait étouffante alors à la maison. Elle s'était toujours passionnée pour les mécanismes de la vie : Reproduction, biologie, la mort aussi. Sa soif de connaissances dans ces domaines dépassait un peu sa famille qui ne voyait pas bien comment l'aider et c'est pour cette raison qu'eux-mêmes ne voyaient aucun inconvénient à l'inscrire dans cette école.
    Seul un grand-oncle à moitié sénile semblait ravi des dispositions de sa petite-nièce. (Ces domaines représentent quelques uns des sujets les plus courants en nécromancie. L'oncle Frédéric lui, y voyait un signe...)

Frédéric Mordread







    Cet oncle, Frédéric Mordread, frère du grand-père paternel de Red, a toujours été extravagant, bizarre... Et pour cause, il représente la branche de magiciens de la famille. La branche en question a eu son heure de gloire en portant dans l'histoire cachée des sorciers quelques grands nécromanciens tels qu'Angus Mordread ou encore Nestor Mordread, mais depuis, au fil des générations, la famille est devenue pauvre en spécimen, et c'est avec une grande joie que Frédéric vit émerger le pouvoir de sa petite nièce. En effet, du haut de ses 93 ans, il finissait par se dire, pour son plus grand malheur, que la source était tarie... Mais non...
    Il avait bien remarqué l'originalité du caractère de la petite, et espérait chaque jour qu'il passait en sa compagnie, déceler le petit truc qui lui prouverait incontestablement son don. Sa patience fut satisfaite le jour des onze ans de Red :

    Ce jour là, la maison résonnait de cris, comme d'habitude. Armelle, la cuisinière, était débordée. Elle devait lutter contre une horde de chapardeurs organisés, tout en préparant le gâteau d'anniversaire de la petite cinquième. Et puis Noël n'était pas loin, surexcitant encore plus la marmaille. Le repas se déroula dans la même ambiance. Hormis les membres de la maisonnée, étaient invités la tante Chloé,(soeur d'Edith Mordread, la mère de Red), en instance de divorce, et ses deux enfants, (les cousins Ludovic(14 ans) et son frère Sébastien(9 ans)) ainsi que l'Oncle Frédéric, bien sûr.






    Une fois sortis de table, ce fut la remise des cadeaux. Avec un plaisir non dissimulé, Red découvrit une fourmilière dans son bocal, un livre sur l'Egypte ancienne,( L'Egypte antique était une matière qui la passionnait aussi. Incollable sur le nom des dieux et leur famille, elle ne cessait de rêver à de grandes explorations dans les sables du désert pour découvrir de nouvelles pyramides, révolutionnant le monde archéologique.) un trio de poupées à la mode et toute sorte d'autres présents pour petite fille de 11 ans. Une fois cela fait, elle s'empressa d'aller enfermer tout ça dans sa chambre. L'Oncle Frédéric la suivit, et depuis sa porte, il observa alors une scène qui le fit frissonner de plaisir : Sa petite nièce, dans un accès d'enthousiasme, avait donné un semblant de vie aux poupées qui entretenaient alors une véritable conversation du coin du feu, entres elles, sous le regard effaré de la fillette.
    Soudain, comme se réveillant d'un rêve, elle en saisit une et chercha sous toutes ses coutures, le bouton d'arrêt. Les poupées retombèrent dans leur immobilité, et l'Oncle Frédéric, n'y pouvant plus tenir, entra dans la chambre, et ne trouvant pas ses mots, balbutia, bafouilla, puis finalement se tut, en s'asseyant sur le lit. Il poussa un énorme soupir, un grand sourire sur ses lèvres ridées sous le regard toujours aussi surpris de Red.






    Il se chargea d'apprendre à Red les particularités - occultées par la honte surtout d'avoir perdu le don - de la famille, les possibilités qui se cachaient sûrement en elle. Et, dans le mois qui suivit, il lui montra la lettre d'Elémentia à son nom, qu'il avait reçu pour elle. Elle décida sur le champ d'y répondre.

    L'oncle Frédéric avait été dans une école terrible lors de sa jeunesse et pour rien au monde, il ne voulait qu'il arriva la même chose à sa petite nièce préférée. Il avait donc longtemps recherché l'école qui pourrait lui convenir. La douceur et la compétence de la jeune directrice Elisabeth Eidos séduisit son vieux coeur de célibataire et c'est là que son choix se porta : Elémentia. Une école complète, plutôt juste, et à la renommée très respectable...
    Mère, toujours tiraillée à droite et à gauche par sa progéniture, ne fit pas attention à ce qu'elle signa, et autorisa sa fille à suivre les cours de l'école. Red se garda bien de lui dire de quoi il s'agissait, et resta très évasive quant aux spécialités de cette université, insistant juste sur la distance encore plus grande qui la séparerait de la maison et donc sur le fait qu'elle ne rentrerait qu'aux vacances...

    Un soir, alors que tout le monde dormait, Red assise sur le rebord de la fenêtre, observait le vol des chauve-souris sous le croissant de lune. Elle avait cet air sérieux sur les traits comme si son étude de ces mammifères était plus importante que tout le reste au monde. Et comme d'habitude, elle rêvait...

    Le vol lourd d'un rapace nocturne la sortit de son état, et elle réalisa que l'oiseau se posait à coté d'elle. Il portait un message d'Elementia. Elle cessa de respirer le temps de l'ouvrir... Terro ! Terro l'avait choisie ! Elle étouffa un cri de joie, et passa une très mauvaise nuit, à ressasser les termes de la lettre, à organiser sa journée du lendemain, à penser à l'Oncle Frédéric et à tout ce qu'il lui avait montré et dit...



    Pour fêter ça,l'Oncle Frédéric lui offrit, Milady, une araignée de la famille des Marpissa, très rare, et très intelligente bien que fort indépendante... La bestiole possède un lien d'affinité avec son maître : le maître peut voir entendre sentir etc. ce que voit, entend ou sent sa bête et vice versa. Ceci n'est pas continuel, une certaine concentration étant requise. Ehelreda sut, alors, ce que devait ressentir une fille unique, et ce sentiment lui plut.

Milady

    (Il n'y a pas de possibilité de communication avec l'araignée. Red ne contrôle pas la bête (autrement que normalement, c'est à dire à portée de voix), elle ne fait que voir ce qu'elle voit, en spectateur passif, entendre ce qu'elle entend etc... C'est un lien d'affinité, et non de l'empathie ou de la télépathie. Milady peut faire de même avec les sens de Red. )
    Puis elle partie, accompagnée du vieil oncle Frédéric, qui proposa de la chaperonner jusqu'au lieu de rendez vous avec le dragon qui devait l'amener à l'école...

    La bête se posa dans la clairière brumeuse au petit matin. Red, transie de froid, attendait, silencieuse, heureuse de la présence de l'Oncle Frédéric. Heureusement qu'il était là, le bonhomme ! La petite fille découvrit qu'elle n'aimait pas voler sur un dragon ! Ne pas avoir le contrôle la terrifiait et si l'oncle Frédéric n'avait pas été là, peut-être n'aurait-elle même pas trouvé le courage d'y aller.




Finalement, elle fit une première année dans cette école qui fut marquée par quelques évènements marquant dans sa vie de jeune fille :
    - Elle surprit un terro en train de faire une bêtise et trouva le moyen de l'inquiéter. Ce terro était surnommé Cigüe. Bien sûr, elle ne l'aurait jamais dénoncé. Perdre des points pour sa maison était hors de question ! Ce jeune garçon avait de plus un certain charme. Et puis, il lui fit la bonne surprise de l'inviter au Bal de Noël de l'école... Cependant, malgré l'attirance qu'elle avait pour lui malgré elle, le jeune homme semblait être d'une bêtise affligeante et elle en fut très déçue. Toute l'année, leurs rapports furent plutôt tendus. Ils essayaient tous les deux d'être gentils avec l'autre et finalement, d'incompréhensions en incompréhensions, cela finissait toujours en dispute...
    - Lors de ce bal, justement, la tentation terrible de jouer un mauvais tour eut raison d'elle : A Noël, alors que la corvée - pour elle en tout cas - lui était imposée de décorer la salle de Bal de l'école pour gagner des points pour sa maison, elle découvrit par hasard une plante magique, le "gui bisouteur" aux effets très marrants. Avec son amie Gwen, elle en dissémina un peu partout au plafond, se repérant à des détails du sol pour y échapper. Le seul hic c'est que ce soir là, le sol avait été recouvert de poudre blanche imitant la neige...
    Malgré ça, il y eut de sacrés effets : Narcisse Chanterune embrassa l'une de ses cavalières devant une autre d'entres elles qui répliqua par un gâteau à la fraise jeté sur le visage du bonhomme. Deux filles, Julia Dres et Cassandra Fukusha, s'embrassèrent sans vraiment le vouloir, mais le plus beau fut l'elfe de maison qui prit d'une pulsion irrésistible embrassa la directrice sous les yeux d'un gros Flammen, qui choqué, se laissa tomber sur le buffet, faisant catapulte et jetant toutes sortes de victuailles sur les convives. Là dessus une véritable bataille de nourriture s'ensuivit ! Un désastre qui aurait bien fait rire Red si l'Esprit de Noël ne l'avait pas punie en lui donnant des oreilles d'âne éphémères...




    - N'oublions pas non plus un évènement moins drôle : Lors d'un exercice d'élémentarisation, Red, accompagnée de Gwen son amie de plus en plus proche, et Ephéméria, une autre terro découvrirent une grotte. Elles s'y retrouvèrent prisonnières et découvrirent un autre prisonnier : Un dragon du nom de Thoktath, blessé et fou de rage !
    Finalement en combinant leurs efforts, les filles réussirent à le nourrir en attirant magiquement un sanglier dans le trou. Lorsque les secours sont enfin arrivés - grâce à l'intervention farfelue d'un aéri, venu les rejoindre étourdiment - le dragon se montra conciliant au point de donner un coup de main. Malheureusement, trop mal en point pour sortir lui-même, il finit enseveli dans la grotte... Red en fut très choquée et reconsidéra légèrement sa position par rapport aux dragons...

Ethelreda 12 ans


Cette première année eut aussi une autre conséquence : Le secret sur ses études ne fut pas bien long à être découvert par son père. Celui ci en voulut terriblement à son oncle d'avoir décidé sans lui demander son avis, mais d'un autre coté, sa rancune ne dura pas bien longtemps. En effet, avec une fille sorcière, le nom des Mordread renaissait de ses cendres dans le monde sorcier et au vu du sang pur qui coulait dans ses veines et de la renommée ancienne de ce nom, il eut la bonne surprise d'être de nouveau considéré par la société sorcière. Oh, bien sûr, sa renommée n'avait pas grand effet dans le monde politique, mais tout comme la reine d'Angleterre, il retrouvait une place certaine...
Du coup, Red devint sa fille préférée ! Et celle ci en ressentit un changement certain.

Cela ne dura qu'un an. Car vers le mois de mai, Faust, son petit frère préféré, confirma lui aussi un don et elle passa à la seconde place : Faust pourrait transmettre le nom des Mordread ! Pas Red ! Une tension entre les deux enfants se créa avec la distance mais lorsqu'ils se retrouvèrent aux vacances, cette tension ne fit pas long feu... Faust alla dans une école près de chez eux, loin d'Elémentia. Elle offrait l'enseignement d'un art qu'Elémentia, ni toute autre ne proposait et restait près de l'influence de leur père ce qui n'était pas pour lui déplaire... Il réussit à se faire accepter par un maître en bagueterie...



Et puis la deuxième année commença et avec elle d'autres évènements.

    - Tout d'abord, Red fut acceptée comme batteuse dans l'équipe terro aux cotés de Cigüe. Leur mésentente complète alors trouvait une trêve lors des entrainements et des matchs. Finalement, là où les règles étaient simples, ils s'entendaient alors plutôt bien... L'équipe se composait en plus de deux autres terro qui avaient pris de la place dans le coeur de Red : Margoth, la terrible préfète avec qui Red trouvait des affinités imprévues et Liev le capitaine qui lui faisait office de grand-frère et dont chaque mot prenait une grande importance pour la grande terro. En plus, Gwen sa super-amie était gardienne de l'équipe ! Bref, le quidditch devenait une occupation importante pour Red.


Ethelreda 13 ans
    - Et puis Gwen s'était amourachée du batteur Flammen : Victor Moore. Cela trainait depuis le bal de Noël de l'année précédente et finalement tous les deux s'étaient mis ensembles. Red en fulminait et vouait une haine terrible pour le flammen imaginant toutes sortes de stratagèmes pour se débarrasser de ce rival dans le coeur de sa meilleure amie. Seule son amitié la freinait : Elle avait si peur de perdre Gwen !




    - Une autre fois, lors d'un cours de potion, le gros flammen Arnold vomit sur Red, Cassandra et Julia ! La vengeance de la terro fut terrible : Aidée des deux autres filles, elle manigança une journée de cauchemar pour le garçon : Réveillé trop tôt, il fut prit par le surveillant après avoir pillé la cuisine, et puis des boules puantes avaient été placées dans son sac prêtes à exploser grâce à un système de pétards activé par un petit sort d'élémentarisation de feu, pris en photo avec des anglaises, coiffé par l'infirmière qui n'était pas coiffeuse, il reçut en plus des chocolats piégés qui lui firent passer la nuit à l'infirmerie et quand il rejoignit enfin son lit, des cosses piquantes y étaient camouflées !
    La photo d'Arnold coiffé comme une fille fut même publiée dans le journal de l'école !
    - Finalement, lors d'un autre cours de potion, Red absorba une potion lui montrant la façon de penser de Victor son horrible ennemi... Depuis, elle se force à être méchante avec lui, mais n'y a plus le coeur...



Edit : Suppression du passage résumé de sa vie entre Elémentia et Eléus Théria reporté dans un message en dessous
Edit : Mise en page

_________________
Invité, si tu veux en savoir plus, clique ici...:
 


Dernière édition par Ethelreda Mordread le Lun 6 Déc - 14:40, édité 13 fois (Raison : mises en page)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.espritjdr.net/index.php/welcome
Ethelreda Mordread
Centaure
avatar

Baguette : Roseau et plume d'Ibis - 28 cm
Age : 23
Localisation : Sur l'île d'Eléus Théria

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: maussade à mauvaise
Totem: Jdril l'Ibis Noir
Trait particulier visible actuellement: Une belle plume rouge pend sur ses cheveux.

MessageSujet: Re: Ethelreda "Red" Mordread   Dim 10 Jan - 13:03

Caractère :

    C'est une petite fille étrange, rêveuse semble t-il, taciturne, très secrète. Mais elle est très déterminée. Elle est quelque peu manipulatrice et intrigante. Qualités qu'elle n'a aucune peine à cacher sous un minois bien avenant : On lui donnerait le bon Dieu sans confession ! Mais la petite est froide, calculatrice et ambitieuse. Elle est cependant rééquilibrée par un penchant à la bonté, qu'elle se reproche d'ailleurs. Sous ses dehors durs, voire cassants, elle cache une sensibilité à fleur de peau. Les derniers évènements d'Elémentia l'ont beaucoup marqués. Elle cultive une culpabilité illégitime mais très ancrée. Elle était là pour découvrir la licorne écornée, ah si elle avait deviné alors, peut-être que la suite n'aurait jamais eut lieu... Elle a aussi assisté à l'agression de Missy...
    Ah si elle avait été plus brave, peut-être qu'elle aurait put capturer un des lutins violacés, elle aurait put le faire parler et permettre que tout rentre dans l'ordre... Mais surtout, si elle n'avait pas désobéit au couvre-feu absorbée par ses sempiternels bouquins... Brutus n'aurait jamais put la prendre et peut-être même qu'il n'aurait pas trouvé de terro et que son rituel n'aurait pas marché ? Oui, elle s'imagine être responsable et a une honte terrible de ce qu'elle a vécu. Elle est incapable de parler d'Elémentia et surtout, de sa chute... Sans parler des nombreuses nuits, surtout au début, à se réveiller en nage, d'un cauchemar terrible... L'élémentarisation a toujours été un point faible chez elle et elle rêve que justement si elle avait réussit à maitriser la terre, elle aurait put interrompre le mage noir... Rêve insensé et totalement faux mais ô combien imprimé dans son ressenti à chaque réveil...

    Physique :

    Red est une jeune fille de 13 ans aux grands yeux noirs en amande. Elle est plutôt d’aspect agréable mais peu féminin. Si la puberté est là, rien ne se voit pour l'instant et de toute façon elle s'habille de telle manière qu'aucun indice ne transparait. Elle a des cheveux noirs en bataille - trop longs pour être bien coiffés, trop courts pour être attachés - entourant son visage ovale et pâle, des lèvres charnues. Elle est encore maigre, souvenir d'une enfance maigrichonne. Ces deux dernières année où elle faisait partie des plus grandes des filles de son âge, elle a continué de grandir mais à un rythme moins soutenu. Du coup, elle reste grande mais c'est moins flagrant qu'avant.

    Baguette :

    La baguette de Red a été faite par le baguetier Endymion Sélestin à Mivia Town. Elle mesure 28 cm. Son bois est fait en roseau, durcit magiquement avec de l'eau du Nil et du sable du désert égyptien. Son élément magique est une plume d'Ibis, oiseau sacré en Egypte et représentant du dieu Toth, dieu de la connaissance et du savoir.
    Particularités :
    Néant.

    Capacités de base :

    Ethelreda est mauvaise en élémentaristaion et en runes(pour les invoquer). A part pour le dessin(très moyenne) et la comédie(bonne), les arts lui sont étrangers.

    En revanche, elle a des facilités en enchantements et en divination(bien que cela ne l'intéresse pas).

    Elle reste une bonne élève partout ailleurs, alliant le travail à la rigueur et à la détermination.

    Familier :

    Description :

    Araignée de la famille des Marpissa, très rare, et très intelligente bien que fort indépendante... Elle possède 8 yeux dont la vision est à peu près comparable dans son acuité à celle des humains. Contrairement à la plupart des araignées, elle entend aussi parfaitement bien. Elle est sensible aux vibrations sous ses pattes mais n'a aucun odorat. Elle mesure une dizaine de centimètres de diamètre, pèse 30 g., le corps couvert d'une véritable toison argentée.

    Capacités spéciales :

    La bestiole possède un lien d'affinité avec son maître : le maître peut voir entendre sentir etc. ce que voit, entends ou sent sa bête et vice versa. Ceci n'est pas continuel, une certaine concentration étant requise. Il n'y a pas de possibilité de communication avec l'araignée. Red ne contrôle pas la bête (autrement que normalement, c'est à dire à portée de voix), elle ne fait que voir ce qu'elle voit, en spectateur passif, entendre ce qu'elle entend etc... C'est un lien d'affinité, et non de l'empathie ou de la télépathie. Elle peut faire de même avec les sens de Red.
Cycle de vie :

    Son cycle de vie est extrêmement long, ce qui explique que les animaleries soient rares à les proposer comme familier. En effet, bien que la gestation en tant qu'œuf ne dure que 7 jours, son enfance, qu'elle passe grosse comme un acarien, dure 7 ans. Elle entre, ensuite, dans une phase de cannibalisme, et les petites araignées d'une même portée se dévorent entres elles jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'une. C'est la plus maligne qui s'en sort. Seule survivante, elle devient alors "adolescente", et s'enferme dans un cocon dont elle ne sortira qu'au bout d'un cycle de 7 nouvelles années. Elle mesure alors 4 à 5 centimètres de diamètre. Il faut de longues années de plus pour que les meilleurs soigneurs l'élèvent et en fasse un familier digne de ce nom. Elle ne cesse de grandir après ça. Son espérance de vie atteint les 77 ans, et les plus vieilles d'entres elles mesuraient 25 cm de diamètre.

    Elle produit un fil buccal capable de supporter 10 fois son poids. Elle ne fait pas de toile. Elle chasse, traque sa proie. Elle se met en embuscade et bondit sur elle. Son fil lui sert à se déplacer, à fabriquer son cocon lors de l'adolescence, à conserver ses proies en période d'abondance et à la fabrication de la pouponnière. Elle n'est absolument pas venimeuse. Cependant, elle possède une pince mandibulaire qui peut lui servir à mordre ses ennemis, et sa morsure fait aussi mal que la morsure d'un bec de perroquet.

    Il n'y a pas de période nuptiale particulière. L'espèce étant peu répandue, lorsque deux de ses individus de sexes opposés se rencontrent, ils entament tout de suite, une cour frénétique, qui finit par l'accouplement, et le festin de la femelle qui dévore son mâle. (C'est pourquoi les mâles ne sont pas vendus comme familier) Elle camoufle ensuite une pouponnière pour ses oeufs, et surveille les alentours jusqu'à l'éclosion. Elle s'en va alors, et ne revient que pour voir, si l'enfance de sa progéniture se passe bien et déposer une proie de temps en temps. Son manège dure 7 ans, puis elle disparaît, afin de ne pas se faire dévorer par ses petits cannibales...

_________________
Invité, si tu veux en savoir plus, clique ici...:
 


Dernière édition par Ethelreda Mordread le Jeu 4 Mar - 13:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.espritjdr.net/index.php/welcome
Ethelreda Mordread
Centaure
avatar

Baguette : Roseau et plume d'Ibis - 28 cm
Age : 23
Localisation : Sur l'île d'Eléus Théria

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: maussade à mauvaise
Totem: Jdril l'Ibis Noir
Trait particulier visible actuellement: Une belle plume rouge pend sur ses cheveux.

MessageSujet: Re: Ethelreda "Red" Mordread   Lun 11 Jan - 16:11

Possessions notables :

      -Un petit collier qui se ferme sur le devant grâce à un anneau d'argent. Il est en corde de chanvre et décoré de 6 petites clochettes argentées, 3 de chaque coté de l'anneau, disposés à égale distance.

      -Un T-Shirt noir trop grand qui a appartenu à André. Il est décoré sur le devant d'un loup-garou qui ouvre la gueule et d'une inscription : "Werewolf in Wildwest"

      -Une peluche de chien roux, complètement vide et plat à l'exception de la tête, très grosse, ronde et disproportionnée par rapport au corps. La fourrure de l'animal est très usée.

      -Un vieux réveil mécanique jaune citron qui fait un boucan du tonnerre quand le marteau tape sur ses deux cloches.

      -Une broche à chapeau en forme d'étoile à 5 branches offerte par Tiago.

      -Une très belle plume noire avec un embout doré offert par sa mère.
    -Un balai de quidditch Nimbus 700 avec boussole gravée en spirale "L'amitié, c'est un seul esprit dans deux corps.". Le balai a été acheté à Mivia Town, quand Red était à Elémentia et la boussole lui a été offerte par Gwen. Elle possède aussi sa housse et son kit d'entretien et une tenue de batteur aux couleurs terro.

    -Une batte en ronce de noyer achetée à Mivia Town et gravée " Ethelreda Mordread des Terro "

    -Une petite sacoche en peau de dragon cuivré aux reflets brillants qui a les particularité d'un sac sans fond. C'est un des derniers cadeaux d'oncle Frédéric.

    -Un O.V.N.I. (Oeuf Volant Non Identifié). Espèce de petit oeuf qui fait de la lumière et volète devant son propriétaire quand on le frotte. Il lui a été offert par son père.

    -Horminium gagné au concours de recettes de glace pour "La Petite Douceur". Il s'agit d'un instrument de musique qui ressemble à un harmonica. il a été enchanté pour diffuser une musique apaisante, qui calme les mauvaises humeurs des animaux et même des humains! Sur les animaux, le pouvoir agit pendant près de 5 bonnes minutes. Sur les adultes, c'est plus limité, avec une action de 1min30 à 2min... Seul hic, Red est nulle en musique...

    -La cape de l'uniforme terro. Elle a été tissée magiquement et permet de se dissimuler dans la nature.

    Sorts connus à son entrée à Eléus Théria :

      - "Récurvit" montré par Ephéméria
      - "Flambos signare !" Traceur - cours de duel
      - "Rictus sempra" : sort de chatouillis - Vu en cours de duel
      - "Stupéfix" : Sort d'immobilisation - Vu en cours de duel
      - "Expelliarmus" : Désarme - Vu en cours de duel
      - "Neguus fit" boule de neige. - vu en élémentarisation
      - "Incendio!" : fait du feu - vu en élémentarisation
      - "Ventus" : souffle d'air - vu en élémentarisation
      - "Innondio" : Filet d'eau - vu en élémentarisation
      - "Terra" : petite motte de terre - expérimenté en élémentarisation.
      - "Amalgamus Totalus !" mélange un ingrédient à un autre au point de ne plus les différencier. - Appris avec Darius Hautecaste dans l'atelier.
      - "Aquus Fit" - Bombe à eau - vu en classe de duel
      - "Trublius" - Permet de camoufler un écrit, visible alors que par soi-même.
      - "Decrantes Polymorfux" - Permet d'annuler toute magie de métamorphose même obtenue par une potion.
      - "Imvertoris" - donne la couleur de son choix à une chose ou un animal.
      - "Accio ..." - Attire dans la main l'objet cité.
      - "Lumos" - Permet de faire de la lumière avec sa baguette.
      - "Escapatum" - Ejecte élément emmagasiner autour de la baguette
      - "Poussvit" - fait pousser une plante.


    Potions connues à son entrée à Eléus Théria :

    - Potion vomitive et son antidote :
    Spoiler:
     

    - Potion Mélange d'entrevous (Permet de connaître la façon de penser d'un autre.)
    Spoiler:
     

    - Potion d'illusion d'aura (Permet de berner des sortilèges destinés à ne reconnaître qu'une personne)
    Spoiler:
     

    Richesses :

    Très moyenne. Si la famille de Red est très confortable au niveau financier, c'est dans le monde des moldus. voilà bien longtemps que plus personne ne s'en soucis dans le monde des sorciers. du coup, Red vit sur ce qu'il reste...

    Edit : "Escapatum" rajouté car oublié...
    Edit 2 : "Horminium" et "cape terro"
    Edit3 : Richesses

    _________________
    Invité, si tu veux en savoir plus, clique ici...:
     


    Dernière édition par Ethelreda Mordread le Dim 20 Mai - 12:21, édité 5 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur http://www.espritjdr.net/index.php/welcome
    Sir Frederic Madlington
    Admin
    avatar

    Age : 34

    Carnet du sorcier
    Humeur actuelle: Charmeuse
    Totem: Encore inconnu
    Trait particulier visible actuellement: Ne se baigne qu'avec son bermuda à fleurs

    MessageSujet: Re: Ethelreda "Red" Mordread   Mar 12 Jan - 10:51

    (parfait pour moi Miss Mordread)
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-eleus-theria.forumactif.org
    Ethelreda Mordread
    Centaure
    avatar

    Baguette : Roseau et plume d'Ibis - 28 cm
    Age : 23
    Localisation : Sur l'île d'Eléus Théria

    Carnet du sorcier
    Humeur actuelle: maussade à mauvaise
    Totem: Jdril l'Ibis Noir
    Trait particulier visible actuellement: Une belle plume rouge pend sur ses cheveux.

    MessageSujet: Re: Ethelreda "Red" Mordread   Sam 23 Jan - 21:08

    • Entre Elémentia et Eléus Théria :



    Comment l'environnement de Red avait il put changer du tout au tout comme ça ? Red vivait à l'école d'Elémentia sans se douter des terribles évènements qui s'y préparaient. Elle, si vive d'esprit, qui devinait tant de choses, elle qu'il était si difficile de surprendre... Elle n'avait rien vu venir. Et pourtant. C'était elle qui avait trouvé la licorne écornée. Elle qui avait été chercher de l'aide et aidé pour la rapatrier à l'école pour qu'elle soit soignée. Elle avait cru à des braconniers. Ces gens sans scrupules qui pouvaient abimer une créature aussi parfaite qu'une licorne. Jamais elle ne s'était imaginée être elle-même si vulnérable... Et si elle était arrivée plus tôt ?

    Et puis elle avait été attaquée par ces fichus lutins violacés. Mais là encore, elle n'avait pas réalisé à quel point sa propre vie avait été menacée : Elle avait toujours cru que c'était Missy qui était visée. Et elle n'avait pas tort, sauf que, derrière cette attaque isolée se tramait une machination tellement grandiose qu'elle aurait pu être happée et tuée par son sillon. Non, même là elle n'avait rien compris !

    Pire ! Quand le château lui-même avait été attaqué durant le match de quidditch, son esprit cotonneux habitué à tant de sécurité ne s'était pas imaginé que les causes en étaient si terribles. Non, pour elle il s'agissait d'un accident et quand elle avait appris au hasard d'une conversation que Cigüe y avait été retrouvé blessé, cela ne faisait aucun doute sur le responsable... Surtout qu'apparemment il jouait l'amnésie... Ce terro était si sot, si maladroit ! Et si pathétique dans ses stratégies de défenses ! Une amnésie ?! Qui pouvait bien y croire ???


      Non, décidément rien n'avait ébranlé l'illusion de sécurité que son esprit avait bâti. Et puis, du jour au lendemain, son univers avait basculé : Beaucoup de ses camarades avaient été retirés d'Elémentia soudainement. Elle avait vu la directrice s'épuiser de jours en jours créant une angoisse dans son coeur de jeune fille, et puis finalement elle était elle-même partie...

      Et puis les règles étaient devenues draconiennes. Un couvre-feu aussitôt le diner terminé, lui-même fixé à tous à 19h30... Elémentia devenait une véritable prison. La coupe de quidditch avait été annulée. Red qui s'était longuement préparée pour affronter lesflammen et surtout Victor Moore à qui, elle s'était promis de donner une leçon, se mit dans une colère folle en apprenant la nouvelle ! Et tout ça à cause de Cigüe ! Elle en était persuadée ! Quel imbécile celui là !
      Le pire c'est que même inconsciente du danger qui courait, elle avait faillit déjà se jeter dans la gueule du loup : Elle tenait à récupérer sa cape dans le bureau du surveillant. Déjà, il s'était méfié d'elle quand elle était venue repérer les lieux avec Alice. Elle en avait profiter pour prendre un de ses cheveux, consciente qu'elle pourrait s'en servir pour leurrer les protections magiques du lieu. Et dire, que ce jour là, elle jubilait à l'idée d'avoir le surveillant à son propre jeu !

      Elle était allée à la bibliothèque avec l'aqua et elle y était restée longtemps. Alice l'avait abandonnée, morte de faim mais Red elle, avait sauter le diner. Elle avait fini par trouver une potion qui pouvait lui être utile et elle en était très satisfaite... Par contre, elle n'avait pas vu l'heure ! Il fallait rejoindre rapidement la tour terro ! Quel stupide règlement ! Se disait alors Red qui ne se pressa pas tant que ça. Elle n'en comprenait pas la nécessité mais ne voulut pas trop désobéir. Elle ne fit aucun détour et arriva enfin, en vue du tableau des terro.


      C'est à ce moment là qu'elle vit le surveillant . Zut ! Encore lui ! Se dit elle en le voyant arriver. Elle allait encore être punie ! Elle savait très bien qu'elle était en retard ! Et effectivement, il ne se priva pas pour être le plus désagréable possible. Red avait baissé les yeux, jouant la soumission mais pressée qu'il en eut terminé. Ce qu'il se passa ensuite la fit tomber dans une confusion sans nom. Au lieu derecevoir encore des lignes à faire, chose tellement normale dans son monde à elle, elle l'entendit incanter un sourdinam. Relevant la tête surprise, elle n'eut pas letemps de comprendre ce qu'il se passait qu'il l'attrapait par un bras brusquement et lui mettait un collier autour du cou. Aussitôt Red voulut se débattre, protester, résister ! Mais nul son ne sortait de sa bouche ! Pire ! Elle avait l'impression de sentir son corps plonger dans un coton onirique où chacun de ses gestes ne servaient plus à rien, elle voulait courir, courait mais ne bougeait pas.

      Le surveillant l'engloba dans une espèce de bulle. Elle voyait tout à travers de ses yeux soudain affolés, mais nul ne la voyait elle ! Elle voulait griffer, prendre sa baguette, s'enfuir, se battre, tout à la fois, mais son corps ne lui obéissait plus. Docilement elle suivait l'homme, paniquée à l'idée de ce qu'on pourrait lui faire ! Mais même cette conscience là lui échappait peu à peu. Red aurait été bien incapable de dire ce qu'il s'était passé ensuite...

      Quand elle reprit un semblant de conscience, elle n'était plus toute seule. Il y avait deux autres élèves avec elle, une aéri et un aqua. Elle ne les connaissait pas personnellement mais comme elle, ils semblaient reprendre leurs esprits. Un regard vers eux le lui apprit. Elle tenta à nouveau de bouger son corps. Le coton onirique était toujours là, Elle ne voulait plus que fuir ! Mais elle était tellement ralentie dans ses mouvements, qu'elle bougeait à peine ! Qu'importe ! C'était toujours ça : Fuir ! En revanche, elle avait tout son esprit à nouveau. Analysant rapidement la situation, elle comprit très vite le but du collier qu'on lui avait passé : Un collier de chien ! Son état était probablement du à cet objet symbole de servitude par excellence ! Mais le prendre tout comme courir lui était parfaitement interdit.




      Il les trainait au contraire toujours derrière lui ! Ils suivaient toujours malgré leurs efforts pour lui échapper ! Red y mettait toute sa volonté sans obtenir beaucoup de résultats, mais elle ne s'avouait pas vaincue. Ils étaient entrés dans les toilettes et là, sans prévenir, il les avait frappé, les uns après les autres. La gifle avait été tellement réelle, elle, par rapport aux efforts qu'elle déployait qu'elle saisit très vite toute l'inégalité du combat. Elle perdit connaissance une nouvelle fois...

      A nouveau, sa conscience resurgit attirée par une volonté qu'elle ressentait à ses cotés. Une volonté libre de tout enchantement. L'espoir de s'en sortir refit surface. C'était le moment de se battre ! Ses yeux virent le 4ème. Un flammen ! Si seulement ça avait été Victor. Peut-être que leur communion par la potion mélanged'entre vous du professeur Aïzawa aurait faciliter les choses pour agir de concert, ensembles, laissant leur querelle de coté. Mais c'en était un autre qu'elle n'avait qu'à peine entraperçu cette année... Elle ignorait jusqu'à son nom ! Qu'importe, de nouveau, elle se battait contre l'emprise de l'artefact, contre le surveillant... Elle réfléchissait aussi, puisque c'était la seule chose qu'elle pouvait faire sans trop de difficultés : Une terro ? Un aqua ? Une aéri ? Un flammen ? Que voulait il donc faire ? Bien sûr ce n'était pas normal, bien sûr, il faisait ça à l'insu de tous mais dans quel but ?
      Cette fois, c'était presque gagné ! Ils se battaient tous avec elle ! Ses mouvements étaient même plus distincts même s'ils étaient toujours aussi inefficaces ! Elle redoubla d'efforts avant de le voir les saisir tous et de se sentir aspirer dans un tourbillon incroyable. Que se passait il ? Son espoir grandissant devenait inquiet de nouveau. Elle s'aperçu qu'ils étaient à présent dans la volière ! Que faisait ils là ? Ils avaient transplanés ? Mais rien n'était perdu ! Elle entendait les autres ! Leurs voix venaient de loin mais elle devenaient audibles ! A son tour elle tenta de crier ! Dans un espoir fou ! Tendant sa volonté dans un seul but : Survivre !



    Le flammen se battait le plus fort ! Il donnait des coups utiles ! Mais le mage noir répliqua tout aussi violemment ! Red reçu une deuxième gifle lui arrachant des larmes. Ses efforts, tous ses efforts ne servaient à rien mais il fallait continuer ! Si il perdait le contrôle, ils avaient une chance ! Ils étaient de nouveau silencieux, presque immobiles. Non ! Il ne fallait pas renoncer ! Encore ! Encore se battre !

    Et puis, il leva sa baguette ajoutant d'un rire cynique qu'il avait d'autres ressources même s'il ne pouvait les abimer d'avantage... Red saisit instantanément ! Elle hurla NOOOOON ! Mais rien ne perça. L'artefact avait de nouveau une grande emprise sur elle, et réaliser ce qui allait sepassait lui faisait perdre encore plus de liberté. L'endoloris résonna et lui seulement. Liam souffrait dans un silence terrible... Red ne vit même pas s'il s'en sortait... Elle avait de nouveau perdu conscience de ce qui l'entourait...

      Ils étaient à nouveau dans la volière quand son esprit attiré par la voix de Baltus Garminer refit surface. Ils étaient ficelés. Elle sentait la brulure de la ficelle sur ses poignets. Ses yeux désespérés se portèrent sur son professeur de sortilèges. Les autres aussi l'avaient entendus. Ils bougeaient si peu mais bougeaient quand même... Red appela de toutes ses forces ! En vain... Pourtant, cet instant parut si long... *Nooon ! Professeuuur ! Nooon ! On est làààà !* Il repartait... Les laissant à sa merci... Le désespoir et la fatigue la gagnait... Si même Baltus ne les voyait pas, s'il ne devinait pas... Qui pourrait bien les sauver ?

      Red sentit de nouveau qu'on l'aspirait... Et puis ce fut le noir. Non pas l'absence de conscience, mais l'obscurité... Elle avait l'impression que Rufus Teignus ls contrôlait de moins en moins...
      Ses yeux s'habituèrent, son nez détecta des odeurs de moisissures, d'humidité. Elle ignorait où elle se trouvait. Elle souffrait atrocement... Elle était désespérée... Elle pleurait doucement, amèrement... Elle regrettait d'avoir désobéi. Et puis, contre toute attente, la pression avait cessé. Elle sentit de nouveau son corps douloureux bouger normalement, bien qu'ankylosé. Les autres aussi... Il n'y avait que le flammen, roulé par terre, complètement abattu.

      Le mage noir murmurait dans son coin. Certaines de ses paroles leurs parvenaient, incompréhensibles sans les autres.
      Red ferma les yeux,concentrée : Il fallait trouver une solution ! Sa baguette était inaccessibles, se concentrer pour faire un accio informulé et sans baguette ? Impossible ! Il fallait réfléchir... Un bruit d'eau ? Peut-être que si l'eau pouvait s'échapper de là, ils le pourraient aussi ? Elle imaginait déjà le boyau étroit, sans certitude de pouvoir y respirer... Mais peut-être que l'un d'eux connaissait un sort ? Pour ça ? Et si c'était trop étroit, que cela déboucher dans des profondeurs encore pires que celles ci ? Qu'importe Red était prête à affronter cette possibilité là ! Il y avait toujours une solution !

      Mais trop tard, déjà le fou revenait à l'attaque, Red se fit toute petite : Elle ne voulait pas ! Non ! L'aqua fut attrapé, il se débattait ! Red avait envie de l'aider mais ce fut bientôt son tour de plonger dans une vasque bizarre. Elle était forcée de rester droite, immobile, perdue ! Du sable ? De la terre ? Quelle était cette étrange matière qui pétrifiait ses membres peu à peu comme l'aurait fait de la glace. Red hurla : Elle ne voulait pas être pétrifiée ! Rien ne s'entendit mais le sol se mit à trembler. Un coup d'oeil aux autres lui apprit qu'ils pensaient tous la même chose ! On allait forcément venir !

      Red pleurait de nouveau, paralysée de partout, elle suppliait tout n'importe quoi, le château lui-même, Elisabeth Eidos, n'importe qui ! Et puis le mur s'ouvrit, la vasque céda, elle s'affala par terre, vidée, et perdit connaissance... Quand elle la retrouva, l'aqua, l'aéri et le flammen avaient retrouvé leur voix, ils criaient après les voix qui leur parvenaient. Elle arracha son collier, riant, pleurant... elle entendait les voix, elle aussi... c'était fini ! Ils allaient arriver... Et Red roulée en boule sentait tous les efforts qu'elle avait déployés tomber d'un coup... elle ne voulait plus rien, elle voulait dormir, n'être pas là... Où était donc l'inconscience qu'elle avait subit jusque là ?





      Le silence les avait de nouveau submerger comme si l'espoir qu'ils avaient tous eu en entendant les voix de leurs sauveurs n'avait été qu'un mirage. C'en était trop. D'un mouvement commun, ils se serrèrent les uns contre les autres. Red ne les connaissait pas, mais elle savait ce qu'était une fratrie. A cet instant, ils en était une, née de la douleur et de la souffrance et ils se serraient les uns contre les autres, totalement désespérés, ensembles vers leur mort certaine. Red sentait ses larmes brulantes couler encore et encore... Elle revoyait ses frères, ses soeurs, son père et sa mère... Et son oncle Frédéric... Et Gwen... ce qu'elle ne donnerait pas pour revoir Gwen, ou même Victor !

      La lumière aveuglante et le mage noir incantant soudain disparurent. Ce fut le noir, l'obscurité la plus totale. Ça y était, ils étaient morts... Finalement, ce n'était pas si terrible de mourir... s'il n'y avait pas eu la douleur, la fatigue, l'horreur, la souffrance. Red se demanda comment on pouvait encore ressentir tout ça... Elle se demandait si Eleanora ressentait tout ça...


      Et la chaleur des corps autour d'elle... Chaleur ? Mais Eléanora était si froide... Dans le silence complet, la terro réalisa qu'ils étaient peut-être pas encore tirés d'affaire... Leur mort était bien suspecte... Red réouvrit les yeux en sentant un mouvement à son coté. Liam bougeait... Drôle de mort... Et là, elle vit l'impensable : Ils étaient deux ! Et ils se battaient ! Elle ne comprenait rien et s'en fichait bien au fond.

      Ce qui se passa après fut baigné de coton. Elle sentit qu'on la saisissait et elle ne montra aucune résistance. Très vite, elle se retrouva dans des bras dont l'odeur lui était familière. Dans un dernier élan de lucidité, elle reconnu la directrice. Ses cheveux étaient défaits, son visage portait une entaille profonde sur la joue droite et sa robe était brûlée par endroit. Elle affichait une fatigue profonde et une angoisse lisible jusque dans chacun de ses mouvements. Elle la serra de toutes ses forces, pleurant à chaudes larmes et... elle fut emmener.


      Quelques jours plus tard, elle se réveilla dans son lit, dans cette chambre qu'elle connaissait si bien et qu'elle partageait avec Honorine. Elle voulut refermer les yeux mais elle avait dormi trop longtemps. Impossible de replonger dans l'obscurité bienfaisante de l'oubli. Les évènements lui revenaient en bloc. Elle se recroquevilla et se mit à pleurer. Elle revoyait l'école qui explosait, implosait, devenait complètement folle, et la tentative désespérée de tous pour la stabiliser. Elle se revoyait lever sa baguette avec ses dernières forces, à l'unisson avec tous, et puis... plus rien...

      A la maison, son père semblait plus soucieux que d'habitude. Faust lui-même était rentré plus tôt. Chacun venait passer du temps avec elle, plaisantait, cherchait à lui changer les idées. Red ne parlait pas de ce qu'elle avait vécu, pas même d'Elémentia. De toute façon, elle ne retournerait JAMAIS à Elémentia !

      Le propre renvoie de Faust n'était qu'une coïncidence mais il fut un appui important pour Red qui tournait en rond. Son école à lui aussi avait des ennuis mais de moins grandes envergures que ceux d'Elémentia. Mais ça avait été suffisant pour la trop jeune école Totem.
      Il fut question un temps d'envoyer les deux petits sorciers à Beauxbâtons. Mais l'oncle Frédéric s'y opposait. Edwin Mordread s'était même disputé avec son oncle à ce sujet. Les deux hommes en étaient restés à un match nul. Edwin était bien le chef de famille mais il devait respect et obéissance à son vieux parent. Il repartait donc rechercher une école moins en vue pour sa progéniture, ce qui n'était pas si courant que ça, sans vraiment arriver à savoir ce que le vieil homme reprochait au trois grandes écoles de ce monde : Poudlard, Beauxbâtons et Durmstrang.

      Un hibou se posait de temps en temps sur le vieux rebord en pierre de la chambre de Red pour l'émerveillement d'Honorine. C'était des nouvelles de Gwen. A chaque fois, Red retrouvait un peu le sourire en lisant les quelques lignes griffonnées par son amie. Parfois, c'était de quelqu'un d'autre, plus rarement... Edith Mordread, la mère de Red lui proposa d'inviter son amie si cela pouvait lui changer les idées. Red n'hésita pas une seule seconde et envoya aussitôt une invitation à passer une semaine à Angoulême à Gwen.


    Quand elle arriva, l'amertume de la jeune fille fondit comme neige au soleil, du moins momentanément. Elle ne parlait pas d'Elémentia et ne lui dit rien sur ce qu'elle y avait vécu. Seul détail qui pouvait être surprenant, dans un coup de colère désespérée, Red avait coupé ses cheveux. Gwen était partie d'Elémentia, trop tôt, elle ignorait... Elle lui présenta toute sa famille à l'exception d'André qui n'était plus là depuis un certain temps à présent. Chacun lui fit bon accueil à sa manière. La semaine se passa sur une note légère qui trouva son apothéose quand Liev les prévint de son passage imminent. Il avait quelques billets pour un match de quidditch ! C'était la première fois que Red assisterait à un vrai match ! La nouvelle la fit sauter de joie. Faust décida de les accompagner. Red n'avait jamais vu Faust aussi collant ! Mais cela lui importait peu : elle aimait beaucoup son frère. Au match, Liev avait aussi invité Malicia. Si leurs derniers rapports avaient été sur le qui vive, si méfiantes l'une de l'autre, ce jour là, Red lui fit un véritable et franc accueil.

    La soirée arriva bien trop vite d'ailleurs... La fin de la semaine passa encore plus vite ! Mais Gwen avait un dernier atout dans sa manche : Elle emmena Red en Angleterre chez elle !


      Là, elle fut très bien accueillie par la jeune maman de Gwen. Elle fut frappée de voir à quel point Gwen et elle se ressemblait. Et pas seulement physiquement. Il était clair que Gwen avait hérité de sa chaleur, de sa gentillesse et de sa curiosité. Red se sentit très vite à l'aise avec elle et fut traitée aux petits oignons. Elle ne put pas en dire autant de son père. La plupart du temps absent, occupé, il avait surement autre chose à faire que de s'occuper des amies de sa fille. Et du coup, quand à la fin de son séjour en Angleterre il offrit un petit livre ancien sur l'Egypte antique à Red avec, semblait il une réelle affection pour elle, la grande fille en fut très surprise... et puis carrément gênée devant un si beau cadeau... Mais elle l'accepta avec un plaisir non dissimulé.

      Et puis, une autre personnalité vint égailler leur semaine londonienne : Jack ! Un cousin de Gwen. Il avait l'air gentil, peut-être un peu comédien. La différence de langage entre eux ne s'aperçut qu'à peine quand Gwen traduisait pour Red les histoires extraordinaires qu'il racontait. Red n'en pensait bien sûr pas d'avantage quand elle aperçu une scène : Gwen recevait un hibou. Chose anodine mais elle avait l'air si triste en lisant le parchemin. Elle ignorait que Red la voyait. Mais elle ignorait aussi que son cousin l'espionnait juste à coté. Red vit Jack qui se mordait la lèvre violemment. Il avait l'air touché de la tristesse de sa cousine et cela toucha profondément Red qui posa une main sur son épaule. Il se tourna vers elle et réellement angoissé, il lui dit quelque chose en anglais qu'elle ne comprit malheureusement pas. Pour toute réponse, elle lui dit : « - T'en fais pas Jack. Je suis là. Moi aussi je l'adore... » Même si Jack ne comprit pas, à son tour, le message français de Red, ces deux là arrivèrent à en saisir l'essentiel.
      La semaine eut malgré tout des airs de fêtes. Elle fut logée dans la chambre de Gwen. Red n'arrêtait pas de se dire que son amie avait bien de la chance d'avoir une chambre pour elle toute seule, et même d'être enfant unique ! Elle n'était pas sûre de vraiment vouloir la même chose, mais ça avait l'air bien plaisant...

      Bien que Red ne soit pas – mais alors pas du tout – très shoping, la ville de Londres située pas très loin de la maison Ayleen lui plut beaucoup par son agitation, son effervescence, sa vie bouillonnante. Stonehedge fut un véritable enchantement quand la mère de Gwen les fit visiter. Il semblait à Red que chaque pierre vibrait... peut-être une illusion dut à leur état d'excitation.

      La semaine se termina malheureusement et c'est seule que Red rentra chez elle. Elle fut accueillie par les questions de Faust qui la harcela presque sur Gwen. Elle le regarda bizarrement et pendant les deux jours qui suivirent, elle ne cessa de le taquiner sur certains sentiments qui étaient nés dans son jeune coeur pour son amie Gwen, lui promettant malgré tout de voir comment la jeune fille l'avait trouvé. Ainsi là était la réponse au comportement encore plus attentionné de Faust qu'habituellement...

      Mais ces deux semaines de bonne humeur passé, Red replongea peu à peu dans sa morosité. Les idées claires sur la situation, elle réalisait à quel point elle avait été sotte. Si elle avait été plus intelligente, plus perspicace et surtout si elle avait obéi, peut-être qu'Elémentia serait encore debout. La mélancolie de ses amies lui avait fait ouvrir les yeux sur ses responsabilités. Elle en venait à craindre d'ouvrir les missives de Gwen. Elle ne répondait plus à personne... Ne mangeait plus... C'est Edwin qui la secoua de sa léthargie en lui annonçant qu'il venait de recevoir pour ses deux enfants une invitation à les inscrire à Eléus Théria. Si Faust s'inquiéta tout de suite rappelant que Nelig Croupdebouc était son maître et qu'elle habitait Angoulême, Red elle refusa tout net ! Elle n'était pas digne d'entrer dans aucune école de sorcellerie... Edwin déjà fou d'inquiétude pour sa fille entra dans un colère tonitruante lui hurlant qu'elle était une sorcière d'avenir ! Qu'elle ne pouvait laisser tomber ses études ! Et que quel que soit ce qui était arrivé, elle avait sa vie entière pour changer ce qui lui faisait si mal ! Et que ce ne serait pas à 40 ans qu'elle pourrait réaliser ses rêves !






      Red secouée finit par accepter sans grande motivation d'aller à Eléus Théria...

    _________________
    Invité, si tu veux en savoir plus, clique ici...:
     


    Dernière édition par Ethelreda Mordread le Jeu 4 Mar - 13:41, édité 9 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur http://www.espritjdr.net/index.php/welcome
    Sir Frederic Madlington
    Admin
    avatar

    Age : 34

    Carnet du sorcier
    Humeur actuelle: Charmeuse
    Totem: Encore inconnu
    Trait particulier visible actuellement: Ne se baigne qu'avec son bermuda à fleurs

    MessageSujet: Re: Ethelreda "Red" Mordread   Lun 25 Jan - 15:19

    Magnifique! Ça ajoute de l'intensité à la dure épreuve des élèves emportés par Brutus! Tu m'as remis de l'émotion plein le cœur!!

    (Si ça t'embête pas, je vais mettre un lien vers ta fiche dans le contexte pour qu'on puisse suivre le point de vue de la fameuse "terro")
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-eleus-theria.forumactif.org
    Ethelreda Mordread
    Centaure
    avatar

    Baguette : Roseau et plume d'Ibis - 28 cm
    Age : 23
    Localisation : Sur l'île d'Eléus Théria

    Carnet du sorcier
    Humeur actuelle: maussade à mauvaise
    Totem: Jdril l'Ibis Noir
    Trait particulier visible actuellement: Une belle plume rouge pend sur ses cheveux.

    MessageSujet: Re: Ethelreda "Red" Mordread   Dim 13 Mai - 15:37

    Nouvelles acquisitions :

    - Fiole de Potion Nettoyante (cours de potion n°1)

    _________________
    Invité, si tu veux en savoir plus, clique ici...:
     
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur http://www.espritjdr.net/index.php/welcome
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Ethelreda "Red" Mordread   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Ethelreda "Red" Mordread
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » SGU "Air" 1x01-02-03 [SPOILERS!]
    » Haiti: Liberté, "aide" et corruption
    » Petit cuvier pour deux - Cuvier "Sud"
    » Les "toulousains" et les EC en Allemagne
    » [Validée]Karusi "Soul" Osaki

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Eleus Theria :: HORS JEU :: Présentation des personnages :: Personnages élèves-
    Sauter vers: