Ecole de magie pour jeunes sorciers établie sur l'île mystérieuse d'Eléus-Théria
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [22 heures]- L'arrivée tardive d'Ewi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ewi Katlanka

avatar

Age : 11
Localisation : Un endroit qu'on ne connait pas

Carnet du sorcier
Humeur actuelle:
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: [22 heures]- L'arrivée tardive d'Ewi   Ven 29 Juil - 21:27

Le dragon se posa sur le sol avec une délicatesse certaine pour un dragon, mais ce fut un peu rude pour sa passagère. Ewi descendit précautionneusement de sa monture, lui caressa le flanc et s'éloigna, pour le laisser repartir selon son bon vouloir. C'est seulement ensuite qu'elle prit le temps d'observer ce qui se trouvait autour d'elle. Le paysage était inimaginable. Elle qui adorait la nature, les plantes, les animaux, elle ne reconnaissait rien du tout : des espèces inconnues fleurissaient à ses pieds, et elle pouvait apercevoir au loin des arbres aux formes bien étranges. Elle ouvrait de grands yeux, comme pour engloutir d'un seul coup la masse de sensations qui lui parvenait, mais en vain, une découverte nouvelle s'imposant à elle dès qu'elle tournait le regard ailleurs.

Quand elle finit par calmer sa curiosité et son envie de toucher et de sentir tout ce qui l'entourait, elle leva les yeux vers le ciel, ou des milliers d'étoiles scintillaient déjà. Quelle heure pouvait-il bien être ? Elle avait perdu toute notion du temps durant le trajet qui l'avait conduite jusqu'ici, se laissant simplement envahir par la sensation nouvelle du vol à dos de dragon. *Du vol tout court*, pensa-t-elle. Bien sûr, ses parents ne l'avaient jamais emmenée en voyage, avec quel argent l'auraient-ils fait ? Elle ne l'avait jamais réclamé. Ils faisaient déjà tellement pour elle. Son regard, perdu dans le ciel, s'était assombri à la pensée de ses parents. Comment allaient-ils ? A quoi ressemblerait la vie pour eux désormais ?

Les questions qui bouillonnaient dans sa tête s'effacèrent peu à peu. Elle finit par s'asseoir sur sa petite valise marron, toute abîmée par le temps. Elle avait appartenu à sa mère, dans sa jeunesse, et était donc très précieuse pour la jeune fille. Qu'y avait-elle mit déjà ? Pas grand chose, comme en témoignait son poids. Un roman de fantaisie, acheté par sa mère comme cadeau de départ -combien lui avait-il donc coûté ? Le prix avait été effacé au feutre noir-, quelques tenues de rechange, un pendentif hérité de sa grand-mère, voyageuse loufoque, et auquel elle tenait particulièrement. Des draps, une taie d'oreiller propre -qui sait si elle allait en avoir besoin. Une pomme aussi, un fruit qu'elle adorait. Elle la sortie de son sac et croqua dedans, tout en réfléchissant à ce qu'il convenait de faire maintenant. Elle souleva une mèche qui tombait sur son visage, et regarda de nouveau autour d'elle. Où était l'école dont parlait la lettre ? Était-elle censée se mettre en chemin et la trouver d'elle même ? Était-elle seulement attendue ? Il était tard, peut-être avait-on pensé qu'elle s'était égarée en chemin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Ayleen
Dragon Féerique
avatar

Age : 13
Localisation : Surtout là où elle ne devrait pas être !

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: anxieuse
Totem: un fennec (nom inconnu)
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Re: [22 heures]- L'arrivée tardive d'Ewi   Lun 15 Aoû - 19:27

[On arrive de ]

Encore sous l'emprise de ce mélange d'inquiétude et de douceur, Gwen avait du mal à se recentrer sur la réalité qui les entourait. Lorsqu'elle vit Victor sortir sa baguette, elle posa instinctivement la main sur la sienne qui se trouvait dans sa poche de pantalon. Mais en voyant que rien ne surgissait, elle laissa sa baguette à sa place. Son amoureux tenta un Lumos maladroit de la mains gauche. Gwen se mordit la lèvre discrètement, soucieuse. Il devait se sentir extrêmement mal. Il était toujours prêt à la protéger. Cela lui emplissait le coeur de chaleur, mais elle ne voulait pas qu'il le fasse à ses dépends, elle tenait à lui, elle devait en prendre soin, lui causer le moins de soucis possible. Le sort s'estompa très rapidement, Gwen fit mine de ne pas le remarquer, laissant le doute planer, il avait très put vouloir l'éteindre. Elle murmura:

"De toute façon, la lune éclaire très bien le sentier...."

Elle lui fit un sourire tendre et lui reprit la main. Il avait proposé d'avancer, elle hocha la tête pour montrer qu'elle était d'accord. Elle se sentait coupable d'avoir oublié cette nouvelle qui devait attendre, apeurée dans le noir...Mais elle se refusait de presser le pas, Victor ne devait pas se surmener dans son état. Elle glissa ses doigts entre les siens et resta proche de lui. Elle se sentait tellement bien près de son amoureux. Tandis qu'il pensait à son meilleur ami, elle songea à Red, elle voulait lui faire comprendre à quel point Victor était important pour elle, à quel point c'était un garçon intéressant, prêt à tout pour les personnes qu'il aimait...Mais Red accepterait-elle d'écouter une aussi mauvaise amie qu'elle ? Ne la traiterait-elle pas d'égoïste, pour tout vouloir ? L'amitié et l'amour....C'était si compliqué à treize ans. Gwen poussa un soupir intérieur en regardant la Lune, elle observa les alentours, ils se rapprochaient bien vite du Dragoport. La voix de Victor la sortie de ses pensées un peu triste, elle sourit doucement au jeune homme à ses côtés et murmura:

"Je ne la connais pas, je pense que je ne l'ai jamais vue à..Elementia non plus."

Prononcer le nom de leur ancienne école était toujours difficile, comme un sujet tabou, surtout pour eux qui se sentaient coupables de ne pas y avoir été sur la fin. Elle demanda dans un autre murmure alors qu'ils dépassaient le panneau "Peinture fraîche", ce qui marquait leur arrivée prochaine:

"Dis.....Nolan est ici aussi ? "

Elle avait demandé cela avec précaution, sachant que c'était un sujet délicat à l'heure où ils parlaient, puisque de son côté, ce n'était pas le grand amour avec Red. En plus, lui qui n'était jamais très loin de Victor dans leur ancienne école, était absent. L'île avait vraiment un fonctionnement étrange... Elle attendit que son amoureux réponde, serrant fort sa main, le regard un peu inquiet. Ses yeux se mirent ensuite à chercher une présence humaine dans les environs. Le Dragoport regorgeait de Dragons qui partaient à la chasse, de nuit. La lune éclairait fort heureusement, mais comme un lampadaire placé un peu trop haut.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Moore
Dragon Féerique
avatar

Age : 15

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Amoureux
Totem: Teraw, Lion
Trait particulier visible actuellement: A le bras droit immobilisé dans un pansement et une écharpe.

MessageSujet: Re: [22 heures]- L'arrivée tardive d'Ewi   Mer 17 Aoû - 1:14

Encore une fois, Gwen eut un petit mot pour, l'air de rien, l'apaiser et le cajoler. Elle avait sans aucun doute noté son sort raté mais elle n'afficha aucune surprise trop forte et se contenta d'un petit commentaire sur la lumière offerte par la lune, alors il lui sourit, très complice, et oublia quelque peu sa honte, du moins momentanément.
Ils recommencèrent à marcher mais Victor, lui, n'avait pas de pensées compatissantes pour la petite nouvelle qui attendait. C'est vrai qu'il y pensait, mais il ne réalisait pas à cet instant qu'elle pouvait avoir peur à attendre comme ça, qu'elle était nouvelle et peut-être ignorante du monde sorcier, et que la nuit dans un endroit inconnu pouvait être difficile à affronter.
Il pensait juste que c'était leur tâche du soir et qu'en l'attendant, ils profitaient d'un dernier moment à deux. Après, avec cette nouvelle avec eux et dans la maison des dragons, ils auraient bien plus de mal à retrouver de tels instants.
Gwen répondit qu'elle ne connaissait pas Ewi. Elle ne venait pas d'Elementia.
Quand le nom de leur école fut lancé par Gwen, il entendit la tristesse dans sa voix et pressa sa main à ce douloureux souvenir. Ne cédant pas à la nostalgie, Gwen rebondit et demanda si Nolan était là, lui aussi.
Drôle comme elle lisait dans ses pensées en évoquant son meilleur ami justement quand lui s'interrogeait à son sujet.

"Oui il est là... quand vous êtes partis avec le directeur, il est arrivé avec son groupe. Il était sur la plage avec moi quand on a vu le dragon... "

Il essayait de rassembler ses pensées, cherchant à comprendre clairement comment tout s'était passé. Car Nolan, il devait être réparti, lui aussi, et pour Victor, il était dans la même maison, donc dragon. Il avait beau chercher il n'était pas sûr d'avoir vu le dragon volant s'adresser à son meilleur ami. Un doute lui vint qu'il chassa directement. Non, Nolan, était forcément avec eux.

"Mais tu l'as pas vu, toi...? dans notre... maison? Je lui ai envoyé un message aussi..."

Il hésitait finalement à poser la question, le doute se faisant plus gros. Et maintenant ils arrivaient au dragoport. Quelque part, il espérait qu'ils trouvent vite Ewi, comme ça, il n'aurait peut-être pas de réponse et son doute n'augmenterait pas. Le lieu d'arrivée était, c'était normal vu l'heure, plutôt vide d'humains. Les dragons, eux, transitaient régulièrement et couvraient le ciel de leurs couleurs variées. Un spécimen rouge vif passa au dessus d'eux, rappelant à Victor le premier dragon qu'il avait monté, lors de son arrivée en première année dans l'école d'Elisabeth Eidos.

"Ah, je crois que c'est elle..."

Il n'y avait qu'une seule personne sur la piste en face d'eux, une jeune fille qui mangeait une pomme, l'air un peu perdu, caractéristique des nouveaux. Victor ne put s'empêcher de soupirer doucement. Leur moment à deux était terminé. Il fixa Gwen du regard avec un air légèrement désolé et continua d'avancer vers la nouvelle, sans pour autant lâcher la main de Gwen.

"Heu... Salut. Tu es Ewi? Moi c'est Victor, et voici Gwen. Nous sommes là pour t'amener dans la maison oeuf. heu... bon voyage?"
expédia-t-il un peu maladroitement en avisant la jeune fille.


(toute la soirée pour ce message minable... tu crois que j'aurai mieux fait d'aller dormir? Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewi Katlanka

avatar

Age : 11
Localisation : Un endroit qu'on ne connait pas

Carnet du sorcier
Humeur actuelle:
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Re: [22 heures]- L'arrivée tardive d'Ewi   Mer 17 Aoû - 11:16

Ewi cessa de piétiner dès qu'elle vit arriver les deux silhouettes au loin, qui ressemblaient à des ombres chinoises dans la nuit. Elle ne sentait plus le froid, qui la faisait s'agiter depuis dix minutes, et oublia de même le souvenir de la pièce commune, chez elle, là-bas, bien chaude, avec sur la table trois grands bols de soupe préparé par sa mère. Elle avait mis la seule veste qu'elle possédait, et même ainsi couverte, elle grelotait. Alors elle avait bougé, dansé sur place, trottiné aussi. Cela lui rappelait les cours de sport de son école, en hiver, sur le terrain gelé. Leur professeur était adorable, et elle adorait cette matière. Ces jours là, ils ne restaient jamais sur place. « Vous n'avez pas envie de mourir aujourd'hui, non ? Alors bougez-vous ! » répétait le prof. Elle avait retrouvé les gestes du cours sans y penser.

Cependant, tout ça avait désormais disparu. Ces deux silhouettes qui approchaient, étaient-elle là pour elle ? -on ne l'avait donc pas oubliée.... Elle finit par distinguer une jeune fille et un jeune garçon qui se tenaient par la main. * Un couple * songea-telle. Elle les regardait marcher. Ils étaient venu à deux, ce n'était pas pour elle, et elle allait les déranger. Pourtant, ils ne ralentirent pas, et finirent par arriver vers elle. Elle releva une fois de plus la mèche qui lui tombait devant les yeux. *Il faudra que je la coupe, décidément *, et les examina avec attention. La fille avait les cheveux un peu brun, mais beaucoup moins foncés que le garçon. D'ailleurs, la coiffure de celui-ci était quelque peu aléatoire. Ils étaient habillés assez chaudement, à raison.

Ce fut le garçon qui pris la parole en premier :
"Heu... Salut. Tu es Ewi? Moi c'est Victor, et voici Gwen. Nous sommes là pour t'amener dans la maison oeuf. heu... bon voyage?"

Ewi hocha la tête à l'évocation de son nom à elle. Il s'appelait donc Victor, et son amie était Gwen. Il étaient sans doute plus âgés qu'elle, mais elle pouvait se tromper. Il avait dit qu'ils étaient là pour l'emmener dans une maison. La maison œuf. Cette phrase ressemblait en partie à du charabia. Qu'est-ce que c'était, la maison œuf ? Elle n'osa pas poser la question. Peut-être qu'elle n'était pas censé ignorer de quoi il lui parlait. Puis il lui demanda si elle avait fait bon voyage. Une question banale. Qu'on aurait aussi bien pu lui poser dans son monde à elle. Elle pris un temps avant de répondre, et fixa le garçon dans les yeux.

« Oui, c'était plutôt impressionnant. »


Elle ne savait pas quoi lui dire d'autre. Il n'y avait rien à dire en fait. Elle croqua rapidement le dernier morceau de sa pomme, et jeta à nouveau de rapides coups d'œil autour d'elle. Elle ne voulait pas partir de suite, elle voulait rester, pour observer les plantes, découvrir. Mais elle n'avait sans doute pas le choix. Elle se promit cependant de revenir sans tarder, seule si possible.
Elle se tourna donc de nouveau, vers la fille cette fois. Ewi ne savait pas si elle devait dire quelque chose de spécial, un mot de passe ou un truc dans ce genre, pour avoir le droit d'aller avec eux dans la fameuse "maison œuf".

« Je....suis prête », marmonna-t-elle au hasard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Ayleen
Dragon Féerique
avatar

Age : 13
Localisation : Surtout là où elle ne devrait pas être !

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: anxieuse
Totem: un fennec (nom inconnu)
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Re: [22 heures]- L'arrivée tardive d'Ewi   Mer 17 Aoû - 14:22

Victor réagit bien mieux qu'elle ne l'eut espéré en répondant, cependant, quand elle comprit qu'il ne savait pas. La jeune fille le regarda désolée. D'un hochement négatif de la tête, qu'il ne remarqua peut-être pas, elle lui indiqua qu'elle ne l'avait pas vu dans leur maison. Elle tiqua à la mention du directeur et sentit une poussée d'hostilité monter en elle, il était en grande partie fautif de la blessure de Victor, s'il ne les avait pas séparé, il n'aurait pas eu à s'énerver. Décidément, elle n'était pas sûre de savoir apprécier ce directeur, il n'avait rien de la douceur de Melle Eidos. Il était peut-être même tout le contraire et trop insouciant.

En cherchant à penser à autre chose qu'à ce directeur, l'esprit de Gwen se reporta sur Nolan, elle trouva bien étonnant qu'il ne soit pas venu voir son meilleur ami alors qu'il était grandement blessé....Gwen espérait qu'il ne lui était rien arrivé. Peut-être était-il chez les Dragons féériques aussi, mais il avait peut-être eut une mission ? Ce qu'il l'avait empêché d'être là...L'adolescente ne put s'empêcher de se dire que ce n'était pas plus mal...qu'ils n'avait été que tous les deux...c'était peut-être égoïste, mais elle savait très bien que si Nolan avait été présent, ils n'auraient sans doute pas échangé leur premier baiser, partagé ces confidences....Les doigts de Gwen se resserrèrent autour de ceux de Victor. Elle aperçut alors elle aussi la petite nouvelle. Elle avait attendu patiemment, en mangeant une pomme. Gwen eut un élan d'affection pour la jeune fille, la remerciant silencieusement d'avoir attendu ainsi. Victor les présenta, Gwen ajouta:


"Salut, j'espère que tu n'a pas attendu trop longtemps."

La dragonne sourit amicalement à Ewi. Elle se prit à l'observer tandis qu'elle répondait à la question de Victor. Ewi semblait déterminée, elle ne semblait pas avoir peur d'ailleurs, ni même être intimidé. Gwen se dit qu'elle aimait sans doute la nouveauté, les découvertes. Elle regardait partout, puis finalement s'annonça prête à partir, Gwen demanda gentiment:

"T'as besoin d'aide pour tes bagages ?"

Il allait sans dire qu'elle refuserait que Victor porte quoi que ce soit, même si son égo risquait d'en prendre un coup. Oui, il était peut-être l'homme du groupe, mais avec son bras, il devenait le plus fragile. Gwen souriait à présent, ayant envie de prendre un peu les choses en main, ravie de faire une nouvelle rencontre, même si elle avait quitté à regret le doux cocon des moments à deux, en amoureux. Ewi n'avait pas à pâtir de leur situation, elle devait se montrer amicale et chaleureuse, pour qu'elle se sente bien.

(C'est très bien Victor^^, moi j'aime, et toi Ewi ? =D T'inquiètes, on (ou du moins je xD) va faire en sorte que tu ne tienne pas la chandelle...^^)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Moore
Dragon Féerique
avatar

Age : 15

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Amoureux
Totem: Teraw, Lion
Trait particulier visible actuellement: A le bras droit immobilisé dans un pansement et une écharpe.

MessageSujet: Re: [22 heures]- L'arrivée tardive d'Ewi   Jeu 18 Aoû - 21:57

(bon ça va alors Laughing )

La petite fille - car il n'y avait pas photo, maintenant en face, elle était vraiment jeune, surtout aux yeux d'un garçon en plein coeur de l'adolescence, onze ans, c'était être enfant - gigotait énormément quand ils arrivèrent près d'elle. Elle s'arrêta pour l'écouter et lui répondit d'une voix plutôt monocorde.
Sur le moment, la vérité était que Victor, pourtant celui qui avait posé la question, ne voyait pas ce qu'elle voulait dire et à quoi elle faisait référence, perturbé à nouveau par ses pensées diverses. Est-ce qu'il avait vu Gwen dire non à sa question de la tête, ou il l'avait rêvé?
Il tilta heureusement vite, Ewi lui parlait de son voyage, évidement, c'est lui qui avait demandé.
Impressionnant, oui, et il pensa que le mot était faible pour le vol à dos de dragon.
Lui, il préférait de loin le balai, car c'était celui qui le montait qui était maître des mouvements, de la direction et des sensations de vol, mais le dragon, c'était celui qui venait après. Il ne manquait jamais une occasion de prendre ce transport sorcier là, mais il rêvait un jour d'en contrôler les mouvements. Après tout, cette monture devait bien céder quelquefois sur son indépendance pour se laisser mener par un dragonnier.
Finalement, il hocha la tête à la réflexion d'Ewi. Elle n'avait pas l'air de vouloir rajouter autre chose, et cette réponse se suffisait, il n'y avait pas à dire grand chose de plus.
Elle avala une dernière bouchée de sa pomme et se déclara prête. Gwen, elle, se proposait déjà pour l'aider pour les bagages. Il était certain que ce n'était pas lui qui allait être très utile pour les porter mais il n'était pas dit que Gwen devrait se casser le dos à cause de sa blessure!

"C'est vrai qu'ici on doit les porter à la main..." dit-il en regrettant les dragonnets qui volaient directement chargés des affaires des élèves à Elementia ou des elfes serviteurs qui l'avaient empêché de porter une seule malle quand il était chez lui, au manoir.

Il soupira et regarda Gwen avec ce genre de regard à messages qu'ils échangeaient de plus en plus souvent.

"Tu pourrais essayer un sort de lévitation... je suis certain que ça marcherait et comme ça, toi ou Ewi n'aurez rien à porter, juste à diriger..."
lui dit-il alors.

Dans ses yeux il y avait ce message silencieux, clin d'oeil complice rappelant son malaise à lancer un Lumos un peu avant et donc l'idée qu'il aurait bien voulu le lancer lui-même, mais que Gwen aurait certainement plus de succès. Il ne doutait pas qu'elle comprendrait les subtilités de cet échange.

"Il y a wingardium mais chez moi on utilise Locomotor barda..." souffla-t-il à sa chérie, ne pensant pas qu'elle pourrait se vexer d'un rappel de sortilège. Après tout, même s'il n'était pas le plus doué dans cette matière, il avait maintenant une certaine connaissance dans ce domaine très familier pour une famille de sorciers... "purs".

En attendant que Gwen s'occupe des bagages d'Ewi, il jugea bon de lancer un peu la discussion.

"C'est ta première année, n'est-ce pas?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewi Katlanka

avatar

Age : 11
Localisation : Un endroit qu'on ne connait pas

Carnet du sorcier
Humeur actuelle:
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Re: [22 heures]- L'arrivée tardive d'Ewi   Jeu 18 Aoû - 22:18

La fille -Gwen- avait proposé à Ewi de porter ses bagages. La petite fille jaugea celle qui était venue l'accueillir. Devait-elle en déduire qu'on ne la jugeait pas capable de porter ses bagages ? Non, sans doute pas, la demande était empreinte de gentillesse, c'était une façon sympathique de l'accueillir, voilà tout. Cependant, Ewi hocha négativement la tête en réponse à la proposition. Elle n'avait pas spécialement envie que quelqu'un se rende compte du poids presque inexistant de son bagage, qu'elle soulevait sans peine malgré sa corpulence plutôt maigrichonne. Que penseraient donc ses deux accompagnateurs, en se rendant compte que sa famille ne possédait pas grand chose ?
Elle attrapa la poignée de la petite valise marron et avança d'un pas. Le garçon l'interrompit presque aussitôt, sans avoir vu son léger mouvement semblait-il. Il proposa à son amie d'utiliser un "sort de lévitation", qui, apparemment, permettrait à tout le monde d'avoir les mains vides. Ewi se demanda avec inquiétude combien cela lui couterait si elle acceptait qu'on porte ses bagages de cette façon, et se rappela dans le même temps qu'elle ne possédait qu'un peu d’argent que ses parents lui avaient donné avant qu'elle parte.
Elle fouilla dans sa poche et en sortit quelques pièces, qu'elle plaça dans sa paume ouverte, en direction du garçon. Elle se rendit à peine compte qu'il s'adressait à elle, lui demandant si c'était sa première année.

"Euh... En fait, je n'avais jamais entendu parler de... de la magie. C'est... ma première année."


Elle savoura ces mots. Sa première année. Mais peut-être qu'elle rêvait, qu'elle se réveillerai bientôt, sans aucun pouvoir. En fait, elle n'étais pas sûre de pouvoir manifester un quelconque pouvoir si on le lui demandait. Elle n'avait plus qu'à espérer que ça ne soit pas le cas.
Voyant que Victor ne réagissait, elle tendit sa main remplie de pièces vers Gwen :

"Je... je n'ai presque rien à vous donner, je n'ai pas de quoi payer pour qu'on porte mes bagages. Je pense que ça ira, ne vous en faites pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Ayleen
Dragon Féerique
avatar

Age : 13
Localisation : Surtout là où elle ne devrait pas être !

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: anxieuse
Totem: un fennec (nom inconnu)
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Re: [22 heures]- L'arrivée tardive d'Ewi   Jeu 18 Aoû - 22:46

Elle avait remarqué le trouble sur le visage du jeune homme, mais ils n'avaient ni l'un ni l'autre le temps de s'attarder sur le sujet pour le moment, la priorité était d'accueillir du mieux possible la petite Ewi. Plus Gwen l'observait, discrètement bien évidemment, plus elle lui semblait agir un peu comme un chat sauvage. A y bien regarder, il était vrai que la jeune fille n'avait qu'une seule valise, et elle ne semblait pas souffrir de son poid, mais, par pur politesse, et surtout si elle était fatiguée du voyage, c'était la moindre des choses au sens de Gwen que de proposer son aide. Mais Victor ne l'entendait pas de cette oreille et comme il ne pouvait nier le fait qu'il était trop blessé pour faire le fier, il lui souffla l'idée d'un sort de lévitation. Gwen le regarda légèrement paniquée sur le coup, elle n'était pas sûre d'en être capable, elle ne s'était vraiment entrainée qu'avec les sorts d'élémentarisation jusqu'à présent. Victor tentait de lui faire passer un message discret par le regard, Gwen finit par sourire et se détendre légèrement.

"Let's go alors !"

Il arrivait parfois à Gwen d'employer des expressions anglaises, même si elle préférait le français, elle restait bilingue. Et tandis que Victor entamait la conversation, Gwen sortit précautionneusement sa chère baguette de sa poche de pantalon. A peu près tous ses amis avaient trouvé une technique pour la transporter en sureté, et beaucoup avaient employée celle-ci. C'était fort pratique. Avant qu'elle n'ai eut le temps de réunir sa concentration, Gwen entendit Ewi annoncer qu'elle débarquait dans le monde de la magie, elle sourit et murmura, comme pour elle-même:

"Moi non plus, je n'y connaissais rien du tout au départ, c'est super intéressant à découvrir ! Et on apprend vite !"

Sa voix était enjouée et sa baguette virevoltait déjà, il ne manquait plus que le sort, mais Ewi lui présenta alors sa main. Gwen stoppa son geste et l'observa, légèrement surprise au départ, son visage se fendit d'un sourire chaleureux. Elle tendit sa main vers celle d'Ewi, non pas pour prendre les pièces, mais pour refermer délicatement les doigts de celle-ci et lui murmurer en la fixant, les yeux pétillants:

"Merci, mais je préfère que tu prenne ça comme un simple service amical, fait pour le plaisir. En plus, je ne suis même pas certaine de réussi mon sort..."

Légèrement gênée de s'être montrée aussi proche tout d'un coup, redoutant d'avoir effrayé la nouvelle, elle se recula et lança un regard à Victor, espérant qu'il détourne l'attention de la jeune fille, le temps qu'elle se concentre. Gwen reprit son incantation avec sérieux, elle ne l'avait jamais lancé celui-ci et hésitait sur le geste, elle fit alors une variante de celle du Wingardium se rythmant avec la prononciation de l'autre:

"Locomotor barda !"

Des petites étincelles discrètes et dorées jaillirent de sa baguette et au bout de quelques secondes, qui parurent une éternité à Gwen, la valise se souleva. L'adolescente lança un regard joyeux à Ewi et un merci silencieux à Victor, sans qui elle n'aurait pas eu l'idée de faire ça. Tout en essayant de ne pas se déconcentrer, elle lança avec enthousiasme, mais douceur:

"Allons-y, Anietta nous attend, et notre dessert aussi !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Moore
Dragon Féerique
avatar

Age : 15

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Amoureux
Totem: Teraw, Lion
Trait particulier visible actuellement: A le bras droit immobilisé dans un pansement et une écharpe.

MessageSujet: Re: [22 heures]- L'arrivée tardive d'Ewi   Jeu 18 Aoû - 23:35

Le doute n'était vraiment pas possible plus il y pensait. Ewi débarquait totalement dans le monde sorcier, cela se lisait dans chacune de ses réactions, mais plutôt qu'une attitude admirative, curieuse et enthousiaste elle était plutôt nerveuse, tendue et très renfermée.
Lui, Victor, avait toujours du mal à imaginer comment on pouvait naître dans un monde qui ignorait tout de la magie et voir ça s'ouvrir à soit d'un seul coup. C'est vrai que ça pouvait faire un choc. Lui savait depuis toujours qu'il existait un monde "non magique", et il avait été éduqué dans son ignorance et son dégoût, mais à son arrivée à Elementia, il s'était ouvert à ses membres, se détachant déjà des idéaux purs de sa famille. Et aujourd'hui, si il avait du mal à imaginer qu'on ignore tout de la magie, il ne méprisait pas pour autant ces ignorants. Que ce soit sa première année se voyait, mais cela ne l'atteignait pas plus que ça.

Par contre, il fut réellement choqué de voir la main pleine de pièces que lui tendait Ewi. Il voulait bien se rendre utile, mais de là à être pris pour un servant? un employé, qu'on payait d'une poignée de Milhs?
D'ailleurs, à y réfléchir, ce n'étaient même pas des milhs! Dans les mains de la nouvelle, il y avait d'étranges pièces d'une monnaie qu'il ne connaissait pas et là, il sentit son côté Moore ressortir, poussé par sa vexation de se voir proposer un pourboire pour faire léviter un bagage.

Gwen repliait les doigts d'Ewi sur sa paume, refusant elle aussi le don mais le faisant avec sa douceur et sa gentillesse habituelles. Victor ne put s'empêcher de répliquer quelque chose, profitant que Gwen cherchait à se concentrer sur son sort.

"En plus, ta monnaie n'a aucune valeur ici..."


Il se renferma légèrement, accablé par cette sensation d'être diminué. Il l'était par sa blessure, son incapacité à faire de la véritable magie, et maintenant par cette méprise à vouloir lui donner de l'argent contre un service. Heureusement pour sa fierté, Gwen parvint parfaitement à faire léviter le bagage d'Ewi et ils purent se lancer sur le chemin vers la maison oeuf. Elle évoqua leur dessert et il parvint à lui sourire, heureux de bientôt retrouver leur délicieux dîner et cette gourmandise prometteuse dans le menu d'Anietta.
Il sentait la fatigue de nouveau, la lourdeur de ses muscles, et la douleur à la main. Il boudait, on ne pouvait pas vraiment le manquer, et seule la présence de Gwen arrivait à apaiser son sentiment.
La journée était réellement trop longue désormais.

"Oui, allons-y"
grommela-t-il en marchant, essayant de se tenir le plus droit possible malgré les crispations revenues dans l'ensemble de son corps.


( mode Mad )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewi Katlanka

avatar

Age : 11
Localisation : Un endroit qu'on ne connait pas

Carnet du sorcier
Humeur actuelle:
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Re: [22 heures]- L'arrivée tardive d'Ewi   Ven 19 Aoû - 11:42

Ewi fut un peu désorientée par les réactions très paradoxales que montrèrent ses accompagnateurs. Gwen avait refermé la main d'Ewi avec délicatesse, lui signifiant ainsi qu'elle n'accepterait pas d’argent, qu'elle faisait ça gratuitement, amicalement. Ewi lui en fut reconnaissante, et en même temps, elle était étonnée : alors ici, on ne devait pas payer pour qu'on vous rende un service ? Dans son monde, on payait tout, le système était comme ça, les gens étaient avares d'argent, et ne rataient aucune occasion d'en ramasser un peu, quitte à être malhonnête. La gratuité, elle n'avait pas l'habitude, ses parents lui avaient montré qu'on la trouve rarement.

Mais ce qui la désarçonna le plus, ce fut la réaction de Victor. En effet, celui-ci sembla se renfrogner à la vue de l'argent que la petite lui tendait. Ewi, incapable de lire ce qui se passait dans son esprit -qui semblait très agité-, dû se contenter de la remarque amère qu'il laissa échapper pendant que Gwen lançait son sort. Admirative devant la première magie volontairement exécutée qu'elle voyait, Ewi, faillit ne pas en saisir le ton et la teneur.

"En plus, ta monnaie n'a aucune valeur ici..."


Peut-être Victor n'avait-il pas voulu être blessant, peut-être Ewi interpréta-elle mal son attitude, mais elle se referma sur elle même. Elle cacha ses yeux humides sous les mèches de cheveux qu'elle ramena sur son visage, et se plaça en retrait. Qu'est-ce qu'elle avait fait de mal ? Elle avait juste voulu faire comme d'habitude. Oui, elle ne connaissait rien à ce monde, elle se sentait perdue, et seule, elle n'avait pas de connaissance sur cette île, elle ne savait pas où elle allait, ce qu'elle devait faire. Et alors ? "L'erreur est humaine". Sa mère lui avait souvent répété cette phrase, quand elle se sentait coupable. Ici, peut-être que ce proverbe n'était pas en vigueur. peut-être qu'elle n'avait pas le droit à l'erreur.
Elle songea avec gratitude à l'obscurité de la nuit qui cachait la honte et le désespoir inscrits sur son visage, qu'elle garda obstinément tourné vers le sol, marmonnant tout de même un vague "Désolée", que Victor n'entendrait sûrement pas, et que de toute façon, vu sa réaction, il négligerait sans doute...


(Halala, je m'attendait pas du tout à ça venant de Victor ^^'. L'imprévu dans le rp, c'est le bien ! Et au fait, dites moi, c'est à moi d'ouvrir un nouveau sujet dans la maison œuf ou pas ? ><)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Ayleen
Dragon Féerique
avatar

Age : 13
Localisation : Surtout là où elle ne devrait pas être !

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: anxieuse
Totem: un fennec (nom inconnu)
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Re: [22 heures]- L'arrivée tardive d'Ewi   Ven 19 Aoû - 19:28

Gwen n'avait pas remarqué que Victor s'était en quelques sorte braqué en voyant les pièces, mais elle sentait à présent comme un froid dans son dos. Victor marchait à sa hauteur, mais Ewi restait derrière. Elle entendit alors le murmure de la jeune fille et sentit un pincement au coeur l'atteindre. La pauvre, elle ne rencontrait pas Victor dans un bon jour. Que pouvait-elle faire pour consoler Ewi ? Elle lança un regard par-dessus son épaule et voyait qu'elle baissait obstinément la tête. Se mordant la lèvre légèrement inquiète et embêtée d'une telle situation. Elle fixa Victor, cherchant à capter son regard puis lui lança un faible sourire, celui qui disait "Ne t'en fais pas, c'est presque fini." Mais aussi qui voulait dire "Aller un petit effort, elle se sent encore plus mal que toi là." Son regard se chargea de tendresse pour Victor, elle avait tellement envie de lui prendre la main, de le serrer contre elle, de l'apaiser de son mieux mais...elle ne pouvait pas se permettre cela devant Ewi, elle était certaine que Victor le comprenait.

L'adolescente ralentit alors l'allure pour se mettre à la hauteur d'Ewi et demanda, l'air de rien, pour tenter de détendre l'atmosphère:


"Tu as une passion ou un rêve en particulier ?....Tu n'es pas obligée de me répondre hein..je suis curieuse, c'est tout, et puis si tu as des questions, n'hésite pas à les poser."

Elle voulait la faire parler, pour l'empêcher de ruminer ses pensées, mais elle faisait aussi comme si elle n'avait pas remarqué son trouble pour qu'elle ne se sente pas obligée de se justifier. Elle lui sourit, et tâcha de ne pas relâcher sa concentration qui maintenait la valise devant elle, à environ un mètre de distance et à trente centimètres du sol. Ils avançaient bien rapidement, sans doute que l'appel du réconfort d'une maison était le plus fort. Gwen sentait aussi la fatigue s'abattre sur elle. En l'espace d'une journée, elle avait fait tellement de choses !
Et même si le sort qu'elle réalisait n'était pas bien difficile, cela la vidait un petit peu de son énergie également. Elle était certaine de dormir comme une souche cette nuit-là. Et encore ! Il faudrait qu'ils arrivent sans encombre jusqu'à la maison de Dragons ! Gwen n'était pas certaine de pouvoir guider Victor. Elle se demandait s'ils pourraient prendre une bulle magique, bien qu'elle redoutait que cela la sépare de son amoureux, une fois encore ! Chassant ces pensées soudaines, elle se rassura en regardant Victor qui était bel et bien là, tout près et se maitrisa avec un sourire gênée lorsqu'elle vit que la valise avait tendance à piquer du nez devant elle.


(Magique le rp, huhu, et moi qui essaie de recoller les morceaux ! lol oh et Ewi, pour le sujet de la maison oeuf c'est comme tu veux, on peut reprendre à la suite du notre ou en rouvrir un, tu préfères quoi ?)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Moore
Dragon Féerique
avatar

Age : 15

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Amoureux
Totem: Teraw, Lion
Trait particulier visible actuellement: A le bras droit immobilisé dans un pansement et une écharpe.

MessageSujet: Re: [22 heures]- L'arrivée tardive d'Ewi   Lun 22 Aoû - 23:39

(je vais continuer dans la maison oeuf. )

EDIT SIR: Message clos. 5/03/13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Frederic Madlington
Admin
avatar

Age : 34

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Charmeuse
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: Ne se baigne qu'avec son bermuda à fleurs

MessageSujet: Re: [22 heures]- L'arrivée tardive d'Ewi   Jeu 7 Mar - 22:22

Gwen: + 2 Sortilèges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-eleus-theria.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [22 heures]- L'arrivée tardive d'Ewi   

Revenir en haut Aller en bas
 
[22 heures]- L'arrivée tardive d'Ewi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée 'tardive' de Klouska
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» sonnet de felix arvers ( mes heures perdues)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleus Theria :: Zone Côtière :: Votre arrivée sur l'île :: Dragoport-
Sauter vers: