Ecole de magie pour jeunes sorciers établie sur l'île mystérieuse d'Eléus-Théria
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Archibald arrive sur l'île

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Archibald Harrington

avatar

Baguette : Bois de cerf et plume de paon.
Age : 11
Localisation : dans la salle commune des dragons !

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: fougueux
Totem: Cymbae, phénix
Trait particulier visible actuellement: accent British.

MessageSujet: Archibald arrive sur l'île   Dim 8 Mai - 16:16

Archibald avait joué du piano jusqu’au dernier instant, lorsqu’Havni était venu voleter près de lui en criant. Quelque chose venait d’arriver dans le jardin. On lui avait en effet parlé d’un dragon qui le mènerait jusqu’à cette fameuse « île vivante ». Il avait fait ses recherches pendant ces dernières semaines, à défaut de faire ses adieux à ses amis ou de penser à ce qu’il mettrait dans ses bagages. Il voulait savoir où il mettait les pieds, et savait que ce serait sur… une tortue. L’idée était originale, ça lui plaisait.

Le jeune garçon reprit ses idées : il avait fait une fausse note. Il referma le piano, baisa délicatement le bout de ses doigts et posa ce baiser sur l’instrument, avant de se tourner vers sa mère, assise à l’ombre, l’air triste comme souvent ces derniers temps, regardant le sol pour éviter le regard critique de son fils. Il s’avança lentement et gracieusement vers elle, embrassa sa joue qui ne fit pas un mouvement, puis il prit sa valise et sortit de la maison sans un mot. Il savait qu’il ne la reverrait plus pour au moins quelques mois, mais n’avait tout de même pas envie de lui parler. Il ne voulait pas de sentimentalisme, pas affronter tout ça… c’était plus simple de ne pas parler, de partir comme ça.

Sa mère, quant à elle, sentit pendant de longues minutes encore le baiser contre sa joue, et un sourire prit forme sur ses fines lèvres. Elle murmura alors quelque chose, mais son fils était déjà dehors, et ne l’entendit pas. Celui-ci était affairé : il avait deux grosses valises, assez lourdes, à placer sur le dos du dragon, et son oiseau ne l’aidait pas. Il semblait furieux qu’un autre volatile s’approche de son ami, et virevoltait autour de l’immense dragon rouge aux reflets dorés en criant. Le dragon, lui, l’observait calmement mais finit par lâcher une petite flammèche dans la direction de l’oiseau, qui s’enfuit vers Archibald.

« Calme-toi un peu, il va juste me conduire là-bas ! Il est magique, comme toi… il est juste un peu plus grand. Tu ne voudrais tout de même pas que je te grimpe dessus et que tu me porte au-dessus de l’océan ? »

Lui dit-il, l’air un peu sévère mais un sourire aux lèvres. Il aimait énormément l’oiseau, et lui parlait souvent de la sorte, sans vraiment savoir si celui-ci le comprenait, ni si un jour il lui répondrait. Il se demandait si l’oiseau le suivrait jusqu’à l’école de magie. Après tout, ce n’était pas à lui de décider, la colombe était autonome… Cependant, elle avait toujours choisi de rester auprès de lui, et il se demandait ce qu’il ferait cette fois.

Tout en pensant, il avait fini d’attacher ses affaires, et s’assit sur la selle posée au dos du dragon. Il était près. Il s’envola pour un voyage extraordinaire, passant au-dessus des arbres puis des maisons, et observant ensuite la ville toute entière depuis le ciel. Une larme, une seule, coula de sa joue lorsqu'il pensa à sa mère, qu'il abandonnait dans leur grande maison... Mais il s'interdisait de penser à ça. Ensuite, il se perdit une nouvelle fois dans ses réflexions, et ne reprit connaissance que lorsque le dragon commença à descendre en piqué. Il s’arrêta avec force mais tout en contrôlant ses mouvements, sur une plateforme de l’île : le dragoport. Quelques dragons de toutes les couleurs y séjournaient, et levèrent les yeux vers leur congénère qui se posait, un humain sur le dos.

L’humain en question tenta alors de redescendre de la selle, et se rendit compte avec horreur que le voyage lui avait fait mal à l’entrejambe. Il était incapable de marcher sans boiter, et devait porter ses deux bagages !

*bon, apparemment un guide ou quelque chose de la sorte va venir me montrer le chemin. 2 choses : j’espère qu’il ou elle ne sera pas bavard, et puis j’espère qu’il ou elle sera fort, parce que je ne vais pas porter tout ça !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Missy

avatar

Age : 17
Localisation : En compagnie d'un charmant directeur

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Totalement joyeuse...
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: un large sourire heureux

MessageSujet: Re: Archibald arrive sur l'île   Lun 9 Mai - 16:37

La tête levée vers le ciel, la jeune centauresse regardait les dragons tournoyer avant de disparaitre vers le dragoport. Ils amenaient de nouveaux élèves, elle le savait et la curiosité lui démangeait les sabots! Elle avait bien envie d'aller voir de plus près ces nouveaux apprentis sorciers et pourquoi pas, leur parler. Missy aimait beaucoup discuter, en fait, elle beaucoup de chose en générale. Aussi, d'un pas décidé et joyeux, elle avança à travers la forêt tropicale pour rejoindre le dragoport, là où des élèves attendait probablement un guide pour les conduire vers l'étrange maison-œuf. Un large sourit égayait son visage encadrer par de longs cheveux fleurir. Son ami Wip, le minuscule colibri, la suivait également. Protecteur de la centauresse, il ne la quittait jamais, virevoltant autour de sa chevelure et butinant au passage, les quelques fleurs qui lui servait de parure. En quelques instants, la centauresse sortie de la forêt et entra en collision avec un panneau, planté là au milieu de rien.

"Non mais, c'est quoi ce truc?" Dit-elle le ramassant et en le replantant à sa place. Elle constata que le panneau venait d'être peint et très récemment, d'ailleurs c'était précisé dessus. "Peinture fraiche? C'est malin de mettre un panneau avec écrit en peinture fraiche: peinture fraiche! Franchement, ça sert à quoi?" demanda-t-elle à son compagnon, tout en constatant une jolie tache blanche sur sa robe brune. Pas de doute, la peinture fraiche, ça colle bien aux poils de centaure.

"A te tacheté, ma jolie!" Lui répondit une petite voix qui ne lui était pas inconnue.
"Oh! Mais je te reconnais!" Dit-elle en penchant la tête pour repérer le lutin. "C'est toi qui m'a montré la passerelle magique!"
"Oui c'est moi hihihihi" Lança-t-il joyeux. "Nous ne nous sommes pas présenté, je crois. Je m'appelle Foly. Foly le Cluricaune!"
"Un cluricaune, bien sûr! J'aurais du m'en douter. Moi, je m'appelle Missy."
"Enchanté Missy" Dit-il en retirant son chapeau pointu pour la saluer de manière galante. "Dit moi, tu n'irais pas - par hasard - en direction du dragoport?"
"Si, pourquoi? Tu veux m'accompagner, je vais voir les nouveaux arrivants."
"Moi aussi, je veux les voir! Mais avec mes petites jambes, je ne vais pas vite et les guides seront déjà parti avec les nouveaux"
"Aller, grimpe sur mon épaule, je t'emmène"
"Youpiiiiiiiiiie" Fit le lutin joyeux en sautant sur les épaules de la centauresse. "On fait la course pour arriver avant le guide?"
"Pourquoi pas"
"Alors huuuuuuuue....."

Mais la centauresse ne bougea, regardant le dénommé Foly avec un air faussement vexé.

"On ne dit pas hue?"
"Je ne suis pas un cheval" Lui répondit-elle amusé
"Juste! hihihihihi. Alors, c'est parti ma p'tite centauresse, décoiffe-moi les poils des oreilles!"
"C'est partiiiii"

Et Missy se leva sur ses jambes arrières tandis que le petit lutin s'accrochait aux mèches de cheveux pour éviter d'être désarçonner. La centauresse foula aussi le sol d'Eleus-Théria au grand galop, sous le rire joyeux et heureux de l'étrange Foly qui lui hurlait de temps en temps d'aller plus vite. Le bonheur du minuscule petit être fut encore plus complet, lorsqu'il glissa de l'épaule de la jeune Missy et se retrouva à flotter dans les airs, retenu à son monture que grâce à ses longs cheveux.

"Oh, ça c'est trop toooooooop! Youoooouuuuuu!" Puis, en plissant les yeux, il fit une silhouette au loin. Un humain, sans aucun doute. "Regarde, il est tout seul! On va arriver avant son guide!"

Missy hocha la tête avant de faire un grand signe de la main à l'inconnu. Il s'agissait d'un jeune garçon et la centauresse était heureuse d'avance de faire sa connaissance. Elle freina des quatre sabots, provocant un nuage de poussière et en évitant de peu de s'étaler pitoyablement sur le sol. La centauresse avait été obligé de faire de large mouvement avec les bras pour récupérer son équilibre. Ce qui la fit rire, ainsi que le petit cluricaune qui pendait à ses cheveux, les pieds battant l'air encore tout excité par cette chevauché.

"On est les premiers tralalalalèreeeeuuuh! T'es la plus rapide des centaures. C'était tout simplement... fantastique." commenta le jeune Foly en se balança pour se jeter sur l'épaule de la centauresse et savourer la tête du jeune sorcier. Missy large un sourire ravie au jeune garçon, tout en remettant quelques mèches en place. Cette chevauché l'avait légèrement décoiffer, mais elle s'était bien amusé.

"Salut! Je suis Missy, lui c'est Foly et le colibri, c'est Wip. Nous sommes venu te voir et te souhaiter la bienvenue à Eleus-Théria. Normalement, un guide doit venir te chercher, mais je suis plus rapide et puis, Foly voulait arriver avant le guide." Dit-elle en souriant autant au garçon, qu'au cluricaune. "Comment c'est passé ton voyage?"

_________________


Avant de te promener avec moi Invité, n'oublie pas de voter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélio Wayïlers
Sylphe
avatar

Age : 13
Localisation : Maison des Sylphes

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Où c'est qu'ils sont ls Totémiens ? Hein ?
Totem: Dalgo, un soleri
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Re: Archibald arrive sur l'île   Lun 9 Mai - 17:28

Hélio ? Elle était joyeuse comme tout Hélio. Un grand sourire illuminait son visage alors que ses yeux verts pétillaient de malice. Elle allait pouvoir accueillir un nouveau ! Encore un ! Ah que oui, qu'elle était contente la petite fille. Parce qu'après tout, ils étaient bien amusant ces nouveaux; avec leur air ébahi devant tout et rien. Ils pouvaient croire n'importe quoi et la jeune fille en profitait parfois pour se moquer de leur crédulité et les tourner au ridicule. Oh, rien de méchant. Elle n'était pas méchante, Hélio.

Elle quitta la maison des sylphes en virevoltant comme Sybeline, l'emblème de sa maison, la belle sylphide a la voix langoureuse. L'espace d'un instant, la rouquine se demanda si elle pouvait demander à quelqu'un de l'accompagner jusqu'au Dragonport mais elle s'abstint. Kaïtan était introuvable et faire le voyage sans Kaïtan revenait à le faire seule.

Hélio était une toute petite fille qui dépassait difficilement les un mètre quarante. Une épaisse tignasse rousse entourait sa tête, lui faisant comme une sorte de crinière mal peignée. Pour aller chercher le nouveau, elle s'était vêtu d'un vieux jean élimé sur les bords et d'un sweat qui n'était plus de première jeunesse mais dont la résistance avait fait ses preuves.

Elle arriva donc près du Dragonport après une longue marche durant laquelle elle s'obstina à imiter les mouvements de Sybeline, c'est à dire à tenter de paraître plus légère que l'air en tendant les bras pareil à un funambule. Le ridicule ? Hélio ne le connaissait pas. De toute façon, il n'y avait personne pour la voir. Elle était toujours en train de virevolter quand elle arriva à destination. Et ce qu'elle vit manqua franchement de lui faire perdre l'équilibre.


* L'homme-cheval ! *
songea immédiatement la fillette en se souvenant d'Erwan Crin d'Argent, l'emblème de la maison des Centaures. Pourtant, ce centaure là semblait différent. D'abord il n'avait pas la même couleur de robe, ensuite il avait les cheveux plus longs. Et enfin..mais ce n'était même pas un homme-cheval ! C'était une femme-cheval !

Hélio cessa de tenter d'imiter sa démarche de sylphe et se précipita en courant vers la créature.

" Hé ! Hé mais...mais vous êtes une femme-cheval ! Je croyais qu'il n'y avait que monsieur Erwan. Vous êtes nombreux ? Vous vivez en troupeau ? Comme des chevaux ? En tout cas, ça doit être chouette de vivre comme les chevaux parce que se sont de très beaux animaux. Oh, excusez moi, je suis impolie. Comment vous appelez vous mademoiselle ? Moi c'est Hélio Wayïlers ! Je suis une élève de l'île et là, j'allais accueillir...


Hélio posa soudain les yeux sur le garçon qui se tenait près de la femme-cheval et son sourire s'agrandit.


" Ah mais t'es là ! Tu dois être le nouveau ? Non ? Moi, je suis ta guide ! Je vais t'emmener à la Maison Oeuf et là bas, tu vas rencontrer Anietta qui est une très gentille dame. C'était bien ton voyage ?


La fillette observa à nouveau la femme-cheval et se reprit en portant une main à sa bouche. " Oh mince ! Je vous est interrompu, c'est ça ? J'ai pas fait exprès... Vous parliez de quoi ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archibald Harrington

avatar

Baguette : Bois de cerf et plume de paon.
Age : 11
Localisation : dans la salle commune des dragons !

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: fougueux
Totem: Cymbae, phénix
Trait particulier visible actuellement: accent British.

MessageSujet: Re: Archibald arrive sur l'île   Lun 9 Mai - 22:44

Archibald n’eut pas longtemps à attendre avant de voir arriver quelqu’un. Ou plutôt quelque chose. Ou plutôt quelqueS choseS. Une femme-cheval arrivait au galop dans sa direction. Il se demanda d’abord si elle n’était pas folle, vu l’allure à laquelle elle allait, et espérait qu’elle ne lui foncerait pas dedans, le renversant, sans doute sur ses bagages, foutant tout par terre dans le même temps. Et la créature féminine n’était pas seule. Elle portait, attaché à ses cheveux, un petit lutin à l’air joyeux – et un peu stupide ?- qui rigolait et criait, comme un gamin dans un parc d’attraction.

*vraiment, je suis tombé sur un beau groupe… Deux fous… Génial.*

La centauresse s’arrêta dans un nuage de fumée et eut du mal à contrôler son arrêt. En fait, tout cela rappelait à Archibald les deux compères timon et pumba dans le roi lion… Et il ne trouvait pas ça spécialement glorifiant. Les deux créatures riaient de plus belles de leur arrêt improvisé, et Archibald pensait déjà à prendre ses bagages et reculer de quelques pas vers un coin plus calme.

Mais la centauresse approchait déjà, le lutin sur son épaule désormais, et les cheveux en bataille.

*alors c’est à ça que ressemble une fille qui sort du lit ? Sans doute… Je crois qu’elle ne se rend pas compte de l’état de sa coiffure après sa course. C’est plus facile d’être un garçon : non seulement on a les cheveux plus courts, mais en plus les cheveux en bataille, ça donne un style !*

La centauresse approchait, oui, car elle voulait parler . Archibald s’en rendit compte avec une légère pointe d’ennui et de dédain. Il allait devoir supporter timon et pumba, peut-être allaient-ils vouloir chanter hakuna matata, pourquoi pas ? Lui en tous cas n’en avait pas la moindre envie.

L’animal se présenta, ainsi que son compagnon, et lui indiqua que le colibri qui les accompagnait était de la troupe aussi. Cela rappela au jeune garçon que son propre oiseau avait passé le voyage sur la queue de l’immense dragon rouge, décidant finalement de rester avec son ami, et qu’il était désormais endormi sur une des valises du garçon car les mouvements incessants l’avaient assommé de fatigue.

*’ Normalement, un guide doit venir te chercher, mais je suis plus rapide et puis, Foly voulait arriver avant le guide.’ C’est bien ce que je me disais, je suis tombé sur des cas particuliers, et en plus ce ne sont même pas mes guides ! Encore heureux, finalement j’arriverai peut-être à me débarrasser d’eux avant qu’ils ne se mettent à chanter…*

Elle lui demanda ensuite comment s’était déroulé son voyage à dos de dragon. Il hésita plusieurs longues secondes à répondre. Il n’en avait pas la moindre envie, autant qu’il ne voulait pas sympathiser avec ces joyeux lurons. Il décida donc d’économiser ses mots, espérant leur montrer ainsi qu’il ne désirait pas parler plus qu’il ne le fallait pour être poli.

« Mon voyage s’est bien passé. »

Dit-il, très succinctement et sur un ton neutre. Ils n’avaient pas à connaître son nom, d’autant qu’il n’utilisait plus son réel prénom…

Mais déjà un autre personnage arrivait. Un personnage, et pas un être humain normal. La jeune fille semblait aussi illuminée que les deux autres, et arrivait en dansant étrangement, comme sous l’effet d’une drogue.

*Alors c’est quoi, cette école de magie ? Une île soi-disant utopique pour camés ? Leurs tours de magie viennent de leurs hallucinations ? Je suis peut-être le seul être humain à pouvoir faire de la magie… Pourtant j’avais fait des recherches sur cette école, et sur le monde magique… Je suis peut-être juste tombé sur des cas particuliers… j’espère qu’ils ne sont pas tous comme ça !*

La jeune fille qui avait cessé sa démarche étrange s’approcha de la femme-cheval, dont Archibald avait d’ailleurs déjà totalement oublié le prénom, et se mit à parler sans s’arrêter sur une histoire de troupeaux de chevaux qu’il n’écouta qu’à moitié. La fillette se présenta au cheval sans vraiment le remarquer lui, semblait-il, alors qu’elle était venue pour LE chercher. Vraiment, rien ne tournait rond dans le coin.

Lorsque la petite rousse posa les yeux sur le garçonnet, de nouvelles bribes rapides sortirent de sa bouche. Elle n’arrêtait jamais. Il allait devenir fou avec ceux-là réunis autour de lui… Elle ne cessait pas ses questions, tout en s’excusant de les avoir dérangés dans leur conversation.

« On ne disait rien. Le voyage était bien. »

Dit-il toujours sur le même ton neutre, mais un peu blasé cette fois car il répétait la même chose. Il ne trouva pas utile de dire que c’était bien lui le nouveau. Ca se voyait tout de même, il était là avec sa valise, à attendre d’enfin se diriger vers un endroit plus civilisé…

« Bon, on y va ? »

Lança-t-il avec un petit air ironique, tenté par cette occasion de se montrer plus ou moins sympathique envers ses compagnons… Mais après tout, il se fichait pas mal de ne pas être apprécié. Il ne comptait pas s’attarder à se faire des amis ou se montrer amical, il était là pour apprendre et montrer ce qu’il valait. Près à partir, Archie caressa doucement le dos de sa colombe, montrant ainsi son premier geste affectif et humain de la matinée. Il la posa ensuite au creux de ses petites mains, tapota son crâne et la posa enfin sur son épaule, afin qu’elle s’envole. Une fois Havni sur ses épaules, il lui chuchota : « reste près de moi »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Missy

avatar

Age : 17
Localisation : En compagnie d'un charmant directeur

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Totalement joyeuse...
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: un large sourire heureux

MessageSujet: Re: Archibald arrive sur l'île   Mar 10 Mai - 15:07

Le jeune sorcier ne semblait pas enclin à parler énormément, mais cela n'eut aucun effet sur le moral de la centauresse. Cette dernière savait, pour être la grande copine de Red, que certaines personnes avait tendance à parler très peu, économisant les mots pour une raison que Missy ne comprenait pas toujours. Ou alors, le jeune homme était tout simplement intimidé par la nouveauté des lieux, c'était une possibilité que la centauresse n'excluait pas. Aussi, elle fit un large sourire à l'enfant comme pour le rassurer et l'invité à discuter avec elle. Mais si ce dernier voulait parler, il n'en n'eut pas le temps. Le guide arriva à son tour, et à la grande surprise de Missy, déversa un flot de paroles qui aurait put en déstabilisé plus d'un. Mais la centauresse était une habitude des phrases lancer à travers l'air et le sourire qui égayait son visage s'élargit en plus, rehausser par deux yeux bruns pétillants en voyant la joie de la jeune guide. Cette dernière se présenta. Elle s'appelait Hélio et Missy était certaine de ne jamais oublier son prénom. Son sourire se transforma presque en un petit rire, lorsque la guide aperçu l'élève qu'elle devait guider. Missy la trouva un peu tête en l'air, mais cela la rendait charmante. Le garçon lui, le semblait un peu moins, mettant rapidement fin au interrogation de la jeune fille. Missy secoua la tête, vraiment, ce garçon était un peu coincé et il fallait qu'il se détende un peu et qu'il profite de cette belle journée qui s'annonçait déjà ravissante.

"Je crois qu'il est pressé de s'installer et un peu timide... Il n'est pas très bavard" Lança-t-elle à la jeune Hélio, sans s'en prendre la peine de parler à voix basse. Missy ne disait pas cela pour être méchante, ce n'était pas dans sa nature, mais elle espérait le taquiner un peu pour le forcer à parler.

"Sinon, pour répondre à tes questions. Moi je m'appelle Missy et oui les centaures vivent en troupeau. Mon papa est chef d'un troupeau, mais pas ici, il ne vit pas sur l'île. Par contre, mon arrière grand père vit ici et tu le connais apparemment. C'est grand papy Erwan, emblème des centaures. Il est gentil mon grand papy hein?"
"Fille d'un chef, arrière petit fille d'un emblème et t'as les sabots qui filent comme le vent. Toi t'es une super centauresse. Je t'adore!" Lança Foly le cluricaune toujours perché sur l'épaule de la centaure avant que la jeune fille puisse répondre. "T'as vu dit p'tite Hélio, comment elle est arrivé avant toi hihihihihi. Personne ne peut la dépasser, quelle chevauchée, j'en ai encore les poils des oreilles tous ébouriffés hihihihihi"
"C'est Foly. Un cluricaune. Ils sont toujours d'humeur joyeux. " Commenta Missy. "Il voulait arriver avant le guide, alors j'ai galoper et cela lui à fait plaisir, mais je ne suis pas si rapide que cela. Tous les centaures sont rapide. Je peux vous accompagner jusqu'à la maison-oeuf? Comme cela nous discuterons tous ensemble, ce sera chouette!"
"Et on pourra chanter aussi, j'adore chanter. Les cluricaunes sont les meilleurs chanteurs!"
"Tu peux le croire, les cluricaunes chantent et font la fête toute la journée"
"DEMONSTRATIIIIOOOOOOON" Lança le petit lutin euphorique.

La petite créature glissa le long du dos humain de la centauresse pour atterrir avec agilité sur la robe douce et brun de sa monture. Il fit apparait d'un simple claquement de doigt un instrument de musique et commença à en jouer sans même attendre le moindre signal de départ ou de refus. Le cluricaune se mis à danser et à chanter* sur le dos de la centauresse, qui, appréciant la musique, hocha la tête. Missy aimait beaucoup l'île d'Eleus-Théria, notamment grâce aux créatures magiques que l'on pouvait rencontrer. Dans sa forêt natale, il n'y avait pas de cluricaune, à cause principalement de la proximité des humains non sorciers. Mais ici, c'était différent. L'île était magique et les créatures pouvaient vivre sans vraiment se cacher. Et puis, la compagnie des cluricaunes était vraiment plaisant, enfin pour la centauresse et pour tout ceux qui aimer chanter et danser. Pour les autres, c'était plutôt une souffrance car les cluricaunes ne s'arrêtaient jamais de faire la fête et de s'amuser. Ils ne vivaient que pour cela.

"Allez les paroles sont faciles, chanté avec moi les amis " Hurla le cluricaunes entre deux phrases.

Missy, tout aussi enthousiasme, obéit rapidement au jeune Foly qui portait très bien son nom. Elle chanta avec lui, tout comme son ami le colibri, qui piailla au rythme de la musique et virevolta autour du lutin festif. Un trio de choc, assurément. Seule, Missy était déjà très expressif dans ses élans de joie, mais accompagnée d'un cluricaune, le résultat était plutôt effrayant par moment. Une fois la chanson finie, le petit Foly fit disparaitre son instrument et salua ses fans, car il ne doutait pas de sa rapide popularité. Missy l'applaudit des deux mains en le félicitant.

"Il est doué, n'est ce pas?!" Lança-t-elle sans vraiment attendre une réponse, car ce n'était absolument pas une question. Pour la centauresse, cela ne faisait aucun doute.



*Voici ce que chante le cluricaune^^: http://www.youtube.com/watch?v=WSHgmRMslkc&feature=related


_________________


Avant de te promener avec moi Invité, n'oublie pas de voter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archibald Harrington

avatar

Baguette : Bois de cerf et plume de paon.
Age : 11
Localisation : dans la salle commune des dragons !

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: fougueux
Totem: Cymbae, phénix
Trait particulier visible actuellement: accent British.

MessageSujet: Re: Archibald arrive sur l'île   Mar 10 Mai - 18:10

Citation :
"Je crois qu'il est pressé de s'installer et un peu timide... Il n'est pas très bavard"

Cette fois c’était le sommet. La centauresse, tout sourire, ne se doutant pas de ce qu’elle faisait subir au pauvre garçon, venait de parler de lui comme... comme...il ne savait même pas dire comme quoi ! Elle parlait de lui à la 3e personne EN SA PRESENCE et croyait tout savoir sur son silence.

*et si je lui dis que je n’ai plus la moindre envie de parler depuis que mon père est mort assassiné par erreur ? Et que je me fais appeler Archibald alors que je m’appelle William, mais que c’était le prénom de mon père et que je ne veux plus l’utiliser ? Non mais quoi, je ne suis pas un gosse de 2 ans qui ne sait pas s’exprimer tout seul, pas besoin d’un traducteur, et défaillant en plus ! Timide ? Non je ne le suis pas ! Et pressé de m’installer non plus d’ailleurs… Par contre c’est vrai que je ne suis pas bavard. Tout ça m’ennuie… Je voudrais jouer du piano, au calme… Je sens que ces deux filles vont m’obliger à parler, je suis mal à l’aise rien que d’y penser. J’espère que le voyage n’est pas trop long*

La centauresse se présenta une seconde fois, et Archibald nota son nom : Missy. C’était joli et simple, comme elle… Elle se lança ensuite dans des explications sur sa famille, mais Archibald n’écoutait pas, tout ça n’avait pas d’importance pour lui… Il voulait simplement être au calme et penser, seul.

Missy présenta ensuite son compagnon, Foly, qu’elle décrit comme un être joyeux… celui-ci, pour le prouver, décida de se lancer dans une petite chansonnette, tout sourire. Archibald était désespéré. La chanson qu’il redoutait allait arriver, et le groupe farfelu allait l’accompagner dans son voyage… il espérait au moins qu’ils l’aideraient à porter ses bagages !

Le cluricaune glissa sur le dos chevalesque, et se mit à chanter et danser tout en jouant d’un instrument qu’il avait fait apparaître. La chansonnette était sympathique, et le petit être magique aussi. Archibald, à son grand étonnement, se mit à sourire, ses yeux illuminés comme celles de l’enfant qu’au fond il était toujours… Il avait presque envie de danser… mais s’en avisa tout de même, il restait William Archibald Harrington, il avait une certaine dignité à garder. Lorsque la petite créature leur demanda de chanter, il rougit d’abord, puis murmura entre ses dents les paroles qu’il n’avait eus aucun mal à retenir… Il regarda une nouvelle fois le cluricaune dansant et rougit de plus belle de ne pas oser chanter plus fort tandis que celui-ci donnait de sa voix. Archie se détendit alors, et se mit à chanter un peu plus fort, puis un peu plus fort encore, et un grand sourire illumina son visage. Cela faisait longtemps qu’il ne s’était pas sentit aussi bien en compagnie… Il regarda Helio et pendant quelques secondes hésita à lui proposer de danser avec lui.

Mais lorsque la chanson fut finie, Archibald reprit son sérieux. Cela ne lui ressemblait pas, ce genre de chose. Il s’en voulait un peu d’avoir chanté bêtement comme ça et fixa le sol quelques instants. Non vraiment, il devait reprendre son sérieux…

Ce n’était pas havni qui allait l’aider, puisque l’oiseau avait abandonné son ami pour virevolter autour de Foly, l’encourageant à remettre ça… Archibald le regarda en fronçant les sourcils. Tout cela devait cesser… Il se sentait comme aspiré dans un tourbillon, il ne contrôlait plus rien, ni ses émotions ni ses gestes, il en était arrivé à chanter une chanson ridicule avec un petit être foldingue… Quelque chose en lui le dérangeait rien que d’y repenser. Il s’était rendu ridicule, il avait été ridicule, pendant quelques instants. L’idée était insupportable. Pas lui !

Il se renferma une nouvelle fois dans son mutisme et ne répondit pas à Missy lorsqu’elle complimenta le petit être magique. Pourtant, au fond de lui, il avait envie de sourire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélio Wayïlers
Sylphe
avatar

Age : 13
Localisation : Maison des Sylphes

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Où c'est qu'ils sont ls Totémiens ? Hein ?
Totem: Dalgo, un soleri
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Re: Archibald arrive sur l'île   Mar 10 Mai - 21:16

[Archie tu m'as prise de cours là^^ On pourrait faire un ordre ? Pour que tout le monde ait le temps de répondre ?]

Hélio afficha une moue boudeuse lorsque le jeune garçon coupa court à toutes ses questions pour lui demander de commencer à avancer. Elle était vexée. Hé quoi ? Etait-ce là une façon de lui dire qu'il n'avait pas envie de parler avec elle ? Bavarde de nature et un brin soupe au lait, la rouquine avait du mal à admettre que tout le monde ne soit pas du même avis qu'elle. Elle était donc déjà en train de froncer les sourcils et commençait à ouvrir la bouche pour répondre d'un ton pas des plus aimable lorsque Missy prit la parole pour commenter l'attitude du garçon. La jeune fille hocha vigoureusement la tête et répondit, le sourire revenu.

" Oh oui, il a l'air un peu grincheux aussi..."


Grincheux était le mot qu'utilisait la jeune fille pour qualifier tous les gens laconiques qui ne pétillaient pas la joie de vivre. Beaucoup de monde en sommes, et le nouveau en faisait désormais partit.

La femme-cheval accepta de répondre à ses questions et Hélio lui prêta une oreille attentive. Donc ils vivaient bien en troupeau et dans un troupeau, il y avait un chef. " Dis ! Ca peut aussi être une cheftaine qui guide le troupeau ? Oooh... Monsieur Erwan, c'est ton papy ?"

Hélio fronça le nez. Elle avait gardé un souvenir assez vague du centaure trop sérieux qui parlait avec des mots compliqués. Des trois emblèmes, il était à vrai dire celui qu'elle avait le moins apprécié. Mais elle se garda bien de le révéler à Missy, après tout il s'agissait de son grand père.

" Vous...vous ressemblez pas beaucoup... Sauf le corps de cheval. "
finit-elle par dire. Hélio parlait pour rien, même pour les questions qui ne nécessitaient pas forcément de réponses.

Tout à coup, une toute petite créature prit à son tour la parole. Hélio sursauta et plissa les yeux pour tenter de mieux la discerner dans les enchevêtrements de la chevelure de Missy. Lorsqu'elle lui aperçut, elle pointa un doigt sur elle et tira la langue.

" Même pas vrai ! Moi aussi je vais très vite, sauf que là je savais pas que c'était une course. Et puis Missy, elle a quatre pattes donc ça compte pas."


Elle éclata de rire bien que son égo soit tout de même un peu touché. En règle général, Hélio n'aimait pas perdre quoique ce soit. Pas même une course improvisée.

" Nous accompagner à la Maison Oeuf mais bien sûr ! Qu'en dis-tu euh..."


Hélio cessa enfin de regarder Missy et se re-concentra sur le garçon. Mais comment s'appelait-il ? " En fait, c'est quoi ton nom ? " questionna-t-elle soudain curieuse d'en savoir plus sur le jeune homme.

Ce fut alors que le petit Folly fit apparaître un étrange instrument venu de nul part et entama une chanson dont le rythme envoutant plut immédiatement à la fillette. La petite Hélio souriait et se mit même à rire lorsque Missy commenca à chanter. Bien vite, elle se surprit à répéter les paroles et à se dandiner sur place. L'air était entrainant et la rouquine avait une envie folle de danser. Elle hésita à tendre la main vers Archibald mais renonça, le connaissant trop peux. En plus, il était grincheux. Peut être qu'il allait encore lui mettre un vent. Si seulement Kaïtan avait été là. Nul doute qu'il aurait voulu danser lui... La musique finit par cesser et Hélio couina.

" C'était génial ! T'es super Folly ! C'était quoi comme instrument ? Tu pourras m'apprendre à en jouer ? Hein ? "

Elle jeta un nouveau coup d'oeuil à Archie et rigola en lui donnant un coup de coude. " Hé souris Archie ! Regarde, il fait beau, on a un super musicien avec nous et on est en bonne compagnie. La vie est belle non ? Bon allez, on avance, je suis sûr qu'Anietta a préparé quelque chose de bon à manger. Si on parlait de toi Archie ? Tu connais un peu Eleus ? On t'as déjà parlé des emblèmes ? Et des maisons ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Missy

avatar

Age : 17
Localisation : En compagnie d'un charmant directeur

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Totalement joyeuse...
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: un large sourire heureux

MessageSujet: Re: Archibald arrive sur l'île   Mer 11 Mai - 16:07

[hj: Pour l'ordre, on va dire: Archie, Hélio et ensuite Missy??? Ainsi, Archie à les réactions de ses deux folles de guides avant de répondre^^ donc, après mon post c'est au tour d'Archie]

La jeune Hélio était tout le contraire du nouveau venu. Joyeuse, bavarde et tout sourire. Une version humaine de la centauresse en quelques sorte. Missy trouvait tout le monde charmant, rare était les gens qu'elle n'appréciait pas et en plus, généralement, sa nature à voir la vie tout en bien lui faisait vite pardonner le côté grincheux de certains. Aussi elle appréciait autant la jeune fille que le jeune garçon, même si elle ne put s'empêcher de rire devant le mon grincheux. Missy ne pensait pas à mal, n'imaginant même pas la gène qu'elle pouvait provoquer chez le jeune sorcier.

Hélio ne sembla d'ailleurs ne pas s'inquiète plus que cela des pensées du nouveau qu'elle était venu chercher et discuta avec la centauresse sans trop se soucier du jeune homme. La jeune fille avec dans la voix une légèreté et une simplicité qui plus à la jeune Missy. Une chose était certaine, elle s'entendrait très bien avec elle. Et avec le cluricaune aussi. Missy sourit en l'entendant se défendre, disant qu'elle ignorait qu'il s'agissait d'une course et que la centauresse avait l'avantage grâce au nombre de ses pattes. Elle n'avait pas tout à fait tord, mais cela ne l'empêcha pas de rire malgré tout et surtout, d'accepter que la centauresse les accompagne jusqu'à la maison-oeuf. Missy en était ravi et le lutin aussi. En même temps, le lutin était toujours ravi, c'était dans sa nature! Un cluricaune triste, cela n'existait pas.

La preuve, le jeune Foly chanta et dansa sur le dos de la centauresse avec joie et entrain. Pour lui, le monde était merveilleux et en plus, ils avaient des fans! Il les avaient bien vu chanter. Tous sans exception. Missy aussi le vit et cela la rendit tout aussi joyeuse que le cluricaune. Finalement, le jeune sorcier n'était pas si timide que cela. La musique, ça détendait toujours l'atmosphère et les gens. Et si le garçon ne dit rien, la fillette montra sa joie pour le plus grand plaisir du lutin qui la remercia.

"Merci, merci, merci. L'instrument, c'est un cluricaune à rythme, tu souffle dedans en pensant à la mélodie que tu veux et hop, la musique sort. Jamais de fausses notes et toujours un rythme entrainant! Mais euh... tu es trop grande pour en jouer. Je suis tout petit et les instruments sont tous à ma taille. Cependant, vient dans la foret un jour et cri: cluricaune, cluricaune, cluricaune, je veux faire la fête. Et nous te répondrons, nous viendrons tous à toi! Mon père, ma mère, mes frères et mes soeurs wooohohohoho se sera le bonheur! Lança-t-il sur un ton chantant. "Et tu pourra chanter, danser et rire avec nous, toute la nuit, tout le jour, toute la viiiiiiiiie"
"Je crois qu'elle a compris Foly" l'arrêta doucement Missy avant qu'il ne lui propose de l'argent pour venir les rejoindre.

La jeune centauresse écouta Hélio qui avait repris sa conversation avec le nouveau sorcier. Elle l'invita à avancer tout en parlant de lui afin de savoir ce qui savait déjà sur l'ile, ses emblèmes et ses maisons. Missy était curieuse, aussi, elle tendis également l'oreille afin de savoir plus sur l'apprenti sorcier.


_________________


Avant de te promener avec moi Invité, n'oublie pas de voter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archibald Harrington

avatar

Baguette : Bois de cerf et plume de paon.
Age : 11
Localisation : dans la salle commune des dragons !

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: fougueux
Totem: Cymbae, phénix
Trait particulier visible actuellement: accent British.

MessageSujet: Re: Archibald arrive sur l'île   Mer 11 Mai - 17:23

(ok, à moi alors !! Very Happy Oui je sais je devrais étudier pour mes examens aussi mais bon hum… Eleus c’est quand même mieux, non ?)

Le commentaire d’hélio à son sujet fini de l’énerver : grincheux. Lui, grincheux ? Il avait l’impression d’être quelqu’un de plutôt joyeux… Enfin, bon… Il ne partageait certainement pas sa joie de vivre avec les autres, contrairement aux deux filles qui l’entouraient, mais il ne râlait pas tant que ça… Quoique, à bien y réfléchir, il était peut-être un peu grincheux. L’idée le dérangeait. Il voulait paraître sympathique… Après tout, il n’était pas si monstrueux ! Il fallait qu’il fasse des efforts, pour son premier jour… Faire connaissance et tout ça, être plus ou moins apprécié dans l’école, c’était important quand même.

Il y avait bien une sorte de personnes à qui Archibald n’aimait pas parler, car il aimait classer, trier, et particulièrement les gens. Il avait donc déterminé une classe avec laquelle il refusait d’avoir des contacts sociaux, car il se sentait supérieur à ce genre de personnes… Il s’agissait des gens idiots, avec qui il ne parvenait pas à trouver des sujets de conversations, ou en tous cas les sujets l’intéressaient si peu qu’il n’écoutait pas la personne et oubliait souvent de répondre… Cependant, les deux jeunes filles, bien que ne montrant aucun signe d’intelligence supérieure, ne paraissaient pas « connes comme leurs pieds » et Archibald accepta intérieurement de leur adresser la parole. En ce jour de rentrée scolaire, il ne devait surtout pas se renfermer en attendant la perle rare, mais tenter de parler à plusieurs personnes… en grattant un peu, il trouverait certainement des choses intéressantes en eux.

Revigoré par cette idée, et trop occupé dans ses pensées pour entendre hélio parler de course contre la centauresse –heureusement ?- il entendit uniquement la petite rousse lui demander son prénom, et il était tout à fait enclin à le lui donner.

« Je m’appelle William Archibald Harrington, appelle-moi Archibald. »

Dit-il avec un sourire orgueilleux. Il aimait son nom, il en était fier. Il ne cacha pas ses origines anglaises en prononçant son nom, mais ça ne faisait rien, de toute façon il savait qu’il avait un léger accent quand il parlait français, et même s’il n’avait pas encore prononcé beaucoup de paroles pour le moment, ça allait sans doute bientôt s’entendre.

Après le petit interlude musical, Archie qui avait eu quelques doutes sur lui-même et son orgueil qui avait pris un coup alors qu’il avait chanté avec un lutin au milieu d’une forêt et hésité à danser avec une inconnue, se reprit car Hélio lui adressait une nouvelle fois la parole. Il allait peut-être en découvrir plus sur ses interlocutrices. Après tout, c’étaient des magiciennes, elles ne pouvaient être que des personnes intéressantes, même si au fond de lui, il se sentait toujours supérieur à elles, de par ses capacités intellectuelles…

La jeune fille ne fit que lui poser des questions, mais ça ne le dérangeait plus tant que ça. Il s’était décidé à socialiser, un peu en tous cas. Il fit semblant de ne pas l’avoir entendue lui demander de sourire et de se réjouir de cette belle journée et de leur étrange compagnie, ce n’était pas son genre. Mais il écouta attentivement ses questions, puis attendit quelques secondes avant de répondre, pour bien mettre ses idées en place, et pour essayer d’avoir un ton sympathique dans la voix, cette fois.

« Hélio, je préfère que tu ne m’appelles pas Archie. Archibald c’est très bien. Pour Eleus Theria oui bien sûr je me suis renseigné. »

Lança-t-il sur un ton un peu prétentieux peut-être, mais pour lui il semblait juste naturel qu’il se soit renseigné avant de partir loin de chez lui, apprendre la magie ! Il devait être sûr de ne pas entrer dans une secte ou d’aller dans la plus mauvaise des écoles de magie !

« C’est une île tortue, où on peut rencontrer de nombreuses créatures étranges mais le directeur fou est surtout friand de… poulineys… »

Archibald ne savait pas trop comment prononcer ce mot étrange, et le fit à la façon anglaise… ce qui devait certainement sonner encore plus bizarrement, mais tampis !

« Et puis il y a aussi oui voilà des emblèmes comme tu dis. Je ne sais pas trop quel est l’intérêt de ces créatures mais ils nous choisissent pour leur maison, et là encore une fois, je ne sais pas pourquoi ils divisent les élèves en différents groupent, comme pour créer une sorte de compétition ou quelque chose, peut-être pour le sport… Enfin tout cela n’a pas beaucoup d’importance je trouve, on est là pour apprendre. J’ai aussi fait quelques recherches sur la magie, évidemment, mais je ne peux pas m’entraîner à lancer des sorts car je n’ai pas encore de baguette… »

Archibald s’arrêta net. Il avait parlé un peu sur le ton d’une machine, avec un accent anglais fort prononcé, tentant de montrer aux jeunes filles qu’il s’était bien renseigné et savait déjà beaucoup de chose. Il avait un peu de mal à s'exprimer naturellement en français mais ne s'en rendait pas vraiment compte... Il jeta ensuite un œil en coin à hélio, et, tenta de se montrer sympathique en demandant :

« Et toi, tu es de quelle maison ? »

En fait, il se fichait pas mal de la réponse, mais ne voulait pas être désagréable.
Il prit ses deux valises en main (ayant pour guides deux filles, il n’avait pas de grandes chances qu’elles l’aident à porter les lourds bagages), et fixa ses guides, prêt à partir.

Désormais, il avait hâte d’arriver, d’apprendre, de lire… De montrer qu’il n’avait pas été invité dans cette école pour rien, aussi. Après tout, qui pouvait se vanter d’avoir créé un oiseau ? Il craignait tout de même un peu son premier cours… Et s’il découvrait qu’il était mauvais en magie ? Que les autres étaient bien meilleurs que ça ? Non c’était impossible…

(Un peu macho, vous ne trouvez pas ? Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélio Wayïlers
Sylphe
avatar

Age : 13
Localisation : Maison des Sylphes

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Où c'est qu'ils sont ls Totémiens ? Hein ?
Totem: Dalgo, un soleri
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Re: Archibald arrive sur l'île   Mer 11 Mai - 18:05

Missy la centauresse semblait respirer la joie de vivre, une qualité que la petite Hélio avait flairé de loin et appréciait énormément chez les gens. Si le monde avait été parfait selon Hélio les gens auraient passé leurs journées à rire, danser et parler à n'en plus finir. Malheureusement, tout le monde n'était pas comme ça tout comme le démontrait si bien le dénommé Archibald. La rouquine se décida enfin à le regarder de plus près et arracha son regard des quatre sabots de Missy pour regarder davantage le jeune garçon. Il était de taille moyenne et son visage encore rond révélait son jeune âge. Sans doute devait-il avoir à peine une douzaine d'année. La jeune fille se sentit immédiatement un peu supérieur, étant légèrement plus âgée. A mieux y regarder, on pouvait même presque lire une certaine gêne dans le regard du garçon. Qu'avait-il ? N'était-il pas heureux ?

Elle était encore en train de détailler Archibald lorsque Folly le cluricane se décida à répondre à sa question. Hélio afficha un air triste lorsqu'elle entendit les paroles du petit lutin.

" Oh... Je suis trop grande ? Oh... Mais je peux t'appeler quand même ? Alors je t'appelerais souvent ! Et on ira danser ! Dites vous deux, vous savez si on peux ensorceler des instruments pour qu'ils fassent une meilleur musique ? " questionna-t-elle en s'adressant à Missy et Folly.


" Et toi, tu fais de la musique ? Moi j'ai toujours voulu apprendre ! "
décréta la fillette en tournant la tête vers Archibald

Mais déjà le jeune homme répondait qu'il ne voulait pas qu'elle l'appelle Archie. La jeune fille fronça le nez. Et puis quoi ? Il n'aimait pas les surnoms, lui ? Sans doute qu'elle se serait fâchée si il n'avait pas ajouté un sourire. Quasiment le premier depuis qu'il était arrivé. Elle se contenta de marmonner.


" Moui mais Archibald ça fait trop long... Bah tant pis, j'te trouverais un surnom plus tard. "
ajouta-t-elle avant de repartir sur un rire bref. Il y avait des gens qui n'aimaient pas les surnoms, chose que la fillette avait du mal à comprendre.


" Oh le Directeur ? Tu veux parler de Sir Madlington ? Il n'est pas fou ! Il est juste...juste un peu bizarre. Mais très gentil. Et c'est l'essentiel, qu'il soit gentil, non ?... Des poulineys ? C'est quoi ? Je savais pas ça ! Missy, c'est quoi des poulineys ?
" babilla Hélio comme l'enfant curieuse qu'elle était.

Archibald continua en débitant le fil de sa pensée d'un air mécanique. Hélio lui trouvait même une sorte d'accent étrange, qu'elle n'arriva pas à identifier.


" Si c'est utile les maisons ! C'est un peu comme une sorte de..de clan, de groupe. Y a comme un sentiment d'appartenance. Et puis si on va dans une maison, c'est un peu parce qu'on a un caractère spéciale qui plait à l'emblème. Alors c'est presque obligés que tu t'entendes bien avec les gens de ta maison."
expliqua la jeune fille avec fougue.

* Ou pas. Il n'y a pas beaucoup de bavards chez les Sylphes * Songea Hélio qui se souvenait des jours où elle faisait de la conversation pour deux dans la salle commune.

" Moi ? Moi je suis une Sylphe ! C'est Sybeline qui m'a choisit pour aller dans sa maison. Même qu'elle est très belle Sybeline. Y a aussi Fairythorn, l'emblème des dragons féeriques. Et puis Erwan le papy de Missy qui est l'emblème des centaures ! "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Missy

avatar

Age : 17
Localisation : En compagnie d'un charmant directeur

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Totalement joyeuse...
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: un large sourire heureux

MessageSujet: Re: Archibald arrive sur l'île   Ven 13 Mai - 16:15

[hrp:deux jours de retard, ça va encore^^ c'est d'la faute aux examens Rolling Eyes]

La jeune Hélio sembla un peu déçue lorsque le petit lutin lui expliqua qu'elle était trop grande pour maitriser l'instrument. L'idée de danser lui plaisait, mais malgré tout, elle s'interrogea sur la possibilité d'ensorceler des instruments. Où plutôt, elle demanda aux deux créatures. Foly et Missy se regardèrent un instant. L'idée d'Hélio n'était pas bête. La magie permettait de faire des choses étonnantes.

"Je crois que c'est possible." Répondit Missy. "Il suffit de demander à un professeur ou au charmant directeur de l'île. Je suis sur qu'il t'apprendra le sort à lancer. Peut être existe-t-il même un sort pour faire agrandir les objets. Et alors, tu pourras ensorceler l'instrument de Foly pour qu'il soit à ta taille afin d'en jouer."
"Oh oui, c'est une bonne idée et puis, comme cela, Hélio pourra jouer de la musique avec tous les cluricaunes de l'île" Lança le lutin euphorique à cette idée. Car un instrument géant, du moins pour les yeux d'un lutin, la musique des cluricaunes serait entendue au loin et inviterait encore plus de gens à venir se joindre à eux. C'était une riche idée. Foly afficha un sourire réjouit et enjôleur, imaginant déjà une musique rythmique s’étendant sur toute la surface de l'île et enivrant chaque habitant. Missy, elle, pensait déjà à autre chose. Curieuse de nature, elle écoutait l'échange entre le jeune garçon prénom Archibald et Hélio. Il semblait ne pas apprécier les surnoms, pourtant Archie, ce n'était pas vilain! C'était court, simple et facile à retenir. D'ailleurs, cela lui faisait penser à son amie Ethelreda, plus souvent nommé Red. Simple, court et brève. En y repensant, Missy ne se rappelait même pas si elle l'avait un jour appelé par son prénom en entier? Les surnoms s'étaient pratique. La centauresse était du même avis que la sorcière, aussi elle n'hésita pas à le lui dire.

"Hélio à raison. C'est long Archibald et un surnom c'est sympa. Moi je connais une amie qui s'appelle Red. Enfin, c'est son surnom et c'est plus qu'une amie. C'est ma grande copine à moi!" Dit elle toute sourire. "Son vrai nom c'est Ethelreda, mais je l'appelle jamais ainsi, je crois d'ailleurs qu'elle préfère être appelée Red. Enfin, elle ne s'est jamais plaint d'être appelé Red. Elle fait partie de la maison des Centaures. Peut être que tu la croiseras si tu deviens un centaure...enfin un membre de la maison centaure bien sur, pas un vrai centaure hihihi"
"Wiiiiiiiip" Piailla énergiquement le petit volatile pour faire taire la centaure et son flot de parole qui se rapprochait plus d'un monologue que d'un dialogue entre ami.

Missy regarda son ami Wip et se tut, qu'il pouvait être égoïste celui-là par moment. Mais la centauresse l'aimait beaucoup. Elle écouta le jeune Archibald qui refusait les surnoms parler de l'école et le regarda étonner. Une véritable encyclopédie sur deux jambes! Il parla des maisons, du directeur, des pouliney et donna l'impression de tout savoir. Ou alors, le jeune garçon était très curieux et avait eu envie d'apprendre plein de chose sur l'île. Par contre, il sembla possédé un accent, mais Missy n'y connaissait rien en langue étrangère et était donc incapable de l’identifier. Cependant, elle trouva cet accent fort agréable. Hélio prit la parole et parti dans un flot de phrase afin d'expliquer l'importance des maisons. La centauresse la laissa faire, réfléchissant à un éventuel surnom pour le jeune sorcier et recherchant dans sa mémoire ce qu'était un pouliney pour répondre aux questions de la jeune fille.

"Ce n'est pas vraiment mon papy" Rectifia la centauresse "En faite, c'est le papy de ma maman, donc mon arrière grand papy. Mon papy, il vit avec papa et maman. C'est grand papy Erwan. Pour ta question sur les pouliney, je n'en sais pas plus que toi, mais je suis sur que Foly le sais, n'est-ce-pas?"
"Affirmatif! Les pouliney - et attention à ton accent jeune homme, faut pas massacrer le nom hihihihihihi - sont des chevaux qui ne vivent que sur l'île et nul part ailleurs! Ils ont une crête de coq sur la tête et un queue en forme de pompon de lapin. Ce sont des animaux étonnants, qui possèdent des pouvoirs magiques tout aussi farfelu que le directeur hihihihihi. Si vous vous promenez sur les plaines de l'île vous les croiserez...vous ne pouvez pas les rater, ni les confondre hihihihihihi" Il était difficile de savoir si le lutin disait la vérité ou se moquait des jeunes sorciers. Il était joyeuse, rieur, comme tous les cluricaunes, aussi Missy supposa qu'il devait avoir une grande part de vérité dans ses paroles, même s'il ne cessait de rire.

"Arch!" Lança soudainement la centauresse. "Arch, c'est mignon comme surnom? Non?"
"Bal!" Lança le cluricaune, trouvant également un surnom pour le jeune Archibald. "Bal c'est cool comme surnom, c'est chaque fois un peu la fête lorsqu'on le prononce! Bal, c'est la musique, c'est la danse, c'est les lumières, c'est la fête. Bal, c'est un surnom qui a de la classe!"
"Oh, et bien tu as le choix maintenant. Lequel préfère-tu? Arch ou Bal?" Demanda la centauresse avec un air innocent. Il n'y avait pas la moindre once de moquerie ou de taquinerie dans sa voix, ce qui était peut être le pire. La centauresse comme le cluricaune étaient totalement sérieux et sincères. C'était beau la naïveté et l'innocence, surtout avec un large sourire en prime...


_________________


Avant de te promener avec moi Invité, n'oublie pas de voter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archibald Harrington

avatar

Baguette : Bois de cerf et plume de paon.
Age : 11
Localisation : dans la salle commune des dragons !

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: fougueux
Totem: Cymbae, phénix
Trait particulier visible actuellement: accent British.

MessageSujet: Re: Archibald arrive sur l'île   Sam 14 Mai - 15:02

Archibald ne fut pas spécialement dérangé lorsqu’Hélio le fixa un long moment avant de parler musique avec le petit Foly. Il arrivait parfois qu’on le regarde comme ça, il ne comprenait pas vraiment pourquoi mais ça n’avait aucun effet sur lui, positif ou négatif. Il se fichait pas mal de ce qu’on pouvait penser de lui, car il était certain de ses capacités intellectuelles et ne donnait pas tant d’importance à son physique, ou en tous cas c’est ce qu’il aimait croire, même s’il se regardait parfois longuement dans le miroir et faisait attention à ses habits. Il disait toujours que ce qui comptait, c’était l’intelligence, pas le physique… Le pensait-il vraiment ? Peut-être pas, mais il y croyait…

Il ouvrit de grands yeux lorsqu’Hélio lui demanda s’il jouait de la musique. Il n’était pas habitué à ce qu’on s’intéresse à ce point à lui, en dehors de ses parents bien sûr. Il n’avait plus eu beaucoup de contacts sociaux depuis des années, sans doute par sa faute, mais aussi parce que les autres enfnats avaient cessé de vouloir jouer avec lui. Mais peut-être faisait-elle juste semblant de se montrer sympathique parce qu’il était nouveau… Il ne savait pas trop quoi penser de tout ça et laissa ses interrogations dans un coin afin de répondre tranquillement à la fillette.

« Moi ? Je joue du piano depuis des années. J’adore ça ! c’est merveilleux… Au début bien sûr c’est difficile, il faut apprendre et être strict dans ce qu’on fait. Mais en fait ce n’est pas si strict que ça. Tu peux appuyer plus fort ou moins fort sur la touche, selon ton humeur, et alors tes sentiments ressortent dans le morceaux que tu joues… C’est une façon de s’exprimer… Ces derniers temps je jouais du bartok… »

Il fit un clin d’œil à Havni, son fidèle compagnon qui se posait toujours près de lui, l’oreille attentive, lorsqu’il s’asseillait devant l’instrument imposant.

« Et puis parfois je chante en jouant… »

Il hésita un instant avant d’ajouter :

« Si tu veux, je peux t’apprendre. »

Il ne savait pas trop s’il le pensait, mais pourquoi pas ? Il avait envie de partager sa passion. Peut-être cela lui permettrait-il de se faire des amis, de vrais amis.

La fillette sembla déçue de ne pas pouvoir l’appeler par son diminutif. Il ne f ll ne fallait tout de même pas exagérer ! Elle le connaissait à peine ! Non, vraiment, c’était trop dérangeant… La centauresse argumenta elle aussi pour un surnom, mais vraiment, il n’aimait pas ça.

*archie, arch et bal… Eh ben dis donc ! Moi qui ne m’appelle même pas Archibald ! Et puis c’est ridicule de me donner un surnom, je ne suis pas un hamster…*

Hélio conclut qu’elle lui trouverait un autre surnom plus tard… ce qui était encore plus effrayant. Il se demandait de quoi il serait affublé à ce moment-là… Sans doute serait-ce pire qu’Archie, mais il ne cèderait pas pour autant. Il voulait juste être appelé par son prénom. Son faux prénom…

La fillette commenta ensuite ses paroles sur l’école. Elle semblait apprécier le directeur, ce qui était une bonne chose aussi. Un bon directeur, c’est important, même si un grain de folie apporte aussi quelque chose, surtout pour une école de magie…

Elle ne savait pas ce qu’était un pouliney, ce qui étonna le jeune garçon qui avait lu plusieurs articles sur le sujet, et Foly leur expliqua joyeusement la nature des étranges animaux, tout en expliquant enfin à Archibald comment prononcer le curieux mot. La conversation dériva ensuite sur les maisons, et Archibald nota que la jeune Hélio semblait irritée à chaque nouvelle phrase u’il disait. Non seulement il disait qu’il ne voulait pas de surnom, en plus il critiquait le directeur, puis les maisons. La fillette ne l’appréciait sûrement pas, et il n’avait plus tant envie de lui apprendre le piano… Enfin, il apprit tout de même qu’elle était un sylphe et que l’emblème des centaures était l’arrière-grand-père de la jolie centauresse.

*arrière-grand-père ? il ne doit pas être tout jeune. Je me demande s’il est plutôt vieux et sage ou vieux et curieux, voulant encore découvrir plein de choses durant le reste de temps qu’il a devant lui… Je suppose qu’il a le caractère des élèves de sa maison.*

Puis le garçon, les bagages toujours en mains à quelques centimètres du sol, décida de mettre la troupe en mouvement. Ca commençait à peser lourd et ils n’avaient même pas fait un pas !

Le chemin n’avait pas l’air compliqué : il n’y avait qu’une voie. Archibald regarda dans cette direction et fit un premier pas en avant, puis attendit la réaction de ses camarades avant de continuer. Il ne voulait pas lâcher ses guides, tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélio Wayïlers
Sylphe
avatar

Age : 13
Localisation : Maison des Sylphes

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Où c'est qu'ils sont ls Totémiens ? Hein ?
Totem: Dalgo, un soleri
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Re: Archibald arrive sur l'île   Mer 18 Mai - 18:10

[Hj : Bon, quatre jours de retard... Je suis désolée !]

Lorsqu'Archibald lui apprit qu'il jouait du piano et qu'il y avait une éventuelle possibilité pour qu'un jour plus ou moins lointains dans un avenir proche il puisse lui apprendre, la fillette sauta de joie en battant des mains. Hélio avait toujours manifesté sa joie par de grandes réactions, aussi s'empressa-t-elle de déclarer à grands cris.


" C'est vrai ? Tu m'apprendras ? Oh ! Oh c'est gentil ! Vraiment ! Ce sera chouette, promis je serais une élève attentive ! "
Sans doute qu'elle lui aurait sauté au cou si elle l'avait mieux connu. Seulement, connaissant bien Kaïtan, la jeune fille savait qu'en général, les garçons laconiques n'aimaient pas trop les câlins.

Missy et Folly s'empressèrent à leur tour de répondre, et Hélio eut de plus en plus de mal à contenir sa joie. Les instruments pouvaient être ensorcelés pour produire un son aussi merveilleux que celui de Folly ! Si ce n'était pas fabuleux ! Elle se retourna aussitôt vers Archibald et reprit, de plus en plus enthousiaste.



" Tu te rends compte ? Ca veux dire, que toi tu pourras ensorceler ton piano pour qu'il fasse un son encore mieux ! Ce serait juste délirant, non ? Imagine tous les musiciens qu'il y a sur l'île. Oh... on pourrait former un groupe ! Un groupe de musique ! Tu te rends compte ? Oh il faut absolument qu'on trouve le temps de voir le directeur pour lui demander le sort. Tu viendras avec moi. "
la dernière phrase de la jeune fille était plus une affirmation qu'autre chose. " Ce sera génial ! " reprit-elle, les yeux pétillants de rêves d'avenir somptueux. " T'as dit que tu savais chanter aussi... Tu chantes genre bien ? " questionna-t-elle à Archibald.

Missy parla des surnoms et Hélio se sentit heureuse d'être soutenue par la centauresse dans cette mission qui s'annonçait périlleuse et pleine d'embuche que de trouver un surnom à Archibald. Elle parla d'une certaine Red de son vrai nom Ethelreda. Hélio réfléchit quelques minutes, ce nom lui disait quelque chose. Au bout d'un moment, la mémoire lui revint et déclara. " Ah ! Son nom de famille, c'est pas Mordread à ton amie ? Parce que si c'est le cas c'est la soeur de Faust je crois ! Faust arretait pas de nous dire qu'il avait une soeur qui s'appelait Ethelreda et même qu'apparemment, c'est une fille qui connait tout plein de truc. C'est vrai ? Il l'aimait bien sa soeur, Faust. C'est un ancien camarade d'école, mais il est resté à Angouleme, lui. " ajouta-t-elle l'air rêveur. Que devenait Faust, resté seul avec Nelig, la baguettière de l'Ecole Totem ?

Soudain, la rouquine leva les yeux au ciel et aperçut deux tâches. La première était blanche et était posée sur l'épaule d'Archibald. La deuxième était bleue, et virevoltait de droite à gauche près de Missy. La tâche bleue avait poussé un petit cri strident et Hélio arqua les sourcils, surprise. " Oh ? Oh c'est quoi ? Ah ! C'est des oiseaux ! C'est vos animaux ? Vous avez des oiseaux comme compagnons ? Y s'appellent comment ? " demanda-t-elle toujours le nez en l'air à admirer les volatiles.

[/b]
" Bon, bah, on va à la Maison Oeuf, non ? Archibald dois être fatigué après le voyage, non ? Quoiqu'il en soit, personnellement, moi j'ai bien envie de savoir ce qu'est en train de cuisiner Anietta. " [/b]e
lle ajouta à l'adresse d'Archibald. " Anietta, c'est la gérante de la Maison Oeuf et c'est la meilleure cuisinière que je connaisse. Bon, passe ta valise. J'sais pas encore le sort pour la soulever, mais je peux au moins t'aider à la porter. " conclua-t-elle avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Missy

avatar

Age : 17
Localisation : En compagnie d'un charmant directeur

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Totalement joyeuse...
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: un large sourire heureux

MessageSujet: Re: Archibald arrive sur l'île   Lun 23 Mai - 1:29

[Sorry pour le retard, pour me faire pardonner, j'vous avez le droit à une deuxième chanson du cluricaune XD]

Missy écouta les deux jeunes sorciers parler de leur amour de la musique. Elle appris ainsi que le dénommé Archibald jouait du piano. Un détail qui semblait plaire au cluricaune toujours installer sur son épaule. Ce dernier ne perdait pas une miette de la conversation, des amoureux de la musique...Cela ne pouvait que lui plaire et l’intéresser. A la prochaine fête, il pourrait les inviter afin qu'ils puissent jouer avec tous les cluricaunes de l’île et faire vibrer la carapace de la tortue avec leur musique.

"Si vous monter un groupe de musique, n'hésitez pas à venir dans la forêt. Les cluricaunes seront ravi de chanter et danser au son de votre musique et faire la fêteeee yiaaaaah" Lança le cluricaune déjà tout excité à cette perspective d'avenir. Missy ne rajouta rien, masquant un fin sourire derrière sa main. Le jeune Foly était décidément plein d'entrain et un être à la joie de vivre contagieuse. La centauresse avait également une imagination débordante et imaginait déjà cette grande fête. Cela lui plaisait également comme perspective d'avenir. Pouvoir chanter et danser en toute liberté, cela avait l'air fort amusant et attrayant.

"Mordread, oui je crois que c'est cela." Répondit-elle lorsque la jeune Hélio déclara connaitre le frère de la jeune fille. Missy ne se rappelait pas si Red lui avait déjà parler de sa famille ou non. Missy était parfois un peu tête en l'air, elle ne souvenait donc pas toujours de tout. Bien que la jeune fille parlait très peu, il était donc tout aussi probable qu'elle ne lui en ait jamais parler. Missy pensa qu'il lui faudrait peut être lui demander lorsqu'elle la reverrait. C'est vrai qu'elle ne connaissait que peut de chose sur la vie et la famille de son amie, mais cela n'était pas vraiment essentiel. Red était son amie et cela lui suffisait amplement, même si la curiosité était un défaut courant chez la centauresse. Cependant, celle-ci ne le remarquait même pas, c'était son côté naïve et innocente qui voulait cela...

"Wiiiiiiip"Répondit le minuscule colibri à la question de la jeune Hélio. Missy sourit, sachant que la sorcière avait peu de chance de comprendre que le colibri venait de lui répondre.
"Il s'appelle Wip. C'est mon protecteur." Expliqua la jeune centauresse, sachant que son amie Wip n'hésiterai pas à bomber son petit torse pour montrer qu'il méritait ce titre.

"Oh oui, allons rendre visite à Anietta, en plus, cette course m'a ouvert l'appétit. Je mangerai bien ce qu'elle à cuisiner, parait que ça sent toujours bon dans sa cuisine" Dit elle d'un air gourmand avant de se mettre en marche pour accompagner le nouveau et sa guide jusqu'à la maison œuf.

Voyant la jeune Hélio parler de valise et de sort, le petit Foly réagit bien vite, sautant de l'épaule de Missy sur le bras de la jeune sorcière, telle une puce sur le dos d'un chien.
"Attend, moi j'ai beaucoup mieux qu'un sort!" Et il claqua des doigts pour faire apparaitre un minuscule sac en cuir, il l'ouvrit avec mille précaution comme s'il s'agissait d'un précieux trésor ou d'un tour de magie très puissant. Finalement, une lueur dorée s'échappa du sac et le cluricaune lança un clin d’œil aux jeune enfants, l'air très amusé. D'un geste sûr et habile, il retourna le sac et répandit son contenu sur les bagages. Ces derniers s'envolèrent légèrement, devant un poids plume et plus facilement transportable. Il suffisait désormais de les pousser simplement pour les faire avancer au lieu de les porter comme des mulets... Le petit être se mit à rire, joyeux de pouvoir aider et surtout, de montrer ses très nombreux talent.

"Poussière de fées! Cela fait flotter n'importe quoi" Expliqua-t-il avec le sourire. "Nous les avons tellement fait danser, qu'elles ont laisser derrière elle quelques petits tas de poussières. Aaaah les fées qui dansent...Inoubliable...C'étaient une fête magnifique. La poussière de fée, ça ne fait pas que voler, ça brille... Le ciel était devenu étoilé et on chantait et on dansait et on s'amusait... Ces petites demoiselles, suffit de leur chanter des chansons d'amour et hop, elles frétillent toutes leurs petites ailes"

Se remémorant cette fête inoubliable, car un cluricaune n'oublie jamais les fêtes qu'il a vécu, il bondit sur l'épaule de la centauresse et il fit apparaitre plusieurs petit instrument de musique autour de lui. Cela ne signifiait qu'une chose, il allait se remettre à chanter et danser*. Missy avança, profitant de la musique du cluricaune pur se permettre quelques pas de danse et un balancement de crin chevalin rythmé au son de la musique. Le cluricaune n'avait pas tord, chanter l'amour attirait les petites demoiselles aux ailes délicates. Quelques fées vinrent les rejoindre, dansant autour du cluricaune avec frénésie telle des groupie devant leur star. La centauresse remarqua que l'une des fées semblait bien connaitre le jeune Foly, lui lançant un clin d’œil amusé. Nul doute que la jeune fée en question avait participé à la fête dont le cluricaune avait parlé à l'instant.

*Tadaaaam nouveau registre, voici la chanson du cluricaune pour les fées^^ : http://www.youtube.com/watch?v=AUEVpaL5oQs&feature=related


_________________


Avant de te promener avec moi Invité, n'oublie pas de voter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archibald Harrington

avatar

Baguette : Bois de cerf et plume de paon.
Age : 11
Localisation : dans la salle commune des dragons !

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: fougueux
Totem: Cymbae, phénix
Trait particulier visible actuellement: accent British.

MessageSujet: Re: Archibald arrive sur l'île   Mar 24 Mai - 14:21

Alors qu’Archibald avait proposé sans vraiment le penser, de donner des cours de piano à la jeune Hélio… celle-ci sauta immédiatement de joie en s’écriant qu’elle serait une bonne élève et que c’était super gentil de sa part.

*eh ben dis donc, j’ai fait une heureuse on dirait…*

Mais la fillette, discutant avec le cluricaune, proposa d’ensorceler son piano pour qu’il joue encore de plus belles mélodies et qu’il forme un groupe de musiques avec d’autres élèves de l’école, avant de lui demander s’il chantait bien. Elle avait sans doute réussi en quelques mots à anéantir toutes ses chances de lier une amitié avec le garçon, qui se renfrogna et ne répondit même pas.

*ensorceler mon piano pour qu’il joue mieux ?? Est-ce qu’elle m’a écouté au moins ? J’ai dit que justement la beauté de la mélodie au piano vient des sentiments qu’on y met ! Comme si un sortilège pouvait faire ça… Et puis je joue assez bien tout seul pour ne pas avoir besoin de magie ! Non mais vraiment ! C’est bien la peine que je lui explique… Elle ne s’y connait certainement pas, pour dire des choses pareilles ! Si un jour je suis forcé de lui apprendre le piano, je lui montrerai ! Mais j’espère que je ne devrai pas le faire, vu les réactions qu’elle a…*

Il avait du mal à respirer calmement tant il était énervé, mais ne le laissa pas paraître sur son visage.

*et former un groupe de musique ? Est-ce que j’ai l’air d’avoir envie de jouer avec d’autres personnes ? Je n’ai jamais été du genre à partager, à avoir l’esprit de groupe… D’ailleurs, je ne fais pas de sports de groupes mais de la capoeira et du Ju-Jitsu… Et me demander si je chante bien ! Evidemment que je chante bien, sinon je ne chanterais pas… Si je chantais faux ou avec une voix de canard, je n’ouvrirais certainement pas la bouche… Cette fille a l’art de m’énerver !*

Le cluricaune encouragea évidemment la jeune fille dans son idée de monter un groupe de musique, ce qui finit de mettre Archibald de mauvaise humeur. Il regardait le sol sans parler tandis que les deux fillettes discutaient d’élèves qu’elles connaissaient. Pendant ce temps il tenta de retrouver son calme, après tout il restait la centauresse qui n’avait rien fait de mal, il devait rester sympathique au moins par politesse envers elle.

Lorsqu’hélio s’interrogea à propos de leurs oiseaux, il se tourna vers Missy pour répondre, comme pour signifier à Hélio qu’il ne voulait plus lui parler directement, et puis parce qu’il ne s’était pas encore beaucoup adressé à la femme-cheval.

« Havni est une colombe, c’est mon compagnon. Je l’ai créé il y a quelques mois, il est sorti de moi et je m’en suis occupé. Depuis il me suit partout ! Je pense qu’il pourrait bien s’entendre avec ton colibri ! »

Ils se mirent ensuite en marche pour rendre visite à une certaine Anietta dont la principale caractéristique était de faire de la bonne nourriture, puisque les deux fillettes ne parlaient que de ça ! Hélio voulut l’aider à porter une de ses valises, ce qui dérida un peu le garçon, mais Foly prit les choses en main et déposa de la poussière de fée dessus pour qu’elles lévitent. Il se mit ensuite à chanter et danser à nouveau tandis que de minuscules fées les entouraient.

Archibald s’en approcha et tenta de les toucher du bout des doigts, étonné, mais elles s’envolaient chaque fois pour l’éviter. L’une d’elle sauta sur le dos d’Havni qui, tout content, fit quelques sauts périlleux pour l’impressionner.

L’ambiance était bonne, même si Archibald ne voulait toujours pas adresser la parole à Hélio. Ils allaient bien manger et Archie serait bientôt installé dans son nouveau chez lui, prêt à étudier.

Il n’avait pas envie de lancer une conversation à la petite troupe, car il préférait ne pas parler, sauf pour répondre aux questions qu’on lui posait. Il se mit donc en marche d’un pas décidé, le visage concentré comme s’il partait à la guerre : il partait à la découverte de son école… C’était une sorte de conquête à petit niveau. Il se sentait comme Christophe Colomb dans son navire, et ça l’emplit de joie et d’orgueil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélio Wayïlers
Sylphe
avatar

Age : 13
Localisation : Maison des Sylphes

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Où c'est qu'ils sont ls Totémiens ? Hein ?
Totem: Dalgo, un soleri
Trait particulier visible actuellement:

MessageSujet: Re: Archibald arrive sur l'île   Ven 17 Juin - 14:04

[La suite ici^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Frederic Madlington
Admin
avatar

Age : 34

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Charmeuse
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: Ne se baigne qu'avec son bermuda à fleurs

MessageSujet: Re: Archibald arrive sur l'île   Mar 5 Mar - 19:59

EDIT SIR: Message clos. 5/03/13
Hélio: + 3 science des créatures magiques ; + 2 art magique.
Archbald: + 3 science des créatures magiques, +2 art magique
)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-eleus-theria.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Archibald arrive sur l'île   

Revenir en haut Aller en bas
 
Archibald arrive sur l'île
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anthony arrive
» Un train, et il(s!?) arrive(nt...)
» Elle arrive !!!
» Arrive en furie [PV Céline]
» J'arrive pour tous vous embêter ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleus Theria :: Zone Côtière :: Votre arrivée sur l'île :: Dragoport-
Sauter vers: