Ecole de magie pour jeunes sorciers établie sur l'île mystérieuse d'Eléus-Théria
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée de Gabrielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrielle Descartes

avatar

Baguette : Bois de houx et coeur de salamandre flamboyante
Age : 12

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Enervée
Totem:
Trait particulier visible actuellement: A la rage de vaincre

MessageSujet: Arrivée de Gabrielle   Lun 4 Juil - 2:34

Plusieurs mois après les évènements d’Elementia, Gabrielle se retrouvait de nouveau à attendre son dragon. Voilà peu de temps qu’elle avait fêté ses 12 ans ; cet anniversaire lui avait fait de la peine. Elle aurait aimé le célébrer dignement dans la tour flammen, avec Cassandra, Victor, Xysto…

*…Liam…*

Elle chassa de ses pensées son sourire confiant de "chef de meute" pour aller chercher celui de son petit frère, qui lui tenait la main. Il grandissait si vite ! Si seulement, dans 2 ans, il pouvait être accepté dans cette mystérieuse école lui aussi !

*Eleus Theria… Dire que je ne sais rien de cet endroit…*

Gaby lâcha un soupir de fatigue. Elle devait tout recommencer, là-bas : trouver de nouveaux "frères", reprendre le Quidditch, restituer son pouvoir (elle l’espérait tant !).
La fillette resserra sa pression sur la paume d’Yvain en apercevant une masse sombre dans le ciel. Derrière elle, son père posa une main sur son épaule et sa mère renifla. Pourtant, ce fut le petit bonhomme à ses côtés qui parla le premier.


« Tu nous oublies pas, hein ? »

Ses yeux noisette fuirent ceux de sa sœur. En disant cela, il avait préféré fixer le sol. Gabrielle refoula son chagrin en l’enlaçant. Même si son côté indépendante lui donnait toujours envie de fonder sa propre "famille", de partir à l’aventure, de briller hors du cocon familial… elle restait imprégnée de ce château, de ses parents, de ses frères.

« Tu rigoles ? Je penserai à vous tous les jours ! »

En disant cela, elle englobait ceux qui manquaient : Tom et son petit Noé, François, Florien. Tant d’âmes qu’elle aimait et pour qui elle se devait de se relever, de refaire sa vie.
La lady embrassa sa mère, qui versa quelques larmes en se réalisant bientôt séparée d’une part d’elle-même, puis accepta la bise sur le front de son père, non sans une pointe d’émotion.


« Prends soin de toi. Et ne fais pas trop de vagues… »

Gabrielle émit un petit rire. Il la connaissait bien !
Puis elle s’installa sur la plateforme, fit un dernier signe de la main à sa famille et s’agrippa pour le décollage. Le dragon était très doux et volait gracieusement. Une tranquillité qui contrastait avec son dernier voyage sur un de ces animaux majestueux. C’était le dernier jour… à…


*Bon. J’espère que le professeur de métamorphose saura me rendre mon pouvoir !*

C’était en effet quelque chose qui affectait la fillette. Sans son don (partiel) de métamorphomage, elle ne se sentait pas elle-même. C’était comme si il manquait un morceau de son être. Comme si elle l’avait laissé dans son ancienne école.

*Ah non !*

Toutes ses pensées la ramenaient forcément à Elementia… Gaby commença à se tortiller sur le siège en s’impatientant. Vite, il était temps de tout reprendre à zéro !
Aussi ne fut-elle pas soulagée quand elle aperçut l’île-tortue. Quelle beauté ! Le dragon amorça la descente et déposa sa passagère en un temps record. Il avait probablement senti le mal-être de l’enfant.

Gaby sauta donc à terre avec ses bagages puis fixa les alentours, un peu perdue, un peu hésitante.
Elle ne tenait aucune peluche ensorcelée à la main (elle avait légué Oural à son neveu). Ses cheveux n’étaient plus excentriquement colorés en vert.

Elle avait changée. Elle avait grandie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xysto Jarnicoton
Dragon Féerique
avatar

Baguette : Boisde Merisier et cheveu d'Elfe Clair
Age : 12
Localisation : Dans le p'tit train

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: -_-*
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Re: Arrivée de Gabrielle   Lun 4 Juil - 13:00

La tête sur l'oreiller, la bouche ouverte, respirant d'un souffle calme et profond, Xysto dormait. Tant et si bien que lorsque le hibou entra, qu'il se posa sur les hanches du garçon sous la couverture, il ne bougea pas. Lorsque l'oiseau sauta plus près de son visage, il n'eut toujours aucune réaction. Et même lorsque le pauvre volatile lui tira les cheveux, le dragon féerique se tourna, certes, mais n'ouvrit pas d'avantage les yeux, et pire, il envoya un coup de bras au hibou qui évita l'attaque de justesse, faisant voler quelques plumes.

Xysto dormait, et dormit longtemps. Si longtemps que l'oiseau avait perdu patience et s'était débarrassé de son message à coups de bec avant de reprendre son vol.

Quand il se réveilla, le soleil était déjà haut dans le ciel. Il frotta ses yeux, mais ne fit aucun geste pour se lever. Il serra d'avantage sa grosse couette contre lui et aller repartir pour une petite heure de plus de grasse matinée quand le message glissa à terre. Xysto le regarda depuis son oreiller sans vraiment comprendre. Qu'est ce que ce bout de parchemin en partie déchiré pouvait bien faire là ?

D'une main paresseuse, il l'attrapa et le tira jusqu'à lui roulant sur le dos, pour lire ce qu'il contenait. Et le contenu du message n'eut pas l'air de plaire du tout à Xysto qui se redressa d'un coup dans son lit.

Il faut dire qu'il était dix heure passée et qu'on lui demandait d'être à la demi au dragoport pour accueillir une nouvelle ! Xysto poussa un juron qui dut s'entendre dans tous le dortoir presque désert des Dragons Féeriques. Il sauta de son lit, fit voler son T-Shirt de nuit, attrapa sa chemise de la veille que d'invisibles mains avaient repassée et pliée... Peut-être même lavée, aux odeurs de fleurs fraîches qui s'en dégageaient. Le garçon sauta dans son pantalon, la mine contrariée et se dépêcha de la boutonner pestant de plus en plus sur les corvées qui lui étaient imposées, alors qu'aujourd'hui, il n'avait pas de cours ! Qu'il aurait pu rester dans son lit jusqu'à cet après-midi, s'il l'avait désiré ! Quelle poisse !

Et en plus, il allait être en retard !

Il sortit de la maison des Dragons Féerique en zippant la fermeture éclair de son parka bleu électrique et courut dans la neige qui était tombée la nuit précédente et forcément... S'y enfonça ! " - Aaargh ! C'est un comploooot !" explosa t-il en s'ey dégageant.

Sans oser aller plus loin, il cria : " - Train d'Eleus-Théria ! Viens à moi ! Viiiiite !" et regardant sa jolie montre dorée, il put constater que l'heure du rendez-vous était déjà passée. Le petit train ne tarda pourtant guère, mais on ne rattrape pas le temps passé...

Le petit train le déposa aux abords du dragoport, et il n'eut plus qu'à remonter la vaste clairière dominée par les falaises des dragons. Quelqu'un l'attendait bien là-bas, et sûrement depuis une bonne dizaine de minutes. Xysto courait, et Xysto avait horreur de courir ! Il arriva juste à coté de la fille, essoufflé, reprenant son souffle sans avoir encore remarqué qu'il s'agissait d'une vieille connaissance...

" - Salut... Pouf pouf.... " dit-il, plié en deux, sans la regarder. " - Pardon pour le retard... " ajouta t-il en se redressant. Quelle poisse, non mais quelle poisse ! Xysto regarda alors qui il était venu accueillir et il en resta bouche bée. *Gabrielle !* Il n'en revenait pas. Elle avait changé. Elle était devenue très jolie ! Et puis, ses cheveux n'étaient plus verts, mais d'un blond un peu gris... Xysto revenant de sa surprise s'étira d'un sourire ravi. " - GABRIELLE !" s'exclama t-il en lui prenant les deux mains et l'attirant dans une ronde de joie avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Descartes

avatar

Baguette : Bois de houx et coeur de salamandre flamboyante
Age : 12

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Enervée
Totem:
Trait particulier visible actuellement: A la rage de vaincre

MessageSujet: Re: Arrivée de Gabrielle   Lun 4 Juil - 18:22

Au dragoport, Gabrielle attendait son guide sous un petit vent frais. La petite fille s’enroula dans son gilet gris en maille épaisse. Elle n’avait pas prévue en conséquence de l’air marin et n’avait donc qu’un maigre débardeur sous ce pull à l’allure "garçonne".
De son étui à guitare, derrière son dos, elle extirpa rapidement une écharpe aux couleurs des flammen. Elle était chaude et soyeuse, lui rappelait son ancien foyer… mais également sa rencontre avec Orion, le chanteur des Soho Moon !

En attendant un élève, un professeur ou une quelconque créature magique, la fillette se posa sur sa malle et observa le paysage. Un bâtiment ovale et blanc se détachait très nettement à l’horizon. La fillette fronça ses yeux dans la tentative de distinguer une activité humaine. Rien. Ce calme en était presque inquiétant… Y avait-il vraiment une école ici ?
Son regard vert se fit donc un peu triste, fatigué, alors qu’elle se croyait oubliée des potentiels habitants de l’île. Mais cela dura à peine quelques minutes, car une forme se mouvait en sa direction. Comme sur un ressort, elle fit un bond pour se relever et remettre (un peu) ses cheveux en place. S’ils étaient fin et doux, ils étaient malheureusement la plupart du temps laissé en jachère, et Gaby prenait peu à peu conscience que ce n’était tout de même pas très présentable…


*Roh pi après tout…* se dit elle dans son esprit en abandonnant l’affaire. Elle était bien comme elle était !

L’ombre qui s’avançait prit petit à petit visage et corps humain : c’était un garçon. Et d’ailleurs, la lady s’en apercevait en le fixant sans vergogne, un garçon connu ! Quel ne fut pas son choc en découvrant le visage rond et amical de son camarade Xysto ! Un flammen, tout comme elle l’avait été…
Gabrielle resta coite, ses pupilles virevoltant sur chaque détails du visage de l’enfant en face d’elle. Ce n’était pas un tour joué par son esprit encore affecté par les évènements d’Elementia. Non, il était bien là.


« Wah… c’est… pas croyable… » commença-t-elle juste avant qu’il ne l’emmène dans une danse de retrouvailles improvisée. Gaby se laissa faire, chavirant, trébuchant presque à ce joyeux "n’importe quoi". Puis elle arrêta de son propre chef ce tourniquet instable. Elle remonta ses mains sur les épaules du garçon, ses yeux un peu embrumés, légèrement émue.

« Xysto… » murmura-t-elle avec un petit sourire tendre et sincère. Elle était aussi heureuse de le revoir qu’elle en était surprise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xysto Jarnicoton
Dragon Féerique
avatar

Baguette : Boisde Merisier et cheveu d'Elfe Clair
Age : 12
Localisation : Dans le p'tit train

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: -_-*
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Re: Arrivée de Gabrielle   Lun 4 Juil - 23:38

Xysto rit un peu quand elle le prit par les épaules pour arrêter le turbulent garçon. Il souriait, étirait ses lèvres de toutes leur longueur, content. Ils étaient oubliés le réveil en catastrophe, la grasse matinée ratée, le froid de la neige dans les chaussures, le voyage secoué dans tous les sens, la course jusqu'au dragoport, la déconvenue de la corvée, tout... Tout était oublié. Il n'y avait plus que Gabrielle, la fillette qui partageait ses délires de jeune détective en herbe, celle qui souriait peu mais dont la présence l'avait accompagné le peu de temps qu'il avait été à Elémentia.

Elle avait changé, il s'en apercevait en la regardant dans les yeux qui s'embrumaient, une espèce de calme comme la mer par temps gris, que la couleur de ses cheveux accentuait encore plus. Pourquoi n'étaient-ils pas verts ? Pourquoi avait-elle opté pour cette couleur un peu triste ? Xysto se le demanda une deuxième fois. Elle avait grandi aussi, plus fine que jamais. Lui aussi avait un peu grandi. Il n'était plus aussi rondouillet, mais gardait cette apparence de bonne chair qui lui était propre. Mais contrairement à elle, il était toujours le même, la fin d'Elémentia ne l'avait pas bien marqué, il se souvenait à peine d'avoir été bousculé ce jour là...

Il avait pensé à Gabrielle et Aurora, et à Charles aussi, les trois autres membres de leur petit club, ils lui avaient un peu manqué, se demandant ce qu'ils pouvaient bien devenir, pas tellement en somme pensait-il. Ils appartenaient déjà à un passé désagréable - l'école - dont ils étaient le bon coté...

Xysto avait revu Charles, mais la connexion avec le garçon n'était pas évidente... A présent que Gabrielle était là, c'était comme si elle lui avait toujours manqué. Il s'en apercevait juste à cet instant. Il était tellement content ! Il ne savait pas trop pourquoi, juste qu'elle lui manquait !

Et en même temps, là, il ne savait plus trop quoi lui dire. Tout lui paraissait idiot... Finalement, il opta pour ce qu'il pensait : " - Je pensais pas te revoir un jour, tu sais ? Je suis trop content !" Et comme un robinet ouvert, la suite coula toute seule, sans même y faire attention : " - Tu vas voir, ici, c'est pas croyable ! Tu vas beaucoup aimer ! J'en suis sûr ! Mais au fait ? Tu restes ? Hein ?" demanda t-il un instant affolé. " - T'es pas que de passage ? dis ?" et voyant la malle, la guitare dans son étui, il soupira : Non, elle n'était pas là que de passage : Elle arrivait avec ses bagages, il était rassuré !

" - J'espère que tu seras dans ma maison ! Moi, je fais partie des Dragons Féeriques ! Notre emblème il est trop cool, tu verras ! Eh ! C'est un vrai dragon ! C'est un Draco Divae, une des plus petites races de dragon, mais attention Fairythorn est le plus gros que j'ai jamais vu ! Et puis, waouh ! Si tu le voyais voler ! Il est trop fort en voltige... Et puis, il est très malin !" lui expliqua t-il sans même prendre le temps de respirer.

C'est juste à ce moment là qu'il vit qu'elle serrait sa veste autour d'elle comme si elle avait froid. " - Oh... Oh, pardon ! T'as froid ! Viens ! Viens ! On va descendre vers la forêt tropicale, il fera plus chaud... et puis faut que je t'amène à la Maison-Oeuf !" Et là dessus, il lui proposa son aide pour porter quelque chose.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Descartes

avatar

Baguette : Bois de houx et coeur de salamandre flamboyante
Age : 12

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Enervée
Totem:
Trait particulier visible actuellement: A la rage de vaincre

MessageSujet: Re: Arrivée de Gabrielle   Mar 5 Juil - 22:56

Xysto affirma lui aussi être surpris de la voir dans cette école. Il faut dire que Gabrielle elle-même, avant un moment très récent, n’était pas vraiment décidée à reprendre sa scolarité. Mais il fallait qu’elle atteigne son rêve, qu’elle fasse son deuil d’Elementia. Et, sans se fatiguer, rien de beau n’était possible… La fillette voulait vraiment retrouver son pouvoir, s'améliorer en musique et également en sport. Le perfectionnement dans ces disciplines ne pouvait se faire en claquement de doigt ! Il fallait qu’elle se remette vite à travailler !
Gabrielle fut flattée de l’accueil de son camarde. Il semblait tourneboulé à l’idée qu’elle ne soit sur l’île qu’en visite. Mais la fillette le rassura en faisant un signe affirmatif de la tête : bien sûr qu’elle restait ! Et doublement, maintenant. Avec Xysto se dessinait la promesse d’une jolie amitié doublée de leur projet de « détectives ».


« J’espère qu’on pourra reprendre notre club ! Même… si on n’est que deux… » dit-elle naïvement, ne demandant pas de nouvelles des autres (car en réalité ne pensant pas une seconde que de nombreux élèves d’Elementia avaient trouvés refuge ici).

Le jeune garçon était volubile sur cette vie scolaire sur l’île tortue. Gabrielle écoutait d’ailleurs avec attention, bien que son visage ne fasse transparaître aucune émotion, d’enthousiasme ou de mépris. Non, elle écoutait, tout simplement, attendant peut-être une information qui réveillerait la passion dans son cœur. Un dragon, c’était sympathique, mais le reste serait-il à son goût : les membres étaient-ils solidement liés les uns aux autres ? L’esprit de compétition (en quidditch surtout !) était-il d’actualité ?
Et puis…


« Les cours sont intéressants ? Tu as déjà participé ? Comment sont les profs ? » questionna-t-elle rapidement, les yeux papillonnant d’excitation. Non qu’elle était studieuse, mais elle s’impatientait de progresser ! A Elementia, elle n’avait eu que peu de cours qui l’avait emballée… Mais elle revient presqu’aussitôt sur cette histoire de dragon féeriques en agrippant la main de Xysto comme quand une idée nous revient en tête et stoppe toute autre activité « Mais oui ! Pourquoi je ne connais pas ma maison tout de suite ? Ce n’était pas marqué dans la lettre. »

La fillette était un peu inconstante (c’était dans sa nature), passant d’une émotion à une autre sans tenter de faire d’effort pour les temporiser ou les rendre plus acceptable en société. Mais pourquoi l’aurait-elle fait ? Xysto connaissait à la fois son calme légendaire et son excitation pour une énigme ! A ce moment, alors qu’il semblait vouloir lancer le mouvement en direction de la… maison œuf ?!... Gaby se fit (un peu) souriante, ravie à l’idée de découvrir sa future demeure.

« Ma malle est enchantée pour être légère quel que soit le contenu : ça ira, on peut y aller. » conclut-elle en joignant le geste à la parole. En portant ses affaires, on n’aurait cru qu’elle soulevait un chapeau de paille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xysto Jarnicoton
Dragon Féerique
avatar

Baguette : Boisde Merisier et cheveu d'Elfe Clair
Age : 12
Localisation : Dans le p'tit train

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: -_-*
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Re: Arrivée de Gabrielle   Mer 6 Juil - 16:54

Et voilà ! Ils étaient en route. Xysto tournait la tête sans arrêt vers Gabrielle, encore incrédule de sa présence sur l'île. Il lui adressait tout le temps des sourires heureux. Elle rebondissait sur sa conversation, demandant des précisions sur le club de détectives, sur les cours, les profs, sur sa répartition, et à chaque question, le blondinet répondait avec enthousiasme :

" - Notre club ? Oh oui, on va pouvoir le remonter ! Surtout que Charles est là, mais je suis pas sûr que ça l'intéresse vraiment... Et puis il s'est fait de nouveaux potes, enfin un... Un certain Kaïtan arrivé avec nous. C'est une brute. Je sais pas ce qu'il lui trouve mais tu sais, Charles, il a toujours été dans son monde... On pourrait peut-être lui demander si ça l'intéresse encore et au pire, oui, on est tous les deux ! Ca sera super quand même !"

Et encore : " - Les cours ? Bin, c'est des cours. Pfff... Pour ça, c'est partout pareil." fit-il la mine bougon tout à coup. Demander à Xysto ce qu'il pensait des cours n'était peut-être pas une bonne idée. " - Ils sont pas obligatoires, par contre... Mais bon, quand t'as un père comme le mien, bin t'es quand même obligé... Si j'ai bien compris, le dirlo, il pense que l'île elle-même est un cours perpétuel, mais ça, mon père, il y croit pas alors... "
(hj : Je m'étends pas sur les cours volontairement vu qu'ils n'ont pas commencés, en réalité)

Mais quand elle aborda le sujet suivant, il retrouva tout de suite sa bonne humeur : " - Ah ça, c'est parce que la répartition se fait sur l'île. Bon, moi, c'était un peu particulier parce que je suis arrivé avec un groupe d'élèves. Mais si j'ai bien compris, normalement, tu vas t'installer un temps à la Maison-Oeuf, chez Anietta, elle fait des cookies trop bons, Anietta, et puis y a un hibou qui va arriver avec une mission que tu devras faire. Et pendant ta mission, ya un des emblèmes qui te choisira et paf ! Tu seras répartie ! C'est l'aventure, quoi ! C'est pour ça, aussi que j'étais sûr que tu aimerais cette école ! Y a plein d'aventures à faire !"


Il parla tant et si bien qu'ils furent vite sous la frondaisons des arbres de la forêt tropicale. Ici, le vent s'était apaisé, l’atmosphère devenait lourde d'humidité et de chaleur, les bruits de la faune se faisait entendre par mille cris différents et même la flore semblait être devenue folle. Sur le bord du chemin, un panneau était planté au milieu de toute cette végétation et disait : " - Attention, peinture fraîche". Or, la seule peinture qu'il y eu était celle du panneau lui-même et effectivement, elle brillait de "fraîcheur" par un sort permanent qui l'empêchait de sécher... Une des nombreuses étrangetés de l'île...

L'oeuf avait disparu de leur horizon, caché par le haut des arbres et on se serait réellement cru dans une île déserte, si, dans leur dos, le dragoport qui s'estompait peu à peu ne leur eut prouvé le contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Descartes

avatar

Baguette : Bois de houx et coeur de salamandre flamboyante
Age : 12

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Enervée
Totem:
Trait particulier visible actuellement: A la rage de vaincre

MessageSujet: Re: Arrivée de Gabrielle   Jeu 7 Juil - 23:23

Gabrielle se laissa volontiers guidée par Xysto. Elle était contente de ne pas rencontrer une nouvelle tête dès son arrivée. Faire connaissance, c’était fatiguant… et elle était déjà lasse de son voyage. Le dragon avait volé de façon très zen, mais l’esprit de la fillette avait, lui, fonctionné assez violemment. Elle préférait être avec son camarade flammen et avoir un peu de nouvelles fraîches plutôt que de tomber dans le pathos du "Comment tu t’appelles ? Tu viens d’où ? etc."
Le jeune garçon parlait toujours autant, ce qui, d’ordinaire, fatiguait Gaby. Mais là c’étaient loin d’être des paroles inintéressantes ! Au contraire, il sut largement éveiller son intérêt. Quelques fois elle faisait des yeux ronds de stupéfaction, comme quand il lui annonça que Charles était sur place lui aussi.


« Nous ne sommes pas les seuls d’Elementia alors ? Qui est là de notre ancienne maison ? Cassandra ? Elle était chouette ! Et… Victor ??? »
La jeune fille ne conservait que rarement une expression de joie immense sur son visage. Or, à l’énoncé de toutes ces questions, elle paraissait sincèrement excitée. Au fond d’elle, elle jubilait encore plus !
Elle repensait surtout à ses débuts dans l’équipe flammen et à la course en balai organisé par un professeur. C’était si agréable de s’entraîner ensemble, puis de faire équipe pour vaincre un adversaire. La petite avait l’esprit de compétition : savoir que tout cela allait peut-être recommencer sous le chaperonnage de Victor l’emballait plus que tout !


« Il y a du Quidditch, bien sûr ? » s’enquit-elle aussitôt. Après tout, elle ne connaissait rien des mœurs sur l’île. A cette pensée, elle regarda le ciel. Non, aucune créature extraordinaire (et qu’étais-ce dans un monde magique ?) ne semblait pulluler dans les cieux au point de stopper ce sport sorcier. Et la lady refusait de penser qu’une quelconque protection de la faune et de la flore puisse l’empêcher de voler !!!

Gabrielle ne s’attarda pas plus sur cette idée de cours. Apparemment, Xysto ne souhaitait pas s’étendre sur le sujet. Au fond, ce n’était pas le plus pressant.
Par contre, cette histoire de répartition était beaucoup plus intéressante ! Alors comme ça il y avait aussi des énigmes ici… Et…


« …Un genre de quête… dangereuse ? » demanda-t-elle, toujours avide de sensations fortes et de grandes péripéties. « C’est cooool ! » conclut-elle donc à la suite, persuadée qu’il y avait effectivement beaucoup de choses à découvrir sur cette mystérieuse tortue.

En parlant de découvertes, la fillette ne tarda pas à prendre conscience que le paysage avait changé. Toute à leur discussion enivrante, elle ne fut réveillée que par la moiteur qui s’attarda sur son visage. Elle fit aussitôt une pause pour retirer son gilet et découvrir ses bras.
Le lieu était impressionnant ; on se sentait vite minuscule. Mais Gabrielle s’y sentit à l’aise. La chaleur y faisait pour beaucoup, mais c’est surtout le dépaysement que cela lui procura qui ranima à nouveau son sourire. Elle voulait voler de ses propres ailes et affronter son destin, bien : ici rien ne la reliait à son quotidien !!!


« C’est surprenant cette atmosphère. Il y a beaucoup d’endroits de ce genre ici ? Aussi… exotique ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xysto Jarnicoton
Dragon Féerique
avatar

Baguette : Boisde Merisier et cheveu d'Elfe Clair
Age : 12
Localisation : Dans le p'tit train

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: -_-*
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Re: Arrivée de Gabrielle   Dim 10 Juil - 0:29

Leur conversation allait bon train. Bon, c'était surtout Xysto qui parlait, mais Gabrielle le relançait sans cesse sur des détails et c'était agréable au petit garçon qui trouvait tout formidable alors que quelques temps avant, il aurait parlé des mêmes sujets en démontrant combien tout ça était ennuyeux. Mais ça... c'était Xysto : Son avis changeait avec son humeur !

Il lui fallut parler de leurs camarades anciennement Elémentiens, et il s'y appliqua, selon les vœux de Gabrielle. " - Oh, bin on est pas mal nombreux, hein ? Y a pas tout le monde et pour ceux là, je sais pas ce qu'ils sont devenus, mais pour les autres... Oui, oui, Cassandra est là ! Elle a rejoint la Maison des Sylphes ! Victor ? Oui, il est là aussi, mais il a eu un soucis, à l'arrivée et il a été blessé. Du coup, il peut pas voler pour l'instant, mais ça ira mieux bientôt ! Y a aussi Cathy ! Tu te souviens d'elle ? Mais si ! Cathy Géraut ! Son père fait des fêtes monstrueuses auxquelles si t'es pas invité, il parait que t'es un looser ?! Elle est chez les centaures, elle ! Ah, et puis y a aussi la fille avec les oreilles de chat ! Elle est chez les dragons, elle aussi. Et j'ai aperçu le gros Arnold, aussi... Enfin, tu vois, y a du monde, quoi !"

Bon, Gabrielle avait le chic pour aborder les sujets qui fâchaient Xysto : Après les cours, le quidditch. Mais il ne lui en voulait pas. Si Xysto avait fait partie un temps de l'équipe flammen, c'était plus pour frimer qu'autre chose. Le garçon se débrouillait bien avec un balai : L'avantage de naître dans une famille de sorciers... Mais le sport, lui, demandait trop d'efforts et il ne referait pas de quidditch à moins d'une situation exceptionnelle. Il se plia quand même aux demandes de sa jeune amie : " - Bah oui ? Bien sûr qu'il y a du quidditch. J'ai entendu dire que le stade se trouvait en haut d'une montagne de l'île. Les équipes pour cette année ne sont pas encore faites. Si ça te tente, tu pourras donc t'inscrire. Mais j'en sais pas plus... Le quidditch, tu sais, je trouve ça très surfait..." ajouta t-il d'un petit air snob qui lui était si familier... Avis qui cachait ô combien, il n'avait nulle envie d'en refaire, surtout !

Le sujet qui passionna le plus Gabrielle, en dehors du quidditch, fut cette histoire de mission. Et il ne put là non plus lui en dire beaucoup, mais il lui apprit ce qu'il savait : " - Bin, c'est justement comme ça qu'ils l'appellent ici, justement : Une quête. Mais je crois pas que ce soit dangereux. On est quand même dans une école... Anietta t'en dira surement plus."

Xysto portait son parka coincé sous un bras. Il l'avait enlevé dans le train ainsi que son pull avant d'en descendre. Habitude qu'on prenait assez vite ici, car des zones de climats exotiques, il y en avait effectivement quelques unes. " - T'as vu le dragoport ? Et là, on arrive dans la zone tropicale. Mais la mai... " il s'interrompit. Il allait révéler où se trouvait la maison des Dragons Féeriques. Il se mordit la lèvre. *Zut ! Je peux lui faire confiance, quand même !* se dit-il. Mais il devait tenir parole. Tous les dragons féeriques le lui demandaient en un sens. Même si Gabrielle devait le rejoindre après, il ne pouvait rien lui dire !

Aussitôt, il reprit : " - Il y a une forêt plus normale, comme on connaissait à Elémentia, une prairie, une zone plus froide et même une carrément polaire, et puis il y a le secteur des montagnes... Si ça se trouve il y en a d'autre, mais moi j'ai vu que ça pour l'instant... " Il zieuta Gabrielle incognito pour voir si elle avait tilté sur son hésitation. Quel imbécile il faisait ! En plus, si Gabrielle se retrouvait Dragon elle aussi, elle aurait été capable de le soupçonner de dévoiler le lieu de leur retraite secrète à n'importe qui, telle qu'il la connaissait et il se félicita donc un peu d'avoir réagi à temps pour ne pas faire cette gaffe !

La température sous le couvert des arbres était devenue presque irrespirable tant elle était humide et chaude, et on n'était encore qu'à la fin de la matinée. Il tardait à Xysto d'arriver à la maison-Œuf. Avec un peu de chance, il pourrait grignoter quelques douceurs et boire quelque chose de frais ! Un petit moment il resta silencieux, pensant à sa propre arrivée. Ça paraissait déjà si lointain !

Au détour du chemin, l'Oeuf blanc réapparut dans ses dimensions gigantesques, crevant l'épais manteau de verdure dans lequel ils évoluaient. " - Oh ! Regarde ! On est presque arrivés !" s'écria t-il en montrant du doigt l'étrange construction au bout du chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Descartes

avatar

Baguette : Bois de houx et coeur de salamandre flamboyante
Age : 12

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Enervée
Totem:
Trait particulier visible actuellement: A la rage de vaincre

MessageSujet: Re: Arrivée de Gabrielle   Dim 17 Juil - 17:46

Le dialogue entre les deux enfants éveillait toute l’attention de Gabrielle. La petite ne s’attendait pas à revoir ses anciens camarades élémentiens. Or, Xysto lui prouva le contraire : ils étaient apparemment un certain nombre à avoir choisi l’île pour seconde école !
Cela ravit Gabrielle. Tout comme elle était contente de revoir ses frères dès qu’elle le pouvait, retrouver ceux qui avaient partagé le début de sa scolarité lui mettait du baume au cœur. Sous sa façade de calme inébranlable, elle était sensible, et elle avait besoin des autres (plus qu’elle ne se l’avouerait jamais).

Que Victor soit blessé la fit froncer un sourcil, bien que rien d’autre ne marqua son inquiétude.
« J’espère que Victor se remettra vite alors ! J’aimerai bien voler à nouveau avec lui ! ». Il faut dire que le capitaine s’était montré protecteur. Il avait défendu Gaby contre ce balourd d’Arnold.

*Quel crétin celui-là… L’équipe se portera mieux sans lui !*

Mais aussitôt se pensait-elle délivrée de l’horrible mauvais joueur flammen, que Xysto lui apprit sa présence. Gabrielle soupira mais ne fit montre d’aucun agacement. Après tout, pour vivre avec des bons éléments, il fallait sûrement savoir supporter les mauvais…

« Cathy… Ah oui ! On avait travaillé avec elle en cours de botanique ! C’est vrai que mes parents me parlaient souvent des Géraut’s party. Il parait que c’est vraiment quelque chose… »

Le garçon ne s’étendit pas plus. Et la lady ne souhaita pas poser plus de questions sur les présents et les absents. Elle nota quand même qu’il n’évoqua pas Aurora. Elle avait, elle aussi, fait partie de leur "club". Gabrielle n’avait pas su aller vers elle afin de nouer une amitié. Ou peut-être était-ce l’inverse ? La fillette montait sur ses grands chevaux (ou se renfermait sur elle-même) à la moindre contrariété. C’était si éloigné de son propre comportement qu’elle avait regardé ces scènes d’un œil incrédule et un peu méprisant.

Citation :
" - Bah oui ? Bien sûr qu'il y a du quidditch. J'ai entendu dire que le stade se trouvait en haut d'une montagne de l'île. Les équipes pour cette année ne sont pas encore faites. Si ça te tente, tu pourras donc t'inscrire. Mais j'en sais pas plus... Le quidditch, tu sais, je trouve ça très surfait..."

La fillette s’arrêta net. Elle avait beau apprécier Xysto, cette réflexion ne lui plut pas. Elle voulut commencer un grand et beau discours sur l’esprit d’équipe, la combativité, le respect de l’adversaire… bref, toutes ces valeurs indémodables qui faisaient du Quidditch une activité loin d’être prétentieuse ou sans aucune mesure, mais elle s’abstint. Non que la petite fille ne souhaita pas défendre ce sport sorcier qu’elle aimait tant mais elle mit l’accent sur quelque chose qui la tracassait bien plus :

« Mais… et toi ??? Tu vas pas t’inscrire alors ? » Il lui paraissait invraisemblable que le garçon blond, qui savait se tenir sur un balai, ne veuille pas jouer à ses côtés. Il l’avait si bien défendu face à Arnold ! Ils étaient une équipe soudée maintenant ! Gabrielle fit donc une mine déçue et rajouta, tentant malgré tout de ramener un peu de lumière sur sa mine basse. « Tu me manqueras, quand je jouerai… Mais tu nous encourageras j’espère. »

Gaby était la seule fille au milieu de quatre frères plutôt survoltés. Cela déplaisait à sa mère qu’elle ai donc également hérité de cet esprit rebelle et casse-cou. Néanmoins, au fond d’elle, Margaret admirait cette force combative qui animait sa fille : elle avait un volcan qui couvait en elle ! Petite filme calme en temps normal, dès qu’il s’agissait des mots magiques "voler", "balai" ou "Quidditch", elle se donnait sans ménagement !
Il était donc normal que le reste du monde cessa un instant d’exister tandis que la lady parlait de son sport favori. Gaby ne prit pas trop garde à ce que son ami disait des "quêtes", ni à sa langue qui fourcha en allant plus vite que sa pensée ; elle ne releva pas le début d’indication sur la « MAIson » des dragons.


« On peut tout visiter sur l’île ? Il n’y a pas d’endroits interdits » demanda-t-elle en se réveillant soudain de sa semi léthargie. Elle se rappelait que certaines zones d’Elementia étaient réservées aux adultes… Celles-ci l’attiraient, bien sûr, mais elle avait eu à peine le temps de penser à quelques aventures défendues. Il y avait eu des cours, la centaure blessée et l’attentat… Si proche et si lointain à la fois…

La nouvelle élève faillit sursauter quand Xysto annonça l’arrivée imminente à la maison œuf. Les enfants ne parlaient plus depuis quelques minutes, sûrement un peu harassés par cet air tiède qui endormait les sens. Cependant, à la pensée d’un bon bain et d’un lit propre, Gabrielle accéléra un peu la cadence. Son ventre gargouilla, lui rappelant le sens des priorités : aah, il lui faudrait passer en cuisine d’abord !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xysto Jarnicoton
Dragon Féerique
avatar

Baguette : Boisde Merisier et cheveu d'Elfe Clair
Age : 12
Localisation : Dans le p'tit train

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: -_-*
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Re: Arrivée de Gabrielle   Mer 20 Juil - 15:38

Une nouvelle fois, Xysto aurait mieux fait de remuer sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler. Gabrielle s'exclama aussitôt qu'il eut fini son laïus sur le quidditch pour lui demander étonnée s'il était vraiment sûr de ne pas participer à leur équipe de quidditch cette année. Ses traits se montrèrent embarrassé. Gabrielle avait l'air si déçu ! " - Bin.... "

*Oh la la ! C'est que j'ai pas envie, moi, de me lever avant les cours pour aller m'entrainer, et puis faut faire des exercices, et puis c'est fatiguant ! Sans parler des jours où il pleut ou ceux, au contraire où il fait trop chaud ! Pffff... Mais pourquoi elle aime ça ? Elle ?*

Parce que oui, il se sentait tiraillé entre sa paresse naturelle, principal frein à son envie de jouer au quidditch et l'envie de faire plaisir à Gabrielle qu'il n'avait pas vu depuis si longtemps, qu'il ne pensait jamais revoir, à qui il devait d'être si heureux à cet instant...

Elle en mit un coup de plus en lui avouant qu'il lui manquerait... Xysto était au supplice ! " - Heuu... " disait-il en regardant ses pieds pour ne pas montrer son embarras. Heureusement elle lui offrit une sortie de secours : Les encourager !

" - Oui ! Oui, bien sûr !" sauta t-il sur l'opportunité. Il s'en était fallut de peu pour qu'il accepte de la suivre dans cette aventure là ! Il n'en était pas moins que soulagé de ne pas avoir à le faire ! Mais ça lui donnait une idée : Avec Cathy, ils avaient discuté de l'idée de monter de petites fêtes comme ils savaient si bien le faire dans sa famille à elle. Xysto appréciait Cathy. Ou plutôt, il appréciait que cette fille apprécie tant le nom de sa famille à lui, mais ça, c'était de la nuance surtout qu'elle était heu... Enfin, il l'aimait bien malgré son sale caractère, quoi ! Il pourrait certainement la convaincre de faire de petits évènements pour encourager l'équipe de quidditch ? Pas sûr qu'elle accepte... Il verrait bien...

S'engageant sur le petit chemin fleuri qui amenait à la porte de la Maison-Oeuf, Gabrielle et lui s'étaient un peu tus... Finalement elle lui demanda encore s'il y avait des endroits interdits sur l'île... Xysto l'ignorait. " - Chai pas... Mais par contre les maisons sont réservées à leurs membres, normal... " et il lui ouvrit la porte pour la laisser passer....

(hj : La suiiiiiiiiiiiite....)

(EDIT SIR: Message clos. 5/03/13)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée de Gabrielle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée de Gabrielle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Gabrielle Delacourt
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleus Theria :: Zone Côtière :: Votre arrivée sur l'île :: Dragoport-
Sauter vers: