Ecole de magie pour jeunes sorciers établie sur l'île mystérieuse d'Eléus-Théria
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hélio Wayïlers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hélio Wayïlers
Sylphe
avatar

Age : 13
Localisation : Maison des Sylphes

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Où c'est qu'ils sont ls Totémiens ? Hein ?
Totem: Dalgo, un soleri
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Hélio Wayïlers   Sam 16 Jan - 20:53



Hélio Wayïlers
alias Boule de Poils

13 ans à son arrivée à Eleus Théria


> Apparence Physique

Hélio ? Déjà, elle est toute petite : avec ses 1m41 elle n'intimide personne. Elle n'a pas encore fini sa croissance mais pourtant elle s'est déjà rendue à l'évidence qu'elle devrait rester dans l'univers de Ceux-qui-doivent-faire-leurs-courses-avec-un-escabeau-sous-le-bras, mais quoi qu'elle en dise, cette petite taille ne la dérange nullement au contraire.
Toute petite donc, caractéristique physique n°1. Sinon, ses cheveux sont roux flamboyant, couleur incendie ou couché de soleil, ça dépend de la luminosité ambiante. et elle les porte très court en bataille, pure fainéantise que de perdre du temps à les coiffer. Son apparence ? Elle s'en moque comme de sa première paire de chaussettes. Tant pis qu'on la trouve ridicule ou quoi que ce soit d’autre, elle, elle s'aime bien comme elle est; avec ses jeans troués, ses T-shirt trop longs et un peu tâchés et ses poches remplies de tout pleins de choses. Elle s'habille pour s'habiller dirait-on, avec ce qui lui tombe sous la main, du moment que ça lui tient chaud. On la dit généralement garçon manqué, ce à quoi elle répond avec un haussement d'épaule, que les gens pensent ce qu'ils veulent !
Une chose que vous ne verrez par contre jamais, c'est elle avec une robe. Rien à faire, elle les a définitivement bannie au même titre que les jupes, de sa garde robe.
Hélio, c'est aussi deux grands yeux verts pétillants de malice, un sourire quasiment toujours présent et des ongles toujours trop longs et généralement pleins de terre. Bref, comme le dirait un de ses amis, une boule de poils rousse un peu dans tous les sens qui rigole souvent.

> Caractère

Par quoi commencer ? Hélio est jeune, vive, insouciante, imprudente, têtue, bornée, colérique, tête en l'air, maladroite, souriante, rancunière, indépendante, sociable et tout et tout... Bon, il faut bien organiser tout ça !
Parfois, on pourrait se demander à quoi elle pense, sûr qu'elle à sa logique bien à elle la petite rouquine et qu'elle ne voit pas forcément les dangers ou les interdits là où ils devraient être. Insouciante, donc, avec pour seul devise "Advienne que pourra". Elle fait tout, tout ce qui lui passe par la tête et tant pis pour les conséquences. Quand quelque chose la tente, elle n'y réfléchis pas à deux fois la petite, et elle fonce, tête baissée sans se soucier du fait qu'elle pourrait rentrer dans un mur.
Elle n'est pas timide pour un sous non plus et n'a pas peu de dire ce qu'elle pense. Sociable, donc, même si elle ne considère pas tout le monde de la même façon. Des amis, Hélio ? Non, des camarades pour la plupart sans plus. Un peu lâche aussi parfois, les trois quarts du temps, entre sauver sa peau ou se faire punir avec quelqu'un d'autre, elle choisit la première solution. Donc avec elle, il faut savoir faire la juste part des choses, entre amitié et nécessité.
Elle est vive d'esprit et ne tient pas en place, elle aime découvrir de nouvelles choses, trouver le pourquoi du comment d'une question qui la taraudait depuis longtemps. Elle est dynamique et consciencieuse, quand quelque chose lui plait. Parce qu'elle a aussi comme tout le monde ses moments de fainéantises, où elle pourrait rester des heures durant à flâner et rêvasser en songeant au but de la vie ou regarder passer les nuages, là ce n'est plus la peine de lui demander quoique ce soit...
Hélio n'est pas vraiment quelqu'un qu'on pourrait dire empathique sur les bords. Dans sa logique, tout est simple et tourne d'abord autour d'elle, après seulement viennent peut être les ressentis des autres. Egoïste en premier lieu donc, mais qui a une volonté de bien faire.
Parfois trop franche elle regrette ses excès de mauvaises humeur, même si elle a toujours beaucoup de mal à aller s'excuser. Parce que oui parfois, pour trois fois rien, il advient qu'elle se mette en colère et dise haut et fort ce qu'elle a sur le cœur et pense de vous; sans vraiment vouloir faire de la peine, juste sur le coup. Et elle s'en veut souvent amèrement, une fois son sang froid retrouvé.
Hélio est également aussi têtue qu'elle peut être enjouée. Quand elle veut quelques choses, généralement, elle fini par l'avoir, qu'importe le temps que cela lui prends, ce n'est pas du genre à abandonner à la légère. Elle est bornée, obstinée, capricieuse ou tout ce que vous voudrez mais elle se donne les moyens d'avoir ce qu'elle veut. Et puis elle est rancunière aussi ; horriblement rancunière ; capable de bouder des semaines durant.
Hélio, c’est une jeune fille gentille dans l’ensemble, un peu maladroite et tête en l’air, qui prend la vie comme elle vient mais qui s’occupe de sa petite personne avant de penser aux autres. Hélio, c’est une boule de poils roux souriante et tenace. Une gamine opiniâtre et facile à vivre.

> Son Histoire

Hélio posa pour la première fois son regard vert sur le monde un 31 Octobre, dans une maternité comme les autres. C'était le deuxième enfant d'un couple de libraire fort connus en ville et appréciés pour leur générosité par la plupart des autochtones. L'histoire d'Hélio débute donc un jour de pluie dans un petite ville moldue dans le Sud de la France. Elle grandit protégée par des parents aimants et attentionnés qui la poussèrent très tôt sur la voie de la lecture. La petite fille vécut ses premières années au rythme des histoires du soir avant de s'endormir, dans lesquels on parlait de dragons, de fées, de lutins et toutes ces petites bestioles magiques. Elle y crût à ces histoires, elle y crût même très franchement. Mais dans un monde où la magie n'est pas censée exister, ses premières années à l'école primaire la ramenèrent très vite à la raison. La magie, c'était bon dans les livres, pas dans la vraie vie.

Alors la petite fille ne tarda pas à se trouver une autre passion. Et comme elle avait aimé toutes ces histoires fantastiques - sinon plus- , elle se mit à se passionner des plantes. Tous ces morceaux de verdures qui poussaient un peu partout, elle se mit en devoir de les rechercher, de les traquer, de les collectionner dans des Herbiers. D'abord un premier. Et puis pleins d'autres qui suivirent. Toujours dans sa petite ville. Il était désormais chose coutume, pour les habitants, de voir tous les soirs après seize heures à la fin des cours, un petit bout de chou de sept ans à peine à plat ventre sur le sol du Parc qui cherchait patiement une brin de feuille pour compléter sa Collection.

Et puis, un grand évennement bouleversa la famille Wayïlers : le grand frère, bon élève et un peu discret qui venait de recevoir une lettre la veille de ses onze ans. Il était convié à se rendre dans une école étrange....une école de Magie ! Ce fût un choc pour tous : d'abord pour Hélio qui avait devant elle la preuve irréfutable que la magie existait bel et bien, pour M. et Mme Wayïlers qui se rendaient compte que tout ce qui était marqué dans leurs livres existait et enfin pour le grand frère qui ne s'y attendait vraiment pas.
Hélio devait avoir à peu près huit ans quand cela se produit et ne comprit pas la totalité des évennements. Sauf que ses parents étaient encore sous le choc, que son frère avait fait ses bagages et que parfois il revennait pendant les vacances avec pleins de trucs bizarres et des phrases qui ne voulaient rien dire.

Elle s'ennuyait toute seule chez elle. La vie reprit son cours petit à petit. L'école, les notes, les disputes avec les copines et tout et tout... Jusqu'au jour ou un nouvel élève arriva dans sa classe, en cours moyen 1 . Il était un peu plus grand qu'elle et s'appelait Kaïtan. Il n'avait pas de papa, ni de maman; alors elle décida qu'il pourrait au moins avoir une meilleure amie. Et ce fût le cas. Elle découvrit enfin quelqu'un qui partageait la même passion qu'elle pour les plantes ! Jusqu'au jour où le jeune garçon changea à nouveau d'école. Elle se retrouvait toute seule, à nouveau.

Elle avait presque onze ans et était en fin CM2, l'année prochaine, ce serait le college...Elle se demandait ce qui se passerait, est-ce que comme son frère elle irait quelque part ? Ou alors, elle serait une fille "normale" ? Hélio avait recommencé à lire des livres fantastiques et se murait dans ses idées. Elle attendait patiament en se demandant si elle recevrait une lettre elle aussi. Advint le jour de son onzième anniversaire et puis rien. Rien du tout. Alors elle finit par se dire que ce n'était pas pour elle toutes ces histoires de magie et tout...
Elle pleurait souvent en songeant à son grand frère, elle se disait que ce n'était pas juste et qu'elle aussi elle aurait voulut être une sorcière. Une pointe de jalousie commencait même à naitre en elle quand on parlait de lui à la maison.

Elle se souvient comme d'hier d'un soir où, alongé sur son lit un bouquin de Mathilda corné à la main, elle fixait intensément un stylo en essayant de le faire léviter pour une énième fois. Si le personnage de son livre y arrivait, pourquoi pas elle ? Elle se souvient de sa mère qui ouvre la porte en lui demandant de cesser ses bêtises et qui lui annonce que son frère vient de réussir l'examen qu'il redoutait tant. Et elle se souvient aussi de sa colère à l'entente de cette nouvelle, de comment elle ferma brutalement le livre en se concentrant sur son fichu stylo et comment ce dernier s'était levé à une trentaine de centimètre de la table où il était placé. Incrédulité. Puis un cri de sa mère et la porte qui se claque. Et le stylo qui retombe.

Hélio était contente, très heureuse même. Pas ses parents, ils étaient désespérés devant les bizzareries de leurs enfants. Surtout qu'à onze ans et trois quart, Hélio n'avait normalement plus l'âge d'entrer dans une école de sorcellerie. Alors, il avait fallut chercher... Mais finalement ils trouvèrent de la place dans une petite école qui venait d'ouvrir à Angoulême. L'Ecole Totem...

Donc un matin de Septembre, une petite fille traina sa valise devant la porte d'un vieil immeuble.

A l'Ecole Totem, elle retrouva Kaïtan et ils passèrent une bonne partie de l'année à se disputer puis à se réconcilier, comme ça. Lui, il était dans l'Antre de l'Ours et elle, dans le Perchoir du Chat. Elle les aimait bien ses camarades du Perchoir. Il y avait Lisa, sa Préfète un peu mystérieuse qu'elle avait beaucoup de mal à suivre et qui posait toujours pleins de questions aux professeurs. Mais aussi les jumeaux Corin et Colin et pis Katell qui se transformait en elfe aux cheveux roses.
Et il n'y avait pas que le Perchoir, il y avait aussi les autres Oursons comme Kaïtan. Ou Sirhy qui était vraiment bizarre et que Kaïtan n'aimait pas beaucoup. Et Charlotte, et Stanislas le Prefet des Ours qui regardait parfois Lisa d'un drôle d'air. Sans oublier les Louveteaux de l'Antre du Loup. Elle ne les connaissait pas beaucoup...Sauf Faust ! Parce que Faust et Kaïtan s'étaient battu vers la fin de l'année et tout et tout...et aussi parce qu'ils avaient travaillés ensemble en cours de sortillège et en Faune et Flore, mais il allait apparement suivre un apprentissage de baguetier en dehors de l'Ecole.

Parce qu'ils en avaient appris des choses à l'Ecole ! Il y avait d'abord eut les courses de début d'année avec Lisa et l'achat de sa baguette. C'était Nelig Croupdebouc qui l'avait faîte et elle était magnifique, sa baguette. Du moins, à ses yeux. Parce que de toute façon, à l'Ecole Totem, elle n'avait pas souvent eut l'occasion de s'en servir... Entre les cours d'Histoire de Magie Sorcière et ceux de Faune et Flore avec les flereurs et toutes ces petites bestioles. Hélio aimait bien les cours, elle n'était pas particulièrement douée dans aucune matière pour l'instant mais elle aimait bien.

Et puis, elle avait aussi découvert son Totem, en Magie Primale. Il ne lui avait jamais beaucoup parlé ce Totem, mais ça y est, elle conaissait son nom. Il s'appelait Dalgo ! Et c'était...ça par contre, elle ne savait pas exactement quoi. Elle aurait voulut le demander à Philéas Incisius - leur professeur de Magie Primale et Directeur- , mais elle n'avait jamais put. Parce que vers la fin de l'année, il s'était passé un incident à l'école. Leur professeur de sortillège et enchantements avait gravement blessé Philéas Incisius. Et ils avaient tous était renvoyés chez eux...

Un jour, après des mois sans nouvelles, une ancienne professeur, Dyann Draconyss les avaient rappelés pour les rediriger vers une nouvelle école. Elle s'appelait Eleus Théria est était sur une île étrange. Hélio n'avait plus rien à perdre. Elle voulait continuer d'apprendre la magie. Et puis, Kaïtan viendrait avec elle. Alors...

Richesse :

La famille Wayïlers ne roule pas sur l'or, étant tous deux libraires, les parents de la petite Hélio ne gagnent en effet pas des mille et des cents tous les mois. Néanmoins, la petite à toujours eut une existence facile, elle n'a pas toujours tout ce qu'elle veux, mais au moins, elle ne manque de rien et à apprit à faire avec peu.

Son Totem :

Dalgo
A priori il ressemble à un chat. Mais elle n'en est pas tout à fait sûr. Et étant donné qu'elle n'a pas pût acceder à des livres sur les créatures magiques depuis la fermeture de l'Ecole Totem... En fait, elle ne sait pas ce que c'est.

Spoiler:
 


Passions :

Les plantes ! Hélio ne part jamais quelque part sans un herbier. Elle a reprit celui qu'elle faisait à Totem, et compte bien réussir à le terminer à Eleus Théria.

Animal de Compagnie :

Eterno, son dourèv.
Il ressemble à une balle de ping-pong couverte de poils bleu-vert acides. Quand il se déplie, on lui découvre des petits membres roses et nus ainsi qu'un grand oeuil bleu. Il mange n'importe quoi et a besoin d'un bain chaud au moins une fois par semaine. Sa présence éloigne les cauchemars.
Cette petite bestiole, Kaïtan la lui offrit le jour de son anniversaire l'année dernière. Depuis, elle le quitte rarement, et les trois quart du temps, elle l'emmène un peu partout, dans sa poche.

Ses possessions :

Une Baguette, 25,8 cm, en bois de Sorbier et poussière de Beryl vert; au bois sombre et légèrement torsadée, faîte par Nelig Croupdebouc

Spoiler:
 


Un fond de pot d'ongue pour baguette

Une broche en saphir bleu avec des reflets vert, vestige de son appartenance au Perchoir du Chat à Totem


Ses capacités :

Sortillèges :

- Rictus Sempra (sort qui provoque des chatouilles)
- Impedimenta (immobilisation)

Autres :

- Sait à peu près voler sur un balai
- Sait comment neutraliser des doxys
- Sait se servir de la poudre de cheminette


Dernière édition par Hélio Wayïlers le Sam 6 Mar - 20:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Frederic Madlington
Admin
avatar

Age : 34

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Charmeuse
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: Ne se baigne qu'avec son bermuda à fleurs

MessageSujet: Re: Hélio Wayïlers   Dim 17 Jan - 1:55

Parfait pour moi! Bienvenue Hélio!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-eleus-theria.forumactif.org
 
Hélio Wayïlers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleus Theria :: HORS JEU :: Présentation des personnages :: Personnages élèves-
Sauter vers: