Ecole de magie pour jeunes sorciers établie sur l'île mystérieuse d'Eléus-Théria
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Besoin de victuailles pour une soirée privée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Margoth Neiis
Centaure
avatar

Age : 15

MessageSujet: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Dim 12 Aoû - 15:35

La rencontre avait été furtive, mais intense. Cette journée avait été celle des retrouvailles pour Margoth et son amie Red. Elle n'avait pas eu le temps de beaucoup lui parler, celle-ci cherchant le volcan du quidditch mais elle avait quand même eu dans ce rapide moment le temps de signaler sans vraiment de mots qu'elle avait besoin de la voir, de la retrouver et certainement, si les mots la suivaient de lui parler. Red avait reçu le message, et lui avait proposé une soirée, rien que toutes les deux.

Margoth était entre deux flux opposés. Sa silhouette de préfète, toujours présente, volubile, fière, prête à saisir la moindre occasion pour se mettre en avant, et puis son ombre, la Margoth silencieuse et seule avec ses noires pensées.

Quand Red s'envola pour terminer sa course, Margoth resta un instant perdue dans le cercle de pierres qu'elle visitait. Elle se promit de revenir dès que possible pour profiter pleinement de la communion de ce lieu. Mais avant, elle avait hoché la tête pour accepter la proposition de Red et elle tenait à faire les choses bien.

Une soirée pour se retrouver, le lieu était tout trouvé puisqu'elles étaient centaures toutes les deux mais l'accueil pouvait être meilleur que juste se trouver là, elle et ses démons. Elle décida donc d'apporter à cette soirée une gourmandise, un plat, quelque chose qui pourrait combler au pire les silences inévitables des débuts de conversation.
Son idée se fixa dans sa tête et elle prit la direction de la maison oeuf, déterminée. Elle était persuadée qu'Anietta ou ses elfes pourraient l'aider et la servir en gourmandises.

Elle poussa donc la porte de la maison oeuf, malgré qu'elle n'était plus dans ce cercle et qu'elle n'accompagnait personne.

"Bonjour..." dit-elle en entrant dans la cuisine.

Elle espérait qu'elle n'aurait pas trop de difficulté à obtenir ce qu'elle voulait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anietta

avatar


MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Mar 14 Aoû - 22:11

Anietta, ce jour là, avait fait la récolte des petites prunes vertes et sucrées de son jardin potager. Elle en avait ramené de plein paniers avec ses elfes et à présent, il fallait s'en occuper !

Le premier travail fut de les trier. Les plus fermes furent installée dans des plats à fruits pour un usage ultérieur ou la consommation des plus gourmands. D'ailleurs, dans les rangs des petits cuisiniers, on ne s'était pas privé ! Makarohn et Opéra suçotaient un noyau tandis que Katquar croquait dans une prune entre deux taches à faire. Madelehn en avait tant mangé qu'elle n'osait plus en toucher une seule de peur d'être malade et Kaneleth commentait le goût incroyable de ces petites boules vertes que la nature leur offrait.

Seul Shu Halacrem' les regardait d'un oeil suspicieux... Vert ? Mais c'est pas mûr, vert... Et Anietta de lui assurer le contraire en riant, lui montrant combien elles étaient juteuses...

Pour celles qui étaient trop mûre ou abîmées, il fallait les dénoyauter pour les jeter ensuite dans une grande marmite dans le but de les transformer en confiture et pour celles qui étaient entre les deux, elle avait prévu quelques clafoutis, quelques tartes et autres gâteaux au fruits à faire juste après...

Ainsi quand Margoth entra, Anietta et ses elfes étaient forts occupés ! Mais cela n'empêcha pas la petite femme de l'accueillir chaleureusement, les mains dans le purée de fruit odorante...

" - Mais c'est ma très courageuse Margoth !" s'exclama t-elle. " - Bonjour mon enfant ! Comment vas-tu ? Est-ce que ton installation s'est bien passée ? Raconte nous ?!" l'invita t-elle pleine de bonne humeur approuvée par les elfes... Shu Halacrem porta une de ces étranges prunes vertes à la bouche et fit une tête où se lisait la surprise et le plaisir qui fit bien rire Makarohn qui lui tapa dans le dos d'une tape amicale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margoth Neiis
Centaure
avatar

Age : 15

MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Dim 7 Oct - 19:46

Margoth prit en plein visage la chaleur de la cuisine qui fourmillait des activités des uns et des autres. Mais elle prit également en plein cœur la chaleur humaine qui se dégageait d'ici, les rires d'Anietta résonnant partout, la complicité des elfes dans leurs tâches affichée dans chacun de leur gestes.
Une famille. Ils étaient une grande famille, soudée et liée dans le travail par une joie communicative.
Elle sourit doucement devant ce tableau agréable et s'avança un peu plus.
Anietta l'interpela, se souvenant d'elle visiblement. A l'adjectif courageuse, Margoth entrait pleinement dans la pièce, gonflant le torse et levant le menton avec fierté. Oui, courageuse, elle avait fort bien lu en elle!

"Bonjour Madame Anietta. Je vais bien, merci..."

La vieille femme l'invitait à raconter son installation, sa vie dans l'école et Margoth fut réellement touchée de tant de sincérité. Cela semblait vraiment l’intéresser!

"Je suis chez les centaures maintenant. Je me suis bien installée mais je manque encore de repère. Et j'ai besoin de retrouver mes amis, de leur parler et qu'on retrouve un peu notre complicité d'avant..."

Elle caressa la grande cuisine du regard, tous les elfes protégés de la gentille cuisinière.

"Une complicité aussi forte que celle qui règne ici..."

Elle avança jusqu'à la table principale, regardant de part et d'autre ce qui se préparait ici.

"En fait, j'aurai bien besoin de vous pour ça, justement. Je voudrais organiser une petite soirée avec une amie à moi et je voudrais apporter quelque chose à manger... un gâteau, ou des gourmandises... sucrées, salées, je ne sais pas trop, mais de quoi rendre nos retrouvailles encore plus agréables! Vous pourriez m'aider?"

Elle avait bien pensé à prendre des choses à la cantine, mais il y avait dans la cuisine d'Anietta un petit plus, une touche supplémentaire qui la rendait bien meilleure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anietta

avatar


MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Mar 16 Oct - 16:56

Chez Margoth, il y avait une espèce de fragilité qu'elle avait déjà repéré lors de leur première rencontre, comme un défaut dans une cuirasse, un grain de sable dans un mécanisme, une entropie dans sa force qui cette fois semblait s'être aggravée.

Anietta savait la petite courageuse. Et fière oui ! ça ! Et cette vulnérabilité chez elle n'avait rien de normale. Non pas que Margoth fut un roc, mais sa fragilité normale était plus douce que cette "lésion" qu'elle sentait chez elle.

Anietta s'inquiétait donc de cette petite, mais se gardait bien de le montrer, sachant sa fierté à fleur de peau.

Elle lui sourit donc de la savoir chez les centaures. Cette maison lui allait comme un gant et on pouvait même dire que Margoth était l'exemple même du Centaure ! Elle le lui dit ! " - Kévin a du mouron à se faire avec une centaure telle que toi ! Si jamais tu décides de te présenter pour les représenter, on ne trouvera nulle part plus représentative que toi !" lui dit-elle gentiment.

Elle savait aussi que Margoth aimait briller. Ces "repères" dont elle parlait l'empêchait surement d'être à sa place... Ça viendrait... Il était toujours difficile de changer d'école et Margoth était assez âgée pour en être déjà à sa troisième année u quatrième année d'étude...

Elle obtempéra tout de suite à sa demande, sortant de ses placards quelques petites douceurs... Voyons... Qu'avait-elle à proposer ? Des muffins à la rhubarbe ? Pour une soirée c'était pas mal, juste bourratif comme il fallait, assez léger à cause du légume contenu, sucré pour la douceur...

Ou ses fameux cookies ? Elle les avait fait deux jours avant et ils étaient encore moelleux et plein de grosses pépites de chocolat fondantes... Ah ! Et puis il y avait les tartelettes qu'elle venait de cuire... ? mais ne serait-ce pas un brin salissant ?

A moins qu'elle ne prépare un petit panier avec un échantillon de chaque et une bouteille de fruits bleus pétillant ? En y rajoutant quelques chocolats aux fruits secs, cela pourrait faire une soirée sucrée entre amies plutôt conviviale ?!

" - Regarde ce que je t'ai préparé... " lui montra t-elle le panier. " - En auras-tu assez ?" lui demanda t-elle soucieuse qu'il y ait le nombre qu'il faut : Margoth n'avait pas dit pour combien de personne elle voulait de victuailles et dans le paniers il y avait bien de quoi pour cinq gros gourmands !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margoth Neiis
Centaure
avatar

Age : 15

MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Mar 5 Mar - 1:05

Margoth ne laissa pas passer l'information qu'Anietta venait de lâcher.
Si elle se présentait pour représenter les centaures?!! Alors, oui, donc, elle pourrait retrouver son statut de préfète? Remplacer ce Kevin? Elle en était sûre et déjà ses yeux brillaient de défi et de victoire!
Retrouver sur cette île son poste à responsabilités, sont statut de pillier, de représentante d'une maison, c'était aussi ce qui manquait à sa guérison!

"Il y a des éléctions pour être représentant d'une maison? Comment cela se passe-t-il? vous pouvez m'en dire plus? car oui, je crois que j'aimerai me présenter..."

Elle sourit avec fierté et instinctivement, son visage se tourna vers le col de sa veste. Vide, évidement. Mais l'habitude était telle qu'elle aurait cru y voir le petit furet des terros crier d'approbation.
Elle se replia un peu sur elle-même, se sentant stupide d'encore laisser ses réflexes lui jouer des tours. Il fallait qu'elle arrête de vivre dans le passé et qu'elle accepte pleinement sa nouvelle vie.

Elle retrouva du courage devant l'effervescence d'Anietta à lui remplir à ras bord un panier de victuailles. Elle offrit à la gentille femme un large sourire reconnaissant.

"C'est formidable! merci!! Et si appétissant! Par contre..."

Elle se redressa, ne sachant comment formuler sa nouvelle demande.

"En fait, j'aimerai... Vous voyez je voudrais préparer aussi quelque chose. Je veux dire...je voudrais offrir à mon amie quelque chose que j'aurai moi-même cuisiné. Ce ne sera pas aussi bon que ce délicieux panier, mais si en plus je pouvais faire quelque chose de plus personnel, ça ferait un peu comme si je l'invitais.. à la maison... vous voyez?"

Il était complètement impossible d'expliquer clairement son point de vue. Elle emporterait bien sûr le panier délicieux d'Anietta mais elle avait le sentiment qu'en cuisinant pour Red, elle l'invitait réellement "chez elle" et qu'avec cet acte et ce partage d'un plat cuisiné elle même elle faisait un premier pas vers l'acceptation de cette île comme sa nouvelle terre d'acceuil.
Elle avait hâte de retrouver son amie, et peut-être que d'autres les rejoindraient plus tard et que toute une communauté se retrouverait ainsi et panserait ses plaies...

Margoth attrapa dans le panier l'un des cookies. Ses pensées déprimantes avaient besoin de sucre. Quand le chocolat fondit dans sa bouche, elle était plus que déterminée.
Elle allait passer une soirée formidable et Red en plus serait la première au courant que prochainement, il faudrait voter pour elle! Voter pour MARGOTH NEIIS! Future CHEF centaure!!

L'ancienne préfète attendit la réaction d'Anietta, les yeux brillant et un sourire soulagé sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anietta

avatar


MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Mer 6 Mar - 0:45

Anietta eut un sourire content en voyant Margoth réagir avec tant d'énergie retrouvée à la possibilité de devenir la représentante des Centaures.

" - Ce n'est pas vraiment un vote officiel, et probablement n'a t-il lieu que chez les Centaures. L'île d'Eleus Theria ne compte pas de préfets comme dans d'autres écoles, ma tempétueuse Margoth. Cependant, il est de coutume qu'une espèce de guide soit désigné par ses membres au sein des maisons de l'île. Ce sont en général des élèves mûrs, responsables, qui s'occupent de faire passer les informations au sein de leur groupe et d'organiser les équipes de quidditch, mais pas toujours."

" - Chez les Dragons, c'est Amélia l'innovante qui se charge de ce rôle. et chez les Sylphes, Arianne la rêveuse. Chez les Centaures, il s'agit de Kévin le vigoureux. Mais j'ai cru comprendre que cette année il souhaitait s'occuper du club de natation plutôt que de celui du quidditch."

" - Si tu veux reprendre son rôle, il te faudra te faire aimer et respecter des autres Centaures. Et Kévin a beaucoup de charmes... "
l'informa t-elle doucement, sachant que de telles nouvelles pouvaient éprouver la jeune fille. " - Mais je suis sûre que tu as le talent de lui souffler sa place privilégiée." ajouta t-elle avec un clin d'oeil. " - Ton ancienne école a apporté beaucoup d'élèves qui te connaissent déjà. Je suis sûre que tu as toutes tes chances, si peu que tu prouve aux autres ta motivation et ton sérieux."

Ce n'était qu'un sursaut, hélas. Margoth avait encore l'air toute triste quand elle lui déposa le panier entre les mains. Annietta détestait voir ses petits être tristes. Ah ! Lui rendre le sourire... " - Ce vote officieux peut avoir lieu n'importe quand. A toi de défier Kévin quand tu te sentiras prête." ajouta t-elle encore plus doucement, sachant que le sujet la passionnait et parce que ce sujet avait fait naître quelques instants ces précieuses étoiles au fond de ses yeux.

La requête qu'elle lui exposa ensuite rendit le sourire à Anietta qui ne l'avait pas réellement perdu. Préparer quelque chose de ses mains ? Elle se retourna vers la cuisine qui avait cessé d'être animée quelques instants parce que les elfes écoutaient ce qu'il se passait. D'ailleurs, ils reprirent aussitôt leur ouvrage quand Anietta regarda dans leur direction. Etre surpris à ne rien faire les rendait nerveux. L'ordre rétabli, l'ambiance revint avec leur affairement.

Anietta regardait les prunes vertes, bien sûr, et n'aurait jamais reproché à ses elfes de faire une petite pause ! Et tout à coup, l'idée jaillit ! Miraculeuse ! Presque faite exprès !

Elle revint à Margoth et lui souffla comploteuse : " - Figure toi que j'ai une expérience à faire ! Voudrais-tu m'aider à la réaliser ? Il s'agit de faire de minuscules tartelettes aux reine-claude mais sans la moindre cuisson ! Je ne l'ai jamais réalisée ! Ce sera une première ! qu'en dis-tu ?" lui proposa t-elle donc avec ce petit air de conspiratrice qui creusait ses petite fossettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margoth Neiis
Centaure
avatar

Age : 15

MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Jeu 7 Mar - 1:22

Margoth écouta très attentivement les précisions d'Anietta sur l'élection du chef des centaures.
Elle tiqua forcément sur l'expression "espèce de guide". Il était certain que ce n'était ce rôle là qu'elle cherchait. Elle ne serait pas "une espèce de" mais un guide, sûr, modèle, une référence à citer, une confiance à trouver. Oh oui, elle adorait ça être au centre de l'attention comme un exemple à suivre. Elle adorait qu'on la prenne en exemple. Au départ cela ne venait que de sa fierté, sa prétention à se voir adorée, mais au fond, elle y tenait quand même au bonheur des siens. Si elle était fière d'elle même, elle serait fière d'eux, et si toute cette fierté finissait pas lui retomber dessus comme un cadeau, pourquoi s'en priver!
Tout ça n'était qu'un cercle vertueux!
Elle les guiderait... pas une espèce de... un véritable conseiller, celle-qui-sait, et celle qui reçoit les louanges, les compliments et dont on croit après que le moindre éclat brillant d'un membre de sa maison a quelque peu été inspiré d'elle!
Et ce sera le cas! Elle les aiderait vraiment! Même si devenir chef des centaures impliquait être chef de Julia et d'Arnold, les improbables répartis de sa maison. Même ce défi là, elle se sentait de taille à le relever!
Elle était responsable... mûre aussi certainement. Rien que sa mèche rouge prouvait une forme de maturité, elle avait accepté bien des choses depuis son arrivée dans le monde de la magie et elle avait bien grandit, bien prit confiance. On ne se jouait pas de Margoth Neiis!

Aimer... respecter des autres. Ah oui, cela pourrait être plus délicat pour certaines personnes. Il fallait dire que les gens ne voyaient parfois dans le guide qu'un casse pied qui les privait de leurs choix et de leur liberté. Elle se ferait certainement aimer. Après tout, ne l'aimait-on pas, chez les terros?
Oui, ils se jouaient un peu de sa supériorité, ils se moquaient d'elle en hurlant son nom à travers la pièce pour qu'elle accoure... mais n'était-ce pas qu'un jeu affectueux?
Elle était sûre d'avoir été aimée. Elle le serait ici aussi.

Un défi pour Kévin. Voilà, l'action était nommée. Elle s'y voyait déjà et d'un sourire plein de sous-entendu elle hocha la tête vers Anietta.

"Oui, je comprends. Et je n'ai pas peur de défier Kévin. Et puis, si c'est pour lui enlever les contraintes de son rôle et le laisser libre de diriger le club de natation complètement, il m'en sera même reconnaissant!"

Elle eut un petit rire, bien consciente de l'ironie de ses propos mais cette maison la mettait tellement à l'aise.
Il n'y avait bien qu'un point qu'elle avait occulté... le quidditch. Fallait-il vraiment que le rôle de chef implique la direction de l'équipe de quidditch? Elle avait tenu le rôle d'attrapeuse, elle se demandait même encore comment. Le simple souvenir de ses vols en balai lui donnait des malaises. Elle n'avait jamais réussi à vaincre son vertige et là, il faudrait la jouer fine pour pouvoir assurer le rôle de chef sans vendre son incapacité à se tenir sur un balai au dessus du sol!
C'était ça qu'il lui fallait travailler. Elle devait trouver un moyen de vaincre à jamais sa peur du vide.

Le sujet changea quand elle demanda à cuisiner. Anietta d'ailleurs accepta avec enthousiasme et lui proposa une expérience culinaire.
Margoth, toujours avide d'apprendre, et ceci dans n'importe quel domaine hocha la tête vigoureusement.

"Bien sûr! J'adore les expériences! Surtout si c'est une première!"

Encore un exploit de Margoth Neiis à relater! Elle cuit des tartes sans les cuire! Si ce n'était pas l'exploit du siècle ça pourrait quand même impressionner certains! Tout était bon à prendre et puis elle était d'humeur gourmande et les petites prunes lui donnaient envie!

"Par quoi commence-t-on?"

Ce disant elle retira sa veste et releva ses manches. Elle alla ensuite se laver les mains en attendant les instructions de la cuisinière.


Dernière édition par Margoth Neiis le Jeu 7 Mar - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anietta

avatar


MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Jeu 7 Mar - 11:00

Anietta eut de nouveau ce petit air d'intrigante en voyant l'enthousiasme de Margoth. Son projet était ambitieux, mais avec elle aux cotés de la centaure et ses petits elfes pour amortir tous les éventuels accidents, elle ne se faisait pas de soucis. Elle se sentait en outre au moins aussi, voire plus excitée que sa jeune élève du moment.

Elle se dirigea vers la cuisine et demanda à Kaneleth, le plus grand de ses elfes de lui attraper une boite cylindrique en métal brillant. Quand elle l'eut dans les mains, elle la coinça contre sa minuscule poitrine et faisant une grimace d'effort en ouvrit le couvercle : " - Il y a trois semaines de ça, j'ai fait ces biscuits secs à la cannelle... Mes petits ont adoré, mais hélas, j'en ai fait un peu trop. Maintenant, il commencent à être vraiment durs ! C'est eux que nous utiliserons pour faire la pâte sans cuisson !" décréta t-elle en souriant en posant la boite sur le plan de travail à coté de Margoth. Dès qu'elle eut fait ça, la fragrance de canelle s'envola dans la cuisine...

Elle alla chercher ensuite un joli pilon de bois poli par l'usage et un mortier fait de la même essence. " - La première étape est donc de les réduire en poudre. Tu peux me faire ça ?" demanda t-elle à la jeune fille pendant qu'elle cherchait encore autre chose dans ses placards...

" - Nous allons... Où est-ce que j'ai mis ces petits moules ?.... Nous allons, disais-je, mélanger la poudre que tu obtiendras à du beurre salé fondu et mettre cette préparation dans... Ah ! Je les tiens !... Dans CES petits moules à tartelettes."

" - Quand ce sera fait, on mettra tout dans la partie la plus froide de ma chambre froide pendant que nous préparerons la garniture, d'accord ? Le beurre devrait se solidifier rapidement emprisonnant la poudre de gâteau à la cannelle dans la forme que nous lui aurons donné et nous n'aurons plus qu'à garnir ces petites tartes. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margoth Neiis
Centaure
avatar

Age : 15

MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Jeu 7 Mar - 16:27

Margoth avait remonté ses manches et un petit elfe lui apporta un joli tablier en deux teintes, orange et marron. Margoth le passa avec ravissement. Elle le noua dans le dos en constatant l'harmonie des couleurs Terros, la suivant jusque dans cette cuisine. Un heureux et improbable présage.

Quand elle comprit la première étape elle en fut ravie. Oh que oui elle pourrait réduire les biscuits en poudre! Elle allait même s'en donner à cœur joie de frapper les gâteaux avec le pilon, voilà un moyen de ses défouler intelligemment, bien moins fatiguant que de pleurer comme les jours précédents.

Elle attrapa de ses mains propres une poignée de biscuit dans la boîte en fer. Elle inspira leur délicieuse odeur cannelée et commença son travail.

Elle frappa, cogna, tapa le pilon contre le mortier en bois et les biscuits ne lui résistèrent pas longtemps. Quand elle avait réduit la poignée de biscuit prélevée en poudre, elle versait le tout dans un saladier à part et recommençait avec une nouvelle part de gâteaux.

Elle restait concentrée sur sa tâche, précise et régulière et ses pensées s'apaisaient, doucement mais sûrement à chaque nouveau coup. Elle tapait son angoisse, elle tapait sa tristesse, son inquiétude, elle frappait ses doutes et ses malaises.

"J'adore faire ça..." rit-elle en terminant la réduction des biscuits de la boîte en fer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anietta

avatar


MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Mar 12 Mar - 9:24

Anietta fut ravie de voir autant de coeur à l'ouvrage. Margoth se débrouillait très bien. Elle pillait avec un enthousiasme qui faisait plaisir à voir bien que ses motivations réelles n'aient pas l'air bien gaies. Anietta lui sourit entre deux mortier qu'elle vida dans le saladier pour l'encourager.

Elle, elle s'occupait de faire fondre doucement le beurre et quand il fut bien liquide, elle le versa dans un bol pour qu'il refroidisse un peu, le temps que Margoth termine sa partie. Il était inutile de se brûler en pétrissant l'étrange pâte !

Quand tout fut prêt, elle versa le beurre salé dans la poudre de biscuit, petit à petit pour mieux la doser : " - Maintenant, il faut bien mélanger pour en faire une pâte qu'on pourra malaxer et modeler comme nous le souhaiterons." expliqua t-elle. Elle remua donc d'abord avec une cuillère en bois puis quand le beurre eut tout imbiber, elle remonta ses manches, inspecta ses mains et les plongea dans la préparation pour pétrir doucement la pâte brune.

" - Tu veux essayer ?" proposa t-elle à Margoth désoeuvrée, lui laissant la place.

La pâte prête, elle en prit un morceau et commença à en recouvrir un petit moule, invitant la jeune fille à en faire autant avec un autre moule. Elle posait ensuite les moules prêts sur un plateau argenté recouvert d'une feuille de papier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margoth Neiis
Centaure
avatar

Age : 15

MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Mar 12 Mar - 11:07

Tous les biscuits furent bientôt réduits en une petite poudre grâce aux mouvements énergiques de Margoth. La jeune fille regarda, alors qu'elle terminait, Anietta verser du beurre fondu dans la poudre de biscuit.
Elle avait terminé avec la boîte en fer du coup elle l'accompagna pour créer un pâte luisante avec les biscuits et le beurre.
Elle y mi directement les doigts, sachant qu'elle avait pris soin de se laver les mains avant de se lancer dans la cuisine.
La pâte était agréable à malaxer, c'était une texture étrange, glissante et douce, mais le plus agréable était que chaque pression sur la matière ajoutait dans l'air cette délicieuse odeur de gâteau beurré, un mélange réellement gourmand.

La gérante de l'oeuf commença alors à garnir des petits moules et Margoth fit de même, comblant les creux du moules avec la pates, la poussant de ses doigts pour qu'elle s'insère dans tous les petits espace dans être trop épaisse.

"Je crois que cette pâte seule serait déjà délicieuse..." commenta-t-elle en souriant.

A ce moment, il n'y avait plus rien que la cuisine dans sa tête et elle n'avait plus l'ombre d'une pensée triste ou nostalgique.

"Le fruit qu'on va utiliser n'est-il pas un peu acide? Il y a un prunier dans le jardin de mes voisins, mais ses prunes sont violettes... les vertes comme les vôtres ne sont pas un peu plus... piquantes?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anietta

avatar


MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Ven 22 Mar - 19:18

Tous les petits moules furent bientôt tapissés et la terrine dans laquelle la pâte avait été réalisée, bien curée. Margoth s'intéressait de plus en plus à ce qu'il se passait. Anietta avait gardé pour elle toute l'opération à venir et sourit de l'entendre se poser des questions sur les fruits qu'elles allaient utiliser.

" - C'est que, tu ignores encore tout de ce qu'on va ajouter..." dit-elle en élargissant son sourire. Elle confia le plateau et les petits moules à Makarohn qui s'en alla avec pour les mettre dans la chambre froide.

Elles avaient une heure pour terminer leurs préparatifs. " - Les prunes sont toujours un peu acides, mêmes celles là qui sont les plus sucrées de toutes." commenta la vieille dame en proposant une des petites prunes vertes pleine de goût sucré à Margoth pour qu'elle en goûte une.

Pendant qu'elle faisait ça, Anietta attrapa un saladier de pommes : " - Nous allons mettre une couche de compote de pommes en dessous. Mais attention ! Cette compote ne doit surtout pas être sucrée. Elle adoucira le goût sans le dénaturer."

Présentant un économe à Margoth, elle s'installa au dessus de la table pour les peler consciencieusement, les découper en cubes et les mettre dans une casserole avec un très petit fond d'eau.

" - Ensuite, continua t-elle, nous dénoyauterons les prunes et nous les couperons en quartiers. Une fois la couche de compote sans sucre installée sur la pâte nous y mettrons ces prunes de manière à ce que cela fasse quelque chose de joli. Un peu comme des roses vertes. Et nous les napperons d'un peu de miel. tu goûteras et tu nous diras comment c'est, d'accord ? Je compte sur toi, pour tout me dire !" sourit-elle, complice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margoth Neiis
Centaure
avatar

Age : 15

MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Jeu 28 Mar - 1:17

Margoth accueilli avec plaisir le fruit que lui proposait Anietta et y goûta avec envie. Elle frissonna de l'acidité en effet mais bientôt, c'était le goût sucré qui prenait le dessus et le mélange était délicieux. Elle croqua de nouveau son fruit, ayant hâte de sentir cette acide parfum se transformer en gourmandise unique. Un vrai bonbon que cette petite prune et en l'imaginant composée dans cette tartelette elle se dit qu'elle allait proposer un dessert qui marquerait inévitablement les esprits.
Margoth hochait la tête en écoutant les instructions suivantes. Elle essuya sur son tablier le jus restant sur ses doigts et saisi l'économe que lui donnait Anietta.
Ce qui était drôle c'est que la jeune sorcière ne pensait même pas à s'interroger de ces méthodes simples et non magiques. Après tout, il existait sûrement un moyen de peler une pomme ou de piller des biscuits sans y passer des heures! Un sortilège bien trouvé et l'affaire était jouée.
Mais la jeune fille trouvait dans ces activités naturelles, simples, une véritable ressource. Les gestes étaient précis, réguliers, permettaient l'apaisement de ses pensées et ses retrouvailles avec une innocence un peu trop éloignée ces derniers temps.

Elle commença à peler une pomme en écoutant Anietta expliquer la suite des préparatifs. En plus d'êtres bonnes ces tartes seraient superbes! A la fin de sa phrase, Margoth eu un étrange sentiment.
La vieille femme venait de lui demander de lui dire ce qu'elle penserait des tartelettes mais quand elle insista sur l'idée de tout lui dire, Margoth se sentit comme mise à nue. Tout dire. Était-ce possible qu'Anietta lise en elle et voit sa détresse actuelle et son manque d'épanchement, justement?
Oui Margoth lui dirait tout sur les petites tartelettes, évidement, mais en l'instant, elle avait presque l'impression que dans son innocente question, Anietta l'invitait également à une confidence plus large. Sûrement que Margoth rêvait et voyait des appels où il n'y en avait pas...

Pourtant, elle qui s'était fait force de tout garder au fond d'elle ces mois durant, qui s'était jurée d'être la plus forte, la meilleure, la plus apte à se relever des épreuves qu'ils venaient de vivre prit d'assaut cet appel à la confidence.

"Cela va être délicieux et magnifique..." dit-elle pour commencer.

Attaquant sa deuxième pomme, hésitante, ne sachant pas ce qu'elle avait envie de dire et sentant pourtant une foule de pensée et de mot déborder de son être, elle resta silencieuse un moment, ouvrant la bouche pour parler et s'arrêtant finalement.

"Je croyais que..."

Elle s'était arrêté d'éplucher la pomme et hésita encore. Puis continuant sa tâche sans lâcher son fruit des yeux, elle laissa les mots partir.

"Je croyais que plus jamais je ne me sentirais bien quelque part. Je ne me sens même pas bien dans mon propre lit. J'ai souvent peur, au fond de moi, j'ai mal aussi parfois. Je pleure beaucoup, très souvent, alors que je ne pleurais jamais avant. Je suis en colère, puis triste, et j'ai peur de cette tristesse c'est vrai. Parce qu'une fois j'ai été tellement triste que j'ai bien failli faire une bêtise. Je ne mangeais même plus en vrai! Et parfois je me force à manger en ce moment. Je me force parce que je sais ce que la tristesse m'avait apporté. Et si un jour j'étais si triste que je ne pourrais plus me forcer..? Mais là, cette maison, cette cuisine, cette préparation, cette prune... en fait je ne me force pas ici. Je croyais que ce n'était plus possible de retrouver ça..."

Elle s'arrêta alors de parler, bousculée encore pourtant intérieurement d'autres paroles, d'autres constats et questions qui ne demandaient qu'à être libérés. Elle gardait les yeux sur sa pomme qui, pelée depuis longtemps continuait d'être épluchée par ses gestes mécaniques, soutiens concret pour éviter d'être ébranlée par sa soudaine déclaration.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anietta

avatar


MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Lun 1 Avr - 1:38

Anietta avait doucement posé son ropre économe et sa pomme sans les lâcher. Elle écoutait Margoth avec compassion. Elle l'imaginait sans peine ne plus trouver goût à la nourriture, la repoussant sans n'avoir plus envie de rien. La tristesse était un fléau pour bien des vies.

La courageuse enfant luttait contre elle, se forçait à vivre avec elle et c'était un lourd fardeau qu'elle déposait sur la table, comme une pelure d'elle-même avant d'avouer qu'elle se sentait bien ici, dans la Maison-Oeuf à peler des pommes.

Cet aveu fit sourire Anietta. " - Tu seras toujours la bienvenue, ici." dit-elle d'une voix douce aussi réconfortante que possible. Elle reporta sa pomme à hauteur de son ventre et reprit son ouvrage. " - Ce genre de tristesse de l'âme n'est pas invulnérable. Et si tu te sens bien ici, tu en as la preuve."

" - Tu dois porter ton attention sur ce qui te rend heureuse et elle s'affaiblira. Mais tu sais, Valeureuse Margoth, elle ne disparaîtra jamais tout à fait."
continua t-elle avec douceur. " - Et c'est tant mieux parce qu'elle te rappellera toujours les jours sombres et tu te réjouiras d'autant plus des jours heureux."

" - Et chaque fois que tu te sentiras mal, tu pourras revenir ici. A la Maison-Oeuf, il y a toujours quelque chose à faire... "
sourit-elle avec un air malicieux.

La vieille dame entreprit de couper les pommes et de les mettre dans la casserole. Ses gestes étaient précis efficaces, on sentait de nombreuses années de pratique rien que dans sa manière de ramasser les dés de pommes pour les jeter dans la casserole.

La compote devait cuire une bonne vingtaine de minutes. Anietta continua de commenter leur petite préparation : " - Normalement, pour une compote, on met plus d'eau que ça, mais nous, on la veut compacte. C'est pourquoi on met si peu d'eau, tu comprends ?"

Elles avaient donc le temps de papoter tout en surveillant la cuisson de temps en temps. Anietta servit donc un petit rafraîchissement à Margoth.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margoth Neiis
Centaure
avatar

Age : 15

MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Sam 13 Avr - 0:29

Margoth finit par reposer d'un air penaud la pomme pelée tant et tant qu'elle n'était plus qu'un trognon. Elle regarda Anietta en retrouvant une respiration plus posée. La vieille femme lui prodigua des conseils précieux. Elle avait entièrement raison, sur tout. Il ne fallait rien oublier mais il fallait aussi qu'elle se fixe sur ce qui faisait son bonheur actuel. Elle ne pouvait rester rongée par le passé et par les souvenirs douloureux. A la fois, elle ne pouvait et ne voulait pas tout occulter et si elle avait renoncé à son ancienne école, à Kal, elle appréciait de replonger dans ce qu'ils pouvaient évoquer de bonheur passés.

Elle soupira et prit une nouvelle pomme, qu'elle s'appliqua cette fois à peler normalement.

"Merci. J'ai besoin d'un refuge, pour le moment." La femme venait de lui ouvrir les portes de la maison-Oeuf à chaque fois qu'elle se sentirait mal et Margoth attrapa cette main tendue bien volontiers car elle sentait que ce ne serait pas la dernière fois qu'elle viendrait lâcher un peu prise ici.

Une fois les dernières pommes débarrassées de leur peau, Anietta les coupa et les jeta dans un geste professionnel dans une casserole.

"Oui, je comprends... mais il faut aussi surveiller que ça ne brûle pas, non?"

Elle prit avec plaisir la boisson fraîche que lui proposait la femme. Elle en profita pour s'asseoir, l'émotion précédente lui rendant soudain les jambes flageolantes. Le verre contenait un mélange pétillant, au goût subtil de citron et de fraise. Encore un nectar inconnu qui lui ravit les papilles.

"C'est bon... qu'est-ce que c'est?"

Elle goûta de nouveau, le pétillant du breuvage embuant ses yeux. Comme un robinet soudain libéré, elle sentit les larmes lui couler sur les joues et un nœud se desserrer encore dans sa gorge. Elle se sentait à la fois bien et complètement idiote d'être ainsi submergée d'émotions incompréhensibles.
Elle essuya rapidement ses larmes, espérant qu'Anietta n'en avait rien vu, trop fière pour se laisser ainsi afficher.
Se relevant pour aller touiller la préparation qui compotait doucement elle observa Anietta d'un oeil curieux.

"Vous avez toujours vécu ici, vous?"

Elle aurait aimé en savoir plus sur cette étrange femme, sorte de bonne fée apaisante. Est-ce qu'elle avait tout sacrifié à cette île? Est-ce qu'elle avait un mari, des enfants..?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anietta

avatar


MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Ven 26 Avr - 18:51

Anietta remuait régulièrement la compote et peu à peu, elle se fit. Nos deux amies papotaient tranquillement autour de la limonade bizarre. Margoth s'enquit de sa composition et Anietta sourit : " - Je fais ça avec des baies particulières, bleues ciel. Elles sont rares, mais ici, sur l'île, on trouve quelques replats abondants."

" - C'est une recette de ma grand-mère."
sourit-elle nostalgique. A peine eut-elle dit ça que Margoth voulut connaître un peu de sa vie. Anietta était peu bavarde à ce sujet. Pourtant, la question revenait souvent dans la bouche de ses chers protégés. Pourtant, elle n'avait jamais raconté à qui que ce soit l'étendue de sa longue vie. Même Sir Frederic, le plus curieux, sûrement, de tous ceux qu'elle avait dorloté, ne la connaissait pas en entier.

Elle aurait pu pourtant combler des heures et des heures d'histoires. Mais Anietta s'était si longtemps occupée d'enfants qu'elle savait que leur attention déclinait vite. Aussi, préservait-elle son secret en leur offrant qu'un petit bout, un épisode, une anecdote... Jamais plus.

Aussi, sourit-elle à la jeune fille et elle lui répondit : " - Quand j'étais petite, je vivais avec mes grand-parents. Ils avaient un potager très peuplé. Il y avait une grosse tortue de terre et un épouvantail avec une tête de citrouille qu'on appelait Monsieur Jack. Il avait un gros défaut : Il était très peureux."

" - Ma grand-mère m'a raconté qu'il était déjà là quand elle s'était installée avec mon grand-père. Ce n'était pas comme Eleus-Theria, on était loin de tout rivage. C'était un endroit que les moldus ne pouvaient pas voir et pourtant, l'entrée de cette petite contrée se trouvait entre deux pierres tombées d'un mur moussu et en ruine depuis des siècles, dans un petit bois que les moldus parcouraient souvent."

" - C'était un endroit très paisible, mais Monsieur Jack était très nerveux. Même les oiseaux s'amusaient à lui faire peur."
rit-elle.

" - Un jour, je l'ai retrouvé enfoui et coincé dans des ronces couvertes de ces baies bleues. Il avait eu peur d'une famille de renards, dont les petits s'étaient amusés à le poursuivre." rit-elle.

Une odeur de caramel la fit sursauter et elle se précipita sur la compote. Ouf ! Juste à temps !

Un elfe vint nettoyer leur plan de travail et un autre prit le trognon pelé par Margoth avec un air perplexe.

Anietta sortit la compote de son feu, et la laissa refroidir. Elle apporta alors les reines-claudes et commença à les couper en quartier.

Aidée par Margoth, l'opération fut vite pliée. Aussi Madelehn rapporta t-elle les petites tartelettes durcies par le froid et le délicat ouvrage du démoulage commença.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margoth Neiis
Centaure
avatar

Age : 15

MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Lun 29 Avr - 11:47

Margoth souriait en écoutant l'histoire d'enfance d'Anietta. C'était étrange d'imaginer la vieille femme en petite fille... et avec des grands-parents! Ils n'étaient sûrement plus là, et s'ils avaient été sa seule famille, cela avait dû être difficile de le voir partir, sûrement quand elle était encore jeune. Et pourquoi ne vivait-elle pas avec ses parents?
Elle rit aussi à l'imagination du personnage épouvantail, connu et utilisé lui même pour faire peur et se voyant là celui qui était effrayé par les petits oiseaux ou des renards.

C'était en quelque sorte grâce à lui que la petite Anietta avait découvert les baies qui composait son jus de fruit, dont d'ailleurs elle prit plaisir à reprendre une gorgée.
Margoth sentit l'odeur sucrée et légèrement brûlée en même temps que la vieille femme et éleva la tête sans oser intervenir, espérant juste que ce ne serait pas irréversible.
Elle aida ensuite Anietta à couper les fruits et enfin à démouler délicatement les petites pâtes de gâteau écrasé qu'elles avaient fait durcir dans les moules. L'ensemble restait compact et Margoth n'eut qu'à déplorer la perte d'un moulage qu'elle fut autorisé à grignoter avec gourmandise.
Bientôt il ne faudra plus que dresser les fruits.

"Donc, on met une petite couche de compote au fond et après les fruits en rosace dessus...? C'est ça?"

Elle alla contrôler le récipient contenant la compote et souffla légèrement dessus, espérant la refroidir.

"Vous n'utilisez jamais la magie dans votre cuisine? On pourrait lancer un petit sort de vent frais pour la faire refroidir plus vite...non?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anietta

avatar


MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   Jeu 6 Juin - 19:40

Anietta sourit aux suppositions de Margoth, mais ne répondit pas. Elle eut juste un petit air énigmatique et gourmand laissant entendre que ses petites tartelettes avaient encore un dernier secret.

Margoth ne sembla pas s'en formaliser ou alors était-elle impatiente de goûter à ces merveilles, car elle posa une autre question à la vieille femme, trahissant son impatience par une proposition de son crû.

" - Tendre jeune fille, la magie est partout. Vous autres sorciers vous aimez la contrôler, mais tout le monde n'est pas comme vous."

" - Je l'utilise à chaque seconde qui passe. Mais au lieu de la mettre à mon service, c'est moi qui me mets au sien."
Elle ne donnait pas là un jugement ou une critique de la façon de faire des sorciers et son sourire était là pour le dire. Anietta était d'une grande tolérance, que ce soit envers les enfants, qu'elle aimait tous, quel que soit leur tempérament, des plus diaboliques aux plus angéliques, ou que ce soit de la façon de vivre, ou de faire de la magie.

" - Je respire, et la magie fait la vie. Je rêve, et la magie m'inspire. Je te regarde et je vois la magie en toi." lui expliqua t-elle. " - Regarde cette maison. Crois-tu qu'elle ne soit pas entièrement magique ? De la cave au grenier ? Je n'utilise pas la magie, je la suis. Et en vivant en accord avec elle, ma maison brille et est l'endroit le plus merveilleux du monde. Du moins pour moi... " se défend t-elle inquiète qu'on ne prenne ses paroles pour quelques orgueils.

" - Et la cuisine, c'est aussi de la magie. Je laisse le temps aux ingrédients de se lier entre eux, et à la compote de refroidir à son rythme. A quoi cela servirait-il de la brusquer ? Elle n'est pas faite pour refroidir d'un coup. Il lui faut du temps et à nous de la patience. C'est pour ça que ce sera bon : Parce qu'on la respecte et que si elle veut mettre deux heures à refroidir, et bien c'est son choix."

Et de se mettre à rire. Oh, elle a bien compris l'impatience gourmande de sa jeune élève. La question même en est un indice et la proposition une preuve. Mais, comme dit plus haut, Anietta est tolérante et en plus, elle n'aime pas faire souffrir ses jeunes protégés. S'ils sont impatients, et bien, c'est dans leur nature. Il faut aussi la respecter !

" - Mais si tu veux aller plus vite, vas-y... Fais donc souffler une petite brise pour aider notre compote à refroidir... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Besoin de victuailles pour une soirée privée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Besoin de victuailles pour une soirée privée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Nouveau Casino / Pour une soirée privée
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» DJ pour vos soirée
» Besoin de conseils pour l'armée de mon père .
» Soirée de bienvenue [LIBRE POUR TOUS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleus Theria :: Zone Côtière :: Cuisine et sous-sol-
Sauter vers: