Ecole de magie pour jeunes sorciers établie sur l'île mystérieuse d'Eléus-Théria
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gabrielle Descartes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrielle Descartes

avatar

Baguette : Bois de houx et coeur de salamandre flamboyante
Age : 12

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Enervée
Totem:
Trait particulier visible actuellement: A la rage de vaincre

MessageSujet: Gabrielle Descartes   Dim 26 Juin - 19:36

Nom Et Prénom : Descartes Gabrielle

Age : 12 ans

Histoire : La famille Descartes est depuis toujours implantée dans un petit village du sud de la France, à la frontière des Pyrénées. Paul, le père, est d’ailleurs un célèbre sorcier, fière de son rang et de sa lignée. En effet, il est impossible de dire que les Descartes soient des gens du peuple. Si le village compte beaucoup de simples maisons, cette famille, elle, profite de terres appréciables et du château qui les dominent. Les ancêtres de Paul étaient en effet des plus fortunés, si bien que le châtelain avait dès le départ les moyens de mettre sa famille à l’abri.
Paul, même s’il était un homme orgueilleux et suffisant, ne supportait toutefois pas l’oisiveté. Il était inconcevable pour lui de vivre uniquement de ses rentes et de son héritage ! Il créa donc sa propre école de magie en Espagne, Seasonia, ajoutant à sa fortune conséquente celle que lui apporta sa femme, Lady Margaret.
Le domaine du jeune couple résonna bientôt de rires d’enfants : Tom, leur premier garçon, vit le jour 2 ans avant ses frères jumeaux, Florien et François. Les trois garçons toujours fourrés ensemble développèrent cependant des caractères très différents. Tom était indépendant et ne comptait pas du tout devenir l’héritier d’un monde préconçu, il voulait voler de ses propres ailes. François était calme et studieux et ses parents voyaient déjà en lui l’esprit pratique d’un négociant (ou peut-être un diplomate !). Quant à Florien, ah Florien le sauvage était un vrai garnement : toujours à vagabonder, il aimait le sport, la musique et… les filles ! Bref, un enfant sympathique et curieux mais rebelle dans ses choix.
7 ans après la naissance des jumeaux naquit le véritable double de Florien, tant physiquement que dans le caractère : la petite Gaby. Les trois frères sautaient de joie, et les parents n’en démordaient pas moins : enfin une fille, une petite princesse ! Et la vie de princesse, Gabrielle l’a connu ! Elle était chouchoutée de tous les côtés, adulée même. Pensez donc ! Dès sa naissance, les quelques cheveux qui poussaient sur son crâne se paraient déjà de milles couleurs : un véritable arc-en-ciel ! Elle serait sans doute, comme sa mère, une métamorphomage !
3 ans après cette naissance suivit le dernier de la tribu, Yvain, qu’on affubla bientôt du surnom d’ « intrépide », car rien ne l’effrayait et les blessures n’étaient pas rares. Voilà donc notre petite famille au complet, coulant des jours heureux sous le soleil des Pyrénées. Gaby avait fort à faire. Déjà, il fallait lui apprendre à contrôler son pouvoir. La fillette n’avait jamais la même couleur de cheveux, car celle-ci variait au gré de ses émotions. Quelle panique cela aurait été au village si ce petit bout de chou voyait sa chevelure passer du brun au rose bonbon en un éclat de rire !

Margaret se révéla douce et patiente : une très bonne institutrice pour sa fille, tout comme pour ses autres enfants. Tom étudia bientôt dans l’école de son père et les jumeaux, venant de manifester leurs pouvoirs, furent aussi encourager à partir. Gaby, toute jeune bambin de 4 ans, en fut très peinée. Elle développa un entêtement qui est toujours d’actualité : elle jeûna même pendant 2 jours, au grand désespoir de sa mère. Mais le petit Yvain commençait à marcher et à faire ses premières bêtises : sa sœur se prit d’affection pour lui et ils devinrent vite inséparables !
Les années passaient tranquillement, avec ses étés inoubliables pour la fillette. Elle revoyait ses frères bien-aimés… et se réjouissait de leurs aventures. Tom était un bon élève, mais trop dissipé selon ses professeurs et il contestait souvent leurs dires en défendant les moldus avec rage, faisant parfois la honte de Paul, son cher père directeur. A l’âge de 16 ans il quitta l’école et la demeure familiale pour s’enfuir dans la famille de sa petite amie cachée. Depuis, Paul refuse d’entendre parler de lui.
François, élève discret, excellait en tout. Il passait d’ailleurs ses vacances le nez dans ses bouquins et ce n’est pas de lui que Gaby appris le plus. Il finit ses études brillamment et entra peu de temps après au ministère de la magie. La fierté de son père en somme.
Les surprises venait surtout du jeune Florien qui, étonnamment, avait reçu une proposition d’une école nommé Elementia et avait suivi toute sa scolarité là-bas. Une manière de s’éloigner du joug de son paternel… Et quelles études ! Il fit les 400 coups dans la maison flammen, prenant un malin plaisir à contourner le règlement. Très bon joueur de quidditch, il ne se démarqua que dans cette matière. Ou peut-être aussi dans celle de faire fondre les filles… Un athlète rebelle et musicien de surcroît, ça plaît toujours !
Florien suivit de très près la scolarité de sa sœur. Il n’avait pas de plan de carrière, et resta donc chez ses parents en attendant de voir ce qu’elle donnerait dans ses études ! Il considère l’avoir un peu « formée ». En effet, c’est lui qui lui donna le goût pour la musique et lui offrit sa première guitare (avec laquelle elle prit ses premiers cours). Encore lui qui la poussa à monter sur un balais, l’entraînant jour et nuit pour qu’elle devienne une grande sportive ! Et son côté rebelle, de qui croyez-vous qu’elle le tienne ?
Oui, Florien et Gaby passaient leurs étés soudés, et l’influence qu’avait le frère sur la sœur n’était pas pour plaire à leurs parents. Margaret tentait de faire de Gaby une lady mais elle trouvait bien souvent une petite fille crasseuse et écorchée. Et le petit Yvain ne cherchait qu’à imiter les grands ! Ce fut donc un soulagement quand, aux 11 ans de la princesse, une lettre arriva annonçant qu’elle pouvait elle aussi intégrer Elementia en tant que flammen. Certes Gaby souhaitait elle aussi cette vie (et non celle qu’elle aurait pu avoir dans l’école élitiste de son père), mais au moins le couple infernale serait encore séparé pendant un moment. C’est donc à moitié souriante, à moitié mélancolique, que Gabrielle quitta ses frères chéris pour commencer sa nouvelle vie à Elementia.

Elementia : Gabrielle s’intégra facilement dans son nouvel environnement. Elle retrouva avec joie certains éléments qui faisaient son quotidien : Victor, le capitaine de l’équipe de Quidditch, était un peu comme son Florien ! Il y avait aussi Xysto, qui, avec ses airs de poupons, était attendrissant. Avec lui, elle avait monté un club de détectives, qui s’apprêtait à faire des découvertes passionnantes ! Enfin, il y avait Cassandra, qu’elle appréciait sans savoir pourquoi, car elle était d’habitude tout le temps dans les pattes de garçons !
Gaby avait aussi eu le droit à deux rencontres passionnantes : Mr Sélestin lui offrit sa baguette, connectée avec elle grâce à un souvenir fort… ou plutôt un rêve, que la fillette gardait profondément dans son cœur… Elle savait que son « don » serait motivé par les éléments ancrés dans le bois. Puis, il y avait eu le couturier, Narcisse. Sous cette identité de créateur de vêtements prodigieux se cachait en fait une star de la musique, que Gabrielle adulait. Que de passions réunit en un seul endroit ! Gabrielle était ravie !
Quand survint cette nuit qui bouleversa la vie des élèves, Gabrielle était de ceux qui discutaient encore dans la salle commune, en tour flammen. La fillette ne voulut tout d’abord pas rejoindre sa chambre quand Rufus leur ordonna de le faire « pour leur sécurité ». Mais, il y eu Liam… Gaby le connaissait depuis peu. En fait, il venait à peine de se parler, mais leur passion pour la musique les avaient emportés dans un flot de paroles et de rires ininterrompus… jusqu’à l’arrivée du surveillant… Liam lui avait alors dit de ne pas faire de vague et de monter car « Je vais le mater moi le surveillant, tu vas voir fillette ! ». Ce clin d’œil et ce sourire moqueur furent les dernières choses qui apparaissent clairement dans l’esprit de la flammen.
Le reste, les cris, la bousculade, le sang qui avait coulé depuis son cou, tout cela ne lui revient en mémoire que dans un brouillard épais. De cette nuit de terreur, ne subsiste véritablement que les taquineries de Liam, l’odeur de brûlé et sa main qui trembla sur sa baguette quand elle participa au sort lancé par la directrice.

Gabrielle ne parla pas de ce qui lui était arrivé à Elementia, même à Florien et Yvain, qui étaient sans cesse auprès d’elle. Elle reprit sa vie chez ses parents de manière tout à fait simple et silencieuse. Se taire était un choix évident : qu’aurait-elle pu dire en fait ? Sa mémoire était comme une eau trouble, d’où elle ne pouvait ressortir aucune sensation, aucun mot. Ne subsistaient que des images très floues. La fillette faisait à ce sujet beaucoup de cauchemars, où elle se voyait, elle, à la place de Liam. Les journaux avaient beaucoup parlé du traumatisme des 4 enfants. Au final, elle aurait pu faire partie des victimes du mage noir…
Ses parents, même s’ils ignoraient qu’elle les écoutait, débâtaient souvent de l’avenir de leur fille : elle n’aurait pas dû aller à Elementia, devait-on l’inscrire à celle de son père ?, comment la protéger ?, etc. Margaret, sa mère, se montrait surprotectrice, même quand Gaby ne souhaitait que voler un peu sur son balais au-dessus du domaine. Florien était également très attentif à sa petite sœur. En tentant de lui faire retrouver le sourire, il enfonça sans le vouloir le couteau dans la plaie : ce qu’il manquait à Gaby, c’était sa famille… à Elementia !
Peu à peu, elle en vint tout de même à reprendre des couleurs, à se motiver pour récupérer une activité normale. Son père proposa une réinscription, qu’elle déclina sans autre forme de procès. Pour l’instant, il fallait qu’elle refasse confiance à la vie, puis, elle essayerait de se construire auprès de nouvelles personnes.

Sa convalescence prit totalement fin quand Florien accepta un poste d’entraineur d’une équipe de Quidditch : elle était tellement fière ! Son courage et sa détermination avait fini par payer ! Il vivait sa passion au jour le jour désormais. Puis, son neveu arriva dans sa vie. Comme dans le rêve qu’elle avait fait, jadis, dans la boutique du marchand de baguette, elle l’eut dans ses bras le jour de sa naissance et Tom lui proposa de choisir son prénom.

« Noé… » Murmura la fillette spontanément.

Et elle sut que sa baguette avait raison "Tu vois, rien n'est impossible quand on le veut vraiment". Même guérir, pensa-t-elle.
Quand un hibou vint la prévenir qu’elle pouvait rejoindre Eléus Théria si elle le souhaitait, elle décida de partir sur ce chemin mystérieux qui commençait à ses pieds. A nouveau elle-même, bien qu’imperceptiblement changée, elle espéra que cette route ci soit moins sombre que la précédente…

Caractère : La première chose remarquable dans le comportement de Gabrielle est qu’elle manque cruellement de tact. Parce qu’elle dit toujours ce qu’elle pense sur le moment, elle peut être blessante ou mettre à mal à l’aise quelqu’un. La gêne ? Connaît pas. Chez elle, il n’y a pas de langue de bois. En ce point, soyez sûr d’une chose, elle n’est pas hypocrite pour un sou. Quand elle a quelque chose à dire, c’est toujours sincère. De la même manière, elle ne sourit jamais pour un oui ou pour un non. Pour elle, on sourit quand on est joyeux ou satisfait. C’est pour cela qu’elle peut paraître maussade et antipathique à la première rencontre, mais pas du tout : pour elle tout à un sens.
C’est une fille qui se moque éperdument de l’opinion des autres. On peut tout dire sur elle, cela ne l’atteint pas, sûrement car elle a fini par croire qu’elle était vraiment une princesse : son opinion d’elle-même, sans être gigantesque, est assez satisfaisant pour que ce qu’on lui dise ne la fasse pas douter : elle s’accepte comme elle est, et c‘est tout ce qui compte ! De là, elle en retire une grande confiance en elle qui lui permet de dire et faire tout ce qu’elle a envie de dire ou faire sur le moment. Certes c’est risqué mais au moins elle n’aura rien à regretter. D’ailleurs elle rebondit toujours sur ses pattes et adopte la philosophie du « tant pis ». Il refuse de me faire la bise ? Bof, tant pis ! Elle ne veut pas me dire son secret ? Bah, c’est pas grave non plus !
Gaby n’est pas trop studieuse, et pourtant elle est intelligente. En clair, elle possède une bonne mémoire visuelle et auditive, mais cette mémoire est sélective : quand elle ne veut pas apprendre, ça ne rentrera pas ! En cela, elle est têtue et paresseuse car, par contre, dès qu’il s’agit d’un sujet qui la passionne, elle devient dynamique et fait des merveilles ! Elle est même un peu autodidacte. Cette attitude se remarque aussi en temps normal. La fillette est un peu flegmatique, tranquille, elle agit d’un pas qui n’est pas pressé. Par contre, proposez-lui de déroger aux règlements et elle sautera sur place ! Tout en fait est une question de passion : éveiller son intérêt et elle se révélera fort sympathique (et casse-cou bien sûr).
La plupart du temps, Gaby aime être dans sa bulle (faite de musique et de sport) mais elle n’est pas pour autant contre les relations. En amitié d’ailleurs, elle est fidèle et expansive. Par contre c’est une grande rancunière ! Quand elle n’aime pas quelqu’un on ne peut pas l’ignorer, car son franc-parler se transforme vite en méchanceté.
Plus tard elle veut être styliste, ou encore star du rock. Le sport quant à lui est un loisir : elle en a toujours fait, et en fera toujours. Dans tous les cas, elle ne doute pas d’elle, et sait qu’elle y arrivera. Même si elle a toujours eu l’habitude de tout avoir sans l’avoir demandé, elle est débrouillarde et s’adapte facilement. Son souvenir d’Elementia laisse une marque douloureuse dans son cœur d’enfant, mais ne croyez pas qu’elle laissera passer une expression de nostalgie sur son visage !

Physique : A son arrivée à Elementia, les cheveux de la demoiselle étaient de couleur verte. Cette particularité a toutefois était gommé. Depuis Elementia, ses cheveux sont d’une pâleur sans nom : entre le gris-blanc et le blond doré. Une couleur, qui, semble-t-elle, aurait dû être celle de sa vie entière si la lady n’avait pas eu la particularité magique de sa mère…
Gaby a la peau mate comme une espagnole et des yeux verts foncés, à la limite du noir. C’est une fille qui est, il faut le signaler, taillé comme un garçon : assez grande pour son âge, elle est musclée et ses épaules sont carrées. Ses hanches refusent obstinément de prendre leur forme féminine, et sa poitrine est quasi inexistante. Quoique, au vu de son âge, la tendance commence légèrement à se renverser. Elle a pris quelques kilos depuis son arrivée à Elementia !
Son visage reste assez statique, voire maussade : elle ne sourit que rarement. La peau ne compte pas de boutons (une chance, ses parents ont la peau plus rêche que sèche !), son visage est allongé et elle possède une petite bouche qui cache des dents blanches parfaitement alignées. Pour l’instant sa coupe accentue son apparence « maigrichonne » en cela que ses cheveux sont raides (emmêlés également) et lui tombent dans le dos. Elle possède une cicatrice dans le cou : un long trait partant de la base de l’oreille gauche et descendant presque jusqu’au départ des épaules, coupée d’une ligne plus petite qui, elle, remonte vers le menton. Une marque dont elle ignore la provenance. Seule la sensation de son sang sur sa peau perdure depuis l’attentat sur son ancienne école…
Un mot sur son look enfin, si tant est qu’il y en est un. Au vu de la quantité impressionnante de vêtements, chaussures et accessoires de la demoiselle, veuillez noter que vous ne la verrez jamais deux fois habillée pareille. Elle mélange les styles, les couleurs et ose tout. Elle peut tomber dans l’excès tout comme choisir un look passe-partout, c’est selon l’humeur ! Attendez-vous donc à la voir avec des bottes gothiques, une robe de fille bien élevée et une chemise à carreau tout comme avec des sandales, un jean et un tee-shirt ! La plupart du temps elle sait quand même accorder ses habits pour que ça ne fasse pas clown, mais tout cela reste très excentrique ! Sa garde-robe compte de nombreuses robes de grands couturiers sorciers, mais elle attend toujours une occasion pour en mettre…

Particularités : Avant Elementia, elle pouvait changer l’apparence de ses cheveux : la couleur et la coupe.
Ce don aurait pu s’améliorer avec le temps et l’apprentissage de la magie si les souvenirs de la dernière nuit à Elementia n’avaient pas laissé ce traumatisme sur elle. Depuis, sa concentration et sa volonté n’y changent rien : ses cheveux restent pâle, tout comme, au fond, l’est sûrement son âme…

Niveau de vie : La famille de Gabrielle est très riche. Elle n’a jamais manqué de rien et n’en manquera jamais. Pour autant, elle ne fait pas trop de caprices… malgré sa passion pour les vêtements !

Possessions : Sa baguette : Mr Selestin lui en dit « Cette baguette est faite d'un bois de houx, à la fois attrayant et pourtant si résistant et dangereux pour qui n'y fait pas attention, et un cœur de salamandre flamboyante. Cet esprit du feu a certaines particularités du caméléon, ainsi qu'un tempérament à la hauteur de son nom. Je ne pense pas avoir besoin de vous expliquer en quoi elle vous ressemble »
Sa guitare : Elle ne la quitte pas depuis ses 5 ans (un cadeau de Florien). Loin d’être une virtuose, elle se débrouille pas mal. Ce sera un miracle si vous la voyez sans elle !
Son nimbus 2001 : ce balai n’est plus tout jeune, car il a appartenu à son frère Florien. Elle y tient autant qu’à son instrument de musique !
Son journal intime : en réalité plus un outil de travail qu’un journal. Gaby y note des formules marrantes, des citations des livres qu’elle a aimés, et dessine des croquis de vêtements (rien de bien folichon, rappelons que l’artiste est tout juste sorti de l’enfance).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Frederic Madlington
Admin
avatar

Age : 34

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Charmeuse
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: Ne se baigne qu'avec son bermuda à fleurs

MessageSujet: Re: Gabrielle Descartes   Lun 4 Juil - 2:15

Ma chère Gabrielle!

C'est formidable d'être revenue ici et cette fiche me semble directement validable!!

Une seule chose, peut-être, reste à voir c'est que si Gabrielle a pu apprendre que Liam était l'un des élèves embarqués par le mage noir, je pense quand même que les journaux n'avaient pas donné le nom des élèves concernés, afin de ne pas affliger encore plus leurs familles ou appuyer sur un traumatisme. Donc, que tu aies compris que Liam en fasse partie, admettons mais ne l'étend pas forcément aux élèves des autres maisons concernées.

Voilà!!

J'ai hâte de te voir rejouer et pardonne mon retard à valider ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-eleus-theria.forumactif.org
Gabrielle Descartes

avatar

Baguette : Bois de houx et coeur de salamandre flamboyante
Age : 12

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Enervée
Totem:
Trait particulier visible actuellement: A la rage de vaincre

MessageSujet: Re: Gabrielle Descartes   Lun 4 Juil - 2:22

Merci Sir !

Tout est noté : je ferai en sorte que Gaby ne mentionne pas les noms des enfants enlevés puisqu'inconnus pour elle... à l'exception de son camarade de maison.


Bonne soirée nuit ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gabrielle Descartes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gabrielle Descartes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gabrielle Delacourt
» ♦ Gabrielle de Vendôme ▬ « Une fille pure, si naïve et angélique va voir quelques plumes tomber de ses ailes. »‏‏‏‏
» Gabrielle Epitafios Haintworth {OK}
» Gabrielle Rochechouart de Mortemart, Marquise de Thianges [Terminééée]
» Gabrielle de Vendôme || fiche terminée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleus Theria :: HORS JEU :: Présentation des personnages :: Personnages élèves-
Sauter vers: