Ecole de magie pour jeunes sorciers établie sur l'île mystérieuse d'Eléus-Théria
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Niamh, fée d'ailleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niamh

avatar

Age : 16

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Optimiste
Totem: -
Trait particulier visible actuellement: Porte une serviette de bain autour du corps

MessageSujet: Niamh, fée d'ailleurs   Dim 7 Aoû - 13:27

Nom : Niamh (prononcez "Neev")

Âge : En apparence 16 ans, l’âge de toutes les princesses.

Histoire :

Niamh est originaire d’un Monde parallèle nommé Aza-ual. Dans ce monde, la Terre a pour nom sacré Chthonos. La magie et les créatures magiques coexistent en secret. Elles sont des légendes dont seuls quelques initiés reconnaissent l’existence. Elles maintiennent un équilibre précaire entre la science et la magie.

Niamh est une fée que l’on appelle Floralière, cousine des Pillywigins. C'est une Fée des Fleurs, comme celles décrites et peintes par Mary Cicely Barker au XIXe siècle. Elle est liée à la flore terrestre, et plus particulièrement à la rose.

Comme la majorité des Fées d’Aza-ual, Niamh est née au cœur de Brocéliande, la forêt de Paimpont en Bretagne armoricaine.

Aujourd’hui, Niamh est une sorte d’agent spécial pour les Grandes Reines seelies. Après avoir récupéré l’un des 13 Trésors de Bretagne qui avait échoué à Angoulême-sorcier, les Reines l’ont envoyée à Éléus Théria afin qu’elle protège le jeune sorcier Kaïtan Umbra. La question que se pose Niamh est : pourquoi ? Kaïtan est un garçon d’un Monde différent du sien, pourquoi est-il un protégé des fées d’Aza-ual ?
Cette interrogation est la nouvelle quête de Niamh.

Niamh, en tant que Fée, est un être très ancien qui possède une haute érudition d’Histoire, des secrets féeriques et des situations géopolitiques surnaturelles… Dans son monde ! Ici, il lui faut tout redécouvrir sur le plan humain, et tout découvrir sur le plan surnaturel.

Caractère :

Dans Aza-ual, la guerre féerique l’a poussée à considérer avec précautions les décisions de ses supérieures qui, bien que sages, ne sont pas toujours bien intentionnées. Elle sait que la manipulation des humains reste une arme inévitable pour les deux Cours. Cependant la souffrance qui en résulte, dans le but de rendre l’un ou l’autre parti plus fort, a beaucoup touché Niamh. La Floralière rechigne désormais à jouer des tours aux mortels pour son propre intérêt ou celui de son camp… Serait-ce là ce que l’on attendrait d’elle ?

Niamh est une habituée du danger et des mauvaises surprises.


Pour ses protégés, Niamh est une bonne oreille, une conseillère qui n’hésite pas à dire ce qu’elle pense d’une attitude ou d’une situation qu’elle désapprouve. Bien qu’il lui arrive de contester certains ordres, elle finit toujours par s’y plier, car elle sait qu’aujourd’hui, elle est incapable d’appréhender le contexte qui pousse ses sages maîtresses à ces décisions étranges.

Niamh est une fée vive d’esprit, joyeuse, optimiste… Mais elle est aussi charmeuse, curieuse et insouciante. La plupart du temps, elle profite de la vie, de la liberté et des bonnes choses. Heureusement, elle sait quand il faut être grave, sérieuse et décidée. Elle adore se mêler des affaires des autres, surtout les histoires de cœur.

Physique : L’apparence la plus utilisée par Niamh pour se fondre parmi les sorciers (les non-croyants ne pouvant la voir) est celle d’une jeune fille en fleur, si j’ose dire. Seize ans, comme la princesse au bois dormant. D’une silhouette fluette et élancée aux membres minces et délicats, elle arbore un visage d’un blanc de lait, ovale aux traits mutins et à l’expression espiègle. Ses grands yeux obliques en forme d’amande sont d’un vert clair, brillant et vif qui rappelle la douceur d’une prairie au printemps. Ses cheveux blonds sont coupés courts, à la garçonne. Avec tout de même des mèches follettes qui partent dans tous les sens. Ses joues sont aussi roses et douces que la plus tendre des pétales, et ses lèvres sucrées arborent la même brillance qu’une petite fraise.

Mais ce que l’on remarque en premier lieu est son style vestimentaire très… fantaisiste. Les habits de son apparence humaine sont un maladroit patchwork de n’importe quoi. Des chaussettes servent de gants, un pantalon se met sur une jambe pendant que l’autre enserre la taille… Si Niamh était la reine du bon goût au Moyen-âge, les codes vestimentaires modernes lui échappent complètement. Enfin, elle est toujours pieds nus.

Particularités : Les pouvoirs de Niamh à l’époque moderne se limitent à la protection d’elle-même ou d’une personne grâce à une sphère lumineuse qui englobe la cible et détourne un coup ou un projectile. En tant que Floralière, et Fée des Roses, elle est capable de redonner vie à un rosier, de le protéger des maladies, et de manière générale, de le rendre magnifique, voire éternel. Cependant, une fée étant ce quelle est, un être volage et capricieux, peu de Floralières se consacrent longtemps au même plant.
Elle est aussi capable de quelques enchantements mineurs basés sur les Interdits féeriques.
L'apparence féerique de Niamh est pareille à l'apparence humaine, hormis qu'elle fait 15 cm, qu'elle a des ailes de papillon dans le dos, et qu'elle est entourée d'une douce lueur qui, de loin, la fait ressembler à un pissenlit lumineux. Cette forme, ceux qui ne croient pas en la magie ne peuvent pas la voir.

Depuis son passage à Angoulême Sorcier, Niamh porte en pendentif un délicat nénuphar en ambre fait main. Souvenir de son amie fée Plee. Si on regarde attentivement le bijou, on y lit de minuscules empreintes de doigts, celles de la petite fée blanche.

Niveau de vie : Niamh a un niveau de vie modeste, en fait, elle est presque pauvre, mais ça ne lui importe pas beaucoup : en tant que fée, ses besoins se résument à respirer l’air du temps et savourer l’essence des plaisirs simples. Quoique, comme toutes les fées, elle est friande d’épices, de beurre, de lait et, surtout, de fromage. Que ne ferait pas une Bonne Dame pour un peu de beurre, je vous le demande.
Niamh n’a pas d’argent. Elle n’en a pas besoin. Enfin, c’est ce qu’elle croyait jusqu’à ce qu’elle fasse l’expérience d’une ardoise dans la taverne de la Scie Rose à Angoulême-sorcier. Désormais, Niamh a une petite bourse qui peut contenir juste assez pour se payer trois verres de lait.

Impressions : Au sujet de ce monde étrange où se situent Éléus Théria et Angoulême-sorcier, la fée s’y sent étrangère sur bien des points. Elle pense que les sorciers et les êtres magiques sont obligés de se parquer dans des zones protégées des sceptiques.


Dernière édition par Niamh le Lun 8 Aoû - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-vilore.netai.net/
Sir Frederic Madlington
Admin
avatar

Age : 34

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Charmeuse
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: Ne se baigne qu'avec son bermuda à fleurs

MessageSujet: Re: Niamh, fée d'ailleurs   Dim 7 Aoû - 23:31

Une fée! Quelle joie! Quel Bonheur car je les adore, et j'y crois de tout mon coeur! ^^

Bienvenue cher Niamh (prononcé Neev, par on se sait qu'elle magie, lol)!

Je dis avec plaisir que cette fiche est VALIDEE!

Concernant ton arrivée, je te dirige vers cette question (et réponse) de la FAQ:

  • Mais ? Je suis une créature magique et je ne peux absolument pas monter sur une de ces créatures! Je fais comment pour aller sur l'île ???


L'île est suivie par une espèce de traine enchantée faite de gouttelettes d'eau et de brume que seules les créatures magiques peuvent voir. Cette traine vient passer devant elles quand elles ont besoin d'aller sur l'île. Elles peuvent alors faire le chemin à pied jusque là-bas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-eleus-theria.forumactif.org
Niamh

avatar

Age : 16

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Optimiste
Totem: -
Trait particulier visible actuellement: Porte une serviette de bain autour du corps

MessageSujet: Re: Niamh, fée d'ailleurs   Lun 8 Aoû - 9:33

Merki Sir !

geek En fait "Niamh" est le nom d'une princesse fée dans une légende celtique irlandaise, ce qui fait que ce prénom se prononce "neev" lorsqu'on parle gaélique irlandais. Vala vala ^^

Si tu aimes les fées, je te conseille les encyclopédies du maître elficologue Pierre Dubois, ainsi que le Jardin Féerique de Mary Cicely Barker (édité chez Hoëbeke sous la responsabilité de Pierre Dubois, mon avatar est issu des travaux de MCB) et les encyclopédies du nom moins célèbre Edouard Brasey =) ce sont des mines d'informations sur le folklore indo-européen et même asiatique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lia-vilore.netai.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Niamh, fée d'ailleurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Niamh, fée d'ailleurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recettes d'ici et d'ailleurs
» Ces mots étranges, venus d'ailleurs ...
» Des visiteurs venus d'ailleurs, ooooooooooooooh !!!!! [Mission rang D]
» L'esprit ailleurs comme toujours (PV)
» Le voyage vers l'ailleurs (quête dragon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleus Theria :: HORS JEU :: Présentation des personnages :: Personnages non-élèves-
Sauter vers: