Ecole de magie pour jeunes sorciers établie sur l'île mystérieuse d'Eléus-Théria
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Charles Volepiaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charles Volepiaire

avatar

Baguette : Bois de chêne et plume d'aiglon
Age : 12
Localisation : Dans les choux.

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Angoissé, contrarié & sentiment de culpabilité.
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: Etonnemment sale et poussiéreux.

MessageSujet: Charles Volepiaire   Lun 18 Jan - 22:02



By RED
    NOM : Volepiaire

    Prénom : Charles

    Surnom : Charly

    Date de naissance : 15 novembre 1996

    Baguette Magique : Bois de Chêne et plume d'aiglon:
    Spoiler:
     

    Capacités : Charles est un esprit méthodique et appliqué. Il retient beaucoup de choses, il les sait et il s'en sert lorsqu'il en a besoins. Malheureusement, étant plutôt rigide et ne laissant que très rarement ses sentiments le guider il a du mal à maîtriser ce que l'on pourrait qualifier le "flux magique" et se révèle assez mauvais dans le lancement de sorts nécessitant un minimum d'implication. A l'inverse il sait énormément de choses sur le monde magique, son histoire, sa faune, sa flore ... bien que peu intéressé par les choses de la nature, lors de sa scolarité Elémentienne, les runes ont su attirer son attention. Etant fasciné par les belles choses, il aime les collections et l'art. Il fait un peu de guitare, il n'a rien d'un prodige mais a su acquérir une rigueur assez impressionnante pour son âge.

HISTOIRE :



*Les personnes DCD ne sont pas dessinées.

. Généralité sur la famille Volepaire/Coyle :
    Ces deux famille sont en contact depuis de nombreuse générations sur le plan professionnel. Effectivement, les Coyles (qui sont d'origine anglaise) sont directeurs d'une banque de père en fils. Quand aux Volepiaires (qui sont eux d'origine française) ils dirigent une entreprise de balais qui fonctionnent aussi bien chez les moldus, que chez les sorciers. Les Coyles ont beaucoup aidé financièrement l'entreprise de balais des Volepiaire, et c'est ainsi que ces deux familles sont devenues assez proches.
    Cependant cette petite entente cache une rivalité sous-jacente, les Volepiaires ont toujours été prospère grâce à l'aide des Coyle, qui eux ont traversé quelques crises dans lesquelles ils n'ont pas reçu une aide équivalente.

    Les parents Volepiaires eurent donc trois enfants. Le plus grand fils était Duncan, la deuxième Rose, et la troisième se nommait Lily. Tous les trois issuent d'unmilieu et sans problèmes, ils étaient gais et optimistes. La mère, Katy, était déjà anglaise à l'origine.
    Les parents Coyle, eux n'eurent qu'une fille, Abbygail, ils étaient de lors côté, tout les deux anglais. Une famille plus froide, et tout aussi aisée que la première mais qui passait son temps à faire des économies, et qui vivait dans les anciennesdemeurent de la famille. Leur enfant en ressortit forcément beaucoup moins épanouïe que les Volepiaires, et trouva une sorte de soleil dans la fratrie.
    Par la suite, Abygail et Duncan de marièrent ensembles (contre leur gré), ce qui donna Charles. Rose elle se maria avec un dénommé Paul et ils eurent un enfant, Peter, de deux ans plus jeune que Charles.
    Deux ans après, Juliette naquis. Un an plus tard, dans la même année, Paul et Mrs Coyle mourrurent, le premier dans un accident de balais, la deuxième de vieillesse. Et puis quelque temps avant l'entrée de Charles à Elémentia, la petite dernière, Lily, tomba amoureuse d'un moldu, fait que l'intégralité de la famille ignore encore.


Parents :

Le mariage entre Abbygaelle et Duncan n'était pas un mariage d'amour.
Ils étaient tout deux issus de familles sorcières bourgeoises. Duncan était née dans le sud de l'Angleterre, puis lui et sa famille avaient déménagé en France une dizaines d'années plus tard. Quand à Abbygaelle , elle était née au début des années soixante dans le nord de la france.
Il se rencontrèrent quelques jours avant l'entrée d' Abby à Elémentia, lors d'une de ces nombreuses soirée chics, organisées entre "gens de la haute", soirées où les bambins de la noblesse magiques devaient se rencontrer, s'aimer, et faire en sorte que les richesses ne s'éparpillent pas. Abbygaelle et Duncan n'y manquèrent pas, et ils s'adorèrent tout de suite. Sans se douter que leur parents prévoyaient déjà de les marier, ils devinrent très amis, et dés lors ne se quittèrent plus. Leur scolarité se fit sans encombre.
Le garçon était de deux ans plus âgés, et le jour de ses dix-huit ans, ses parents voulurent qu'il épouse Abbygaelle .Leur fiançailles furent officielles quelque semaines plus tard, et leur mariage vint à la majorité d'Abby.
Le jeune couple s'en retrouva frustré et perplexe, subissant les pressions de la famille ils n'eurent d'autre choix que de rester en couple. Et une petite vie s'installa. Un faible amour commença à naître, mais une grande tendresse et une confiance immense les soudait à jamais.
Duncan repris l’entreprise de balais de son père. Il avait des connaissances au ministère et dans les hautes sphères de la société sorcière, mais ne les fréquentait pas. Ses amis étaient pour la plus pars des musiciens, des artistes ou des artisans, des gens simples.
Les années passèrent et les tensions commencèrent à monter dans le couple, Duncan ne se dérangeait pas pour flirter avec d'autres femmes, sans jamais tromper sa conjointe. L'affaire ne tarda pas à arriver aux oreilles de la famille qui n'acceptait pas cela, la solution fut alors trouvée. Ils devaient avoir un enfant.
Le couple tenta de se révolter, mais en vain, la mort imminente du père d'Abbygaelle les poussa à se plier à ses volontés.

Charles
:

Naquit alors Charles. Charles était un bébé calme et dont les yeux brillaient d'intelligence. Il mangeait toujours sa soupe, ne pleurait pas et apprit à marcher, bien plus tôt que la moyenne. L'ambiance à la maison était particulièrement sereine et sérieuse, Duncan et Abby étaient devenues des adultes responsables qui avaient refoulé leur rancœur, mais qui au fond d'eux s'étaient promis de ne jamais faire vivre le même drame à leurs enfants.
Abbygaelle restait le plus souvent à la maison, elle passait le plus clair de son temps à s'occuper du petit Charles, elle l'appelait Charly.
Avec lui elle faisait toutes sortes d'activités (il la regardait surtout faire), poterie, peinture, lecture, magie, mais ce qu'il aimait le plus, c'était la musique.

Quand il entra à l'école moldue on remarqua tout de suite le tempérament solitaire du petit Charly, il était très brillant mais ne se faisait presque aucun ami. Pas qu'il soit mal poli, mais il était simplement distrait, il ne se souvenait jamais de ses camarades et semblait arriver chaque jours dans une nouvelle école.
Malgré son très jeune âge il était déjà très autonome, allait aux toilettes seul et soignait aussi lui même ses blessures. Les élèves étaient attirés par ce garçon étrange, mais jamais ils n'arrivaient à obtenir une seule marque d'affection de la part du garçon qui restait impeccablement poli et calme. A la fin de sa deuxième année à l'école, il avait 4 ans, un nouvel évènement arriva, elle s'appelait Juliette, et elle était magnifique, mais bien différente de son frère, casse coup et bruyante, sa mère ne s'occupa plus que d'elle. Charly n'en fut pas trop affecté, mais le complexe du grand frère moins aimé apparut tout de même à cet instant. Dés lors il refusait les câlins de sa mère et s'endormait bien avant la fin des histoires du soir.

Ses 6 ans révolus sont père offrit à Charly une guitare, il fut ravi, bien qu'il eu préféré un piano ou un violon. Son père lui expliqua que la guitare c'était plus facile, plus solide et plus pratique à transporter. Elle devint alors l'objet préféré du jeune garçon qui ne la maîtrisa pas tout de suite.
Vint alors la période de faiblesse de sa mère, atteinte d'une maladie qui heureusement n'entraînait pas la mort, Charly pris une part des responsabilités et s'occupait de sa sœur. C'est lui qui fit la lecture du soir, qui prépara le biberon du matin et qui l'aida à faire ses devoirs.
Les deux enfants se rendirent compte qu'ils se connaissaient peu, et ils finirent par développer une grande complicité.

Un beau matin, l'aîné était âgée de 9 ans et la cadette de 5, ils revenaient ensembles de l'école, quand Juliette aperçut un petit chat de l'autre côté de la route. Au départ elle détourna le regard, mais sa curiosité était trop forte et ses yeux se rapportèrent sur l'animal à poils. Charles ne remarqua pas cette attitude, ou tout du moi pas avant qu'elle ne décide de traverser la route, inconsciente du danger.
Alors qu'elle était à la moitié du chemin, une voiture arriva, Charly paniqué se mit à courir vers la petite fille pour tenter de la sauver, mais sa lucidité lui disait qu'il ne pourrait rien faire, un réflexe se mis en place et son hurlement se mélangea aux crissements de la voiture.
Cette dernière qui allait pourtant bien trop vite, se stoppa d'un coup net, et la petite fille, tétanisée en voyant l'affolement de son frère, tomba à genoux sur le goudron.
Le garçon pris sa sœur dans ses bras avec force, et sans un regard au conducteur de la voiture, la ramena dignement à la maison.
Le petit garçon était bouleversé, c'était la première fois que ses pouvoirs magiques se manifestaient autant. Il en parla à sa mère, et cette dernière fut folle de joie. Le soir même, un grand repas avec ce qu'il restait de la famille fut organisé en l'honneur des deux enfants. Mais comme à son habitude, Charles ne saisissait pas la cause de ce repas, il pensa qu'il était inutile de rester à la table, et une fois son repas terminé il se leva poliment et se terra dans sa chambre.
La famille commença alors à s'inquiété sur l'avenir social du petit garçon.

Depuis la révélation concrète de ses pouvoirs, ses parents commencèrent à aborder le vif du sujet en matière de magie, mais se contentant toujours de la théorie. Le jour de ses 11 ans, Charles était parfaitement prés à recevoir la lettre qu'il attendait avec un impatience parfaitement dissimulée. Ses parents s'en inquiétèrent même, ils pensèrent qu'il n'avait pas envie d'aller à Elémentia. Mais quand la lettre arriva Charly ne cacha pas sa joie. Il ne la cachait jamais, seulement il la ressentait peu. Il la lu et la garda sous son oreiller chaque soirs, jusqu'au jour du départ.
Il eu droit à un sandwich et à un nouvel étuis pour sa guitare, il embrassa sa mère et sa sœur. Son père l'aida à monter sur le dragon, il le serra dans ses bras, et ne pleura qu'une fois loin de sa famille.




    Charles n'a pas vraiment eu le temps de profiter de la douce vie Elémentienne.
    Il n'a d'ailleurs pas pu y fréquenter les personnes suffisamment
    longtemps pour se souvenir parfaitement d'elle. Il n'a de souvenirs que
    Keira et Maeve, les deux personnes avec qui il s'entendait le mieux.
    Les autres ont été complètement zapées.
    Il a été défenseur de quidditch chez les Aéri, mais n'a fait que manger
    son sandwitch pendant le match, laissant passer le souaffle sans trop
    de remords d'ailleurs. Un peu avant les évènement d'Elémentia il reçut une lettre de son père lui annonçant le départ de sa soeur pour l'Angleterre chez leur tante. Le garçon en fut très affecté et cela le força à s'ouvrir aux autres élèves du château, malheureusement il n'eu pas le temps de profiter de cette "opportunité" car déjà d'étranges évènements avaient lieux au château.

CARACTERE :

Charles parait froid, distant, parfois même insensible. Mais il n’en ait rien, c’est simplement un garçon incroyablement rêveur, il ne marche qu’a l’instinct et n’a absolument aucune lucidité. Il a appris à se comporter poliment à l’égard des autres, il lui arrive même de sourire par simple politesse, mais sans trop savoir pourquoi, presque part mécanisme.
Lorsqu’il s’attache profondément à quelqu'un, comme avec Juliette par exemple, il s’accroche coûte que coûte, alors il parle, il rit et même, il pleure.
Dans le fond Charly a une grande sensibilité qu’il exprime (parfois de manière assez inaudible d’ailleurs) avec la musique. Il a une grande culture dont il n’a pas conscience, et ainsi peu de personnes le savent. Il est souvent assimilé a une sorte de robot, mais son air distrait le rend attachant, on aimerais savoir se qu’il pense. Car ce garçon pense, et parfois même il pense trop.

PHYSIQUE :

L’allure générale de Charles est : frêle, c’est souvent ce que l’on pense quand on l’aperçoit. Il donne l’impression de ne pas tenir sur ses jambes, en effet il a un certain manque d’équilibre et il tombe plutôt souvent. Il a une taille tout à fait normale pour son âge, qui se situe entre 1,35 et 1,40 m. Par contre il est maigre, plus dans le sens anorexique que fin, pourtant il mange énormément.
Il a un look très cool, portant souvent des chemises et des jeans troués à cause de ses chutes, malgré cela, il attache tout le temps une cravate autour du cou, accessoire indispensable selon son père.
Il a donc un style involontairement négligé, jusque dans ses cheveux châtains tirant vers le bruns, qui pourraient être parfaitement coiffés, mais dans lesquels il n’a jamais pris la peine de passer le moindre peigne. Son regard aussi semble tout emmêlé, bien plus que ses cheveux, ils sont gris clairs, et selon la lumière presque blanc. Totalement impossible a percer, se regard désarme beaucoup de gens qui pensent au premier abord qu’il est aveugle, il lui arrive d’ailleurs souvent d’avoir des troubles de la vue que ses parents tentent en vain de soigner avec des lunettes inutiles.

. Possession Générale:
Spoiler:
 
. .Situation financière:
Spoiler:
 


Dernière édition par Charles Volepiaire le Dim 31 Jan - 17:29, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Frederic Madlington
Admin
avatar

Age : 34

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Charmeuse
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: Ne se baigne qu'avec son bermuda à fleurs

MessageSujet: Re: Charles Volepiaire   Ven 22 Jan - 22:51

Validée cher Charles!!!! (hey tu m'en veux pas, je pique ta façon de mettre en gras, trop intelligent pour cibler les choses importantes à dire lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-eleus-theria.forumactif.org
Charles Volepiaire

avatar

Baguette : Bois de chêne et plume d'aiglon
Age : 12
Localisation : Dans les choux.

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Angoissé, contrarié & sentiment de culpabilité.
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: Etonnemment sale et poussiéreux.

MessageSujet: Re: Charles Volepiaire   Mer 27 Jan - 13:00



    Charles fut parmi les premiers à quitter le château d’Elémentia. Se furent ses grands parents qui décidèrent de le ramener à la maison dès les premiers évènements. Très influencés pas l’avis du Ministère il convainquirent les parents de récupérer leur progéniture.
    Il ne ressentit pas vraiment de douleur à quitter Elémentia, au contraire il était ravi de pouvoir retrouver sa sœur. Ou en tout cas il espérait pouvoir la revoir même après son déménagement de l’autre côté de la manches chez leur tante. Une fois chez lui il fut consterné devant le train de vie familial. Son père et sa mère se morfondaient dans la grande maison. Ils se voyaient à peine, Duncan étant toujours dehors partant parfois pour de longues durées et Abby toujours malade, mal en point, elle n’espérait même plu guérir et s’inventait au contraire une tonne de maladies. La voila devenue hypocondriaque. Duncan fut quand même là pour accueillir son fils, mais le reste des vacances il ne fut que peu présent.
    Charles passa alors du temps avec sa mère qui était devenue aigrie et désagréable. Il se sentait immobile dans cette grande maison et ne pensait plus qu’a retrouver sa sœur. Plus personne ne s’occupait de lui il était livré à lui-même. Il pu convaincre sans peine sa mère de le laisser partir pour l’Angleterre chez sa tante, la laissant avec ses dames de compagnie comme elle l’avait toujours été.
    Lorsqu’il revit sa sœur se fut un vrai bonheur. Les deux enfants se retrouvèrent dans la fête et Charles raconta à sa sœur et son cousin comment était la vie dans une école de magie. Bien qu’il n’y fut pas rester longtemps il avait tout de même vécu des choses là bas, et malgré qu’il ne s’en rendit pas compte lui-même les auditeurs de son récit comprirent qu’ils avaient besoins de partir de chez lui et de continuer sa scolarité loin du foyer. Lorsque Charles appris le sort d’Elémentia il fut triste de réaliser qu’un tel monument avait désormais disparu. Si il ne s’inquiétait pas trop de revoir ou pas ses camarades il admettait en son fort intérieur que les débuts de sa scolarité à Elémentia avaient été agréables et reposant. C’était d’ailleurs le seul moment de sa vie où il avait réellement sympathisé avec des enfants de son âges.

    Il resta tout le reste des vacances chez sa tante et reçu la lettre pour Eléus-Théria là bas. Il fut d’abord intrigué, et légèrement sceptique, on voulait encore l’éloigner de sa sœur. Malgré tout Rose (sa tante) ne lui laissa pas le choix. C’était une personne perspicace et qui réalisait pleinement que Charles et sa sœur n’avaient plus vraiment de parents. Elle prenait désormais les deux enfants sous son aile et cela lui réchauffait le cœur. Elle le força donc à continuer sa scolarité, pour le bien du jeune garçon.
    Duncan fut le seul à rendre visite à ses enfants chez la tante avant le départ de Charles. Il ne remercia qu’a peine sa sœur de prendre soin d’eux et encouragea Charles pour ses études à Eléus-Théria avec un engouement qui consterna Charles. Oui son père était ravi que ce blanc-bec à lunette ne soit plus un poids pour lui.

Spoiler:
 
To be continued ...


Dernière édition par Charles Volepiaire le Mar 2 Fév - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Frederic Madlington
Admin
avatar

Age : 34

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Charmeuse
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: Ne se baigne qu'avec son bermuda à fleurs

MessageSujet: Re: Charles Volepiaire   Ven 29 Jan - 10:36

OK!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-eleus-theria.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charles Volepiaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charles Volepiaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Echange Charles Baker/ Himler Rebu autour du CEP
» AVANT PROJET DE LOA DU SENATEUR FETICHEUR MOISE JEAN CHARLES !
» PREVAL, CELESTIN ,MAWOM ,MOISE J CHARLES SOUPLE BA NOU YON TI CHANS
» A qui est cette chaussette ? JEAN CHARLES AU PIED ! { Libre ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleus Theria :: HORS JEU :: Présentation des personnages :: Personnages élèves-
Sauter vers: