Ecole de magie pour jeunes sorciers établie sur l'île mystérieuse d'Eléus-Théria
 
PortailAccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Malicia Braid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malicia Braid
Dragon Féerique
avatar

Baguette : Bois de chêne et plume de Colombe de la Paix.
Age : 14
Localisation : Bien dans ses baskets.

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Super bonne humeur.
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: Ne mentionne plus Elémentia.

MessageSujet: Malicia Braid   Dim 10 Jan - 20:05



HTTP://


  • Baguette : Bois de chêne et plume de colombe de la paix.
    Spoiler:
     
    Animal de compagnie : Sokkusu chat noir aux grandes oreilles, apparemment plus perspicace que la moyenne.
    Age de début : 13/14 ans
    Aptitudes : Malicia aime dessiner. Elle aime observer le monde qui l'entoure, elle aime aussi cette capacité de pouvoir le modifier, l'interpréter, le façonner avec 3 fois rien. Elle laisse facilement son esprit vagabonder et a des facilités pour les sorts de métamorphose par exemple où il faut d'abord créer un objet "x" dans sa tête afin de le faire apparaitre ou d'en modifier les propriétés.
    Elle comprend facilement la structure des choses, ainsi elle est douée de ses mains, et apprend vite dans des situations où il faut "faire".
    Manque profondément de concentration mais pas de curiosité, s'intéresse aux choses mais ne retient réellement que le strict minimum.


HISTOIRE :

    Ce fut un 25 Mai que Malicia eu son premier sourire. Elle cria, parce que c'était ainsi, parce ses poumons avaient besoin d'air, mais ce qui était le plus marquant c'est le regard curieux et le sourire malicieux qu'elle posa sur le monde.
    Ses deux parents avaient chacun un emploi relativement bien payé, surtout sa mère qui travaillait en tant que dessinatrice de mode pour un magazine, c'était une femme épanouie, espiègle et intelligente. Un modèle pour l'enfant, plus encore un moule. Malicia avait tout de sa mère.
    Son père, lui, était un homme très pragmatique, c'était quelqu’un de sécurisant qui semblait pouvoir trouver une solution pour tout. Il était en totale admiration devant sa fille, qui était curieuse, joyeuse et très éveillée.
    Cette famille était donc heureuse, cinq Noëls passèrent ainsi. Cinq Noël et puis l'accident.
    C'était juste la maman de Malicia qui rentrait du travail. il y a des choses comme celle là qui font partie de la routine, qu'on imagine pas pouvoir réellement nous éteindre. C'est comme mourir d'un hoquet, c'est improbable.
    La femme percuta un coin de trottoir, et sa vitesse entraîna un vol plané au milieu de la chaussée.
    On ne ressort pas indemne d'un tel accident. On en meurt, on est paralysé, ou on tombe dans le coma. Le coma qui plongea la famille Braid dans une mélancolie qui ne semblait jamais pouvoir se finir. Pourtant la petite fille et son père gardaient espoir, pire encore ils n'imaginaient même pas que cela puisse réellement mal se finir.
    1 an de doutes, d'hésitations, d'espoirs ... et 1 an sur un fil. Jusqu'a ce qu'il décide d'avancer, pour le bien de sa fille, pour le bien de tous. il décida qu'il valait mieux descendre doucement de ce fil plutôt que d'en tomber en ne sachant pas où peu nous mener la chute.
    Mr Braid. Thomas de son prénom. Ce n'était pas un utopiste, il savait ce qu'il fallait faire dans toutes les situations les plus délicates. Il ne priait pas, il n'avait aucune croyance métaphysiques, il avançait. Et cette fois si, ça voulait dire qu'il devait passer à autre chose avant que plus rien ne puisse être réparé.
    IL rencontra Eloïse, et pensa qu'elle ferait une bonne mère pour sa fille, une nouvelle mère. IL l'embaucha d'abord en tant que nounou, avant d'en tomber amoureux.
    Mais Malicia et sa mère n'étaient pas liées que par le sang. Eloïse ne devint jamais une mère pour Malicia et quand cette dernière mourut, l'enfant sentit une grande peur l'envahir, puisqu'il n'y avait plus personne pour la guider, pas en tant que petite fille, mais en tant que sorcière.

    Malicia s'échina donc à chasser Eloïse. Mais cette dernière résistait soutenu par Thomas. la gamine était têtue et surtout très seule. La peur ne cessait de croitre en elle, le monde dans lequel sa mère l'avait maintenant laissé lui paraissait hostile.
    C'est à cette periode qu'on découvrit les pouvoirs de la petite Malicia. Eloïse en était le plus souvent la victime. C'était une jeune femme pleine de gentillesse qui résista à la persécution jusqu'à dernier moment, puis elle s'en alla en claquant la porte, clamant qu'elle "ne voulait plu entendre parler de tout cela."
    Alors ce ne fut plus seulement Malicia qui avait peur, mais son père aussi.
    Quand il voyait sa fille il lui semblait que ce n’était plus la même petite fille brillante et guillerette qu’il avait connue, elle avait l’air, éteinte. Quand à Malicia, une fois ses méfaits accomplis, elle se recroquevilla se ferma, et chaque jours le regard de son père la nourrissait un peu plus de remord, elle n'osait plus agir de peur de faire du mal aux autres.
    Ils devinrent des étrangers l'un pour l'autre.

    Elle ne riait plus, ses notes à l’école baissèrent, et elle se rabattit totalement sur le dessin, cherchant a reproduire avec le crayon le bien être dans lequel elle avait vécu. Cette activité l’accaparait totalement, et ainsi elle progressa vite. Pendant qu’elle cherchait en vain à rattraper le passé, le présent s’effondrait lentement. Son père perdit son emploi, et celui qu’il trouva par la suite ne lui suffit plus pour vivre avec sa fille de la même manière qu’ils le faisaient avant, il se rattacha à des addictions. Plus rien de pragmatique ne l'entourait, seul le besoins continuel de ne plus voir la réalité. Sans vraiment s’en rendre compte, petit à petit, il finit par tomber dans l’illégalité. Un jour la police vint, à 8 ans, Malicia était comme orpheline et "bizarre, étrange, différente, marginale, effrayante.".

    Elle y resta deux ans, deux ans d’ennuis total, Malicia était complètement étrangère à tous les autres enfants avec lesquels elle vivait. Elle avait peur d’eux, peur de les aimer, puis de les perdre, alors elle resta seule. A cette âge là, si on ne fait pas un effort pour s’intégrer on est vite rejeté, la loi des enfants et sans pitié, et la petite fille devint bientôt le bouc émissaire de l’orphelinat, les autres enfants ne l’aimaient pas, et elle se renferma encore plus.
    Elle savait qu’une part de sa personnalité avait disparut, elle était devenue timide, et introvertie, elle avait perdu tout de sa malice,elle se sentait différente du monde dans lequel elle vivait, elle n’y trouvait pas sa place, et personne ne voulait la lui donner.
    Jusqu'a une soirée particulière, où un couple entra dans l'orphelinat. Il y avait un je-ne-sais-quoi chez eux qui rappelait sa mère à Malicia. Et avec eux le monde redevint stable et magique.

    Malicia avait passé toute sa journée devant la fenêtre à attendre l'arrivée d'un hibou. C'était son anniversaire ses onze ans. Le jour de sa renaissance, dans sa tête c'était le plan. Tout recommencerait pour elle se jour là.
    Malicia regarda l’animal se poser sur le bord, son regard était insistant, elle la fixait. L’oiseau le remarqua, et se sentant épier, il jeta un bref regard courroucé à la jeune fille qui eu alors un sursaut et qui rougit faiblement. Elle pris la lettre et l’ouvrit, se délectant de chaque lignes.

    « Aéri … »

    Murmura-t-elle en découvrant le nom de sa maison.
    Elémentia serait sa nouvelle maison.

VIE A ELEMENTIA


    La première année de Malicia a été particulièrement mouvementé. Pour elle s'était la confrontation aux autres enfants. Toujours à la recherche d'amis elle en devenait agaçante pour certains, attachante pour d'autres. C'est à cette période là qu'elle rencontra Liev et Minako avec qui elle devint tout de suite amie.
    Le monde de la magie était accueillant et elle pris un petit chaton nommé Sokkusu sous son aile.
    Elle se lance sur la piste de l'identité de sa mère la soupçonnant d'avoir été un sorcière.
    Elle s'intégrera bien à ce nouvel environnement et sera même nommée préfette. Les problèmes sentimentaux survinrent alors, elle se brouilla avec Minako qui aimait les filles, et en voulu à Liev de la laisser tomber pour la petite Aqua Aëlin, mais elle finit par devenir copine avec cette dernière.
    Elle se fit beaucoup d'autres amis cette année là, mais nombre d'entre eux partirent subitement d'Elémentia. Elle traversa une petite période d'angoisse où le départ de ses amis lui rappelait sa petite enfance solitaire. Mais Liev la rassura.
    En fin d'année, lors d'une soirée clandestine dans le bois, elle se rapprocha de Margoth avec qui ses rapports n'avait jamais été très bons.

    Elle parti 5 mois dans le monde des moldus pour aller aider son père qui sortait de prison. Et repris alors un peu confiance en elle. Voyant son père, repenti de ses erreurs passées, mais aussi faible, et seul. Elle pris sur elle et l'aida du mieux qu'elle le pouvait allant jusqu'a l'aider à trouver une nouvelle copine.
    A son retour elle était transformée. Elle n'avait plus de problème de timidité et devint plutôt appréciée au château, quelques soient les maisons. Elle devint attrapeuse de l'équipe Aéri et renoua avec plaisir avec tout ses amis. Elle fit notamment la rencontre de Red avec qui elle expérimenta les joies de l'exploration. Et eu un premier coup de coeur pour le beau Siegfried (alias Ciguë), chenapan malhonnête qui lui avait recouvert le visage de pustules pour garder l'anonymat sur ses précédents méfaits. L'année se terminera par la victoire des Aéri contre le Aqua au match de Quidditch. Malicia aillant attrapé le vif d'or. Par la suite les évènement qui eurent lieux à Elémentia se déroulèrent pendant sa troisième année.

Spoiler:
 

CARACTÈRE:

    Malicia est une fille qui a peur des autres. Ce n’est pas cette peur, comme la peur de l’étranger, cette peur qui vous pousse a être violent. Non, ce dont Malicia à surtout peur chez les autres, c’est de s’y attacher, au fond d’elle, elle est persuadée qu’aimer apporte bien plus de souffrances qu’autre chose, et jamais personne ne lui a prouvé le contraire. Mais elle a aussi énormément besoins de soutient, et de gens qui prennent soin d’elle, c’est pourquoi elle fait toujours son maximum, et cherche à être appréciée.
    Ce qu’elle a vécue, à fait d’elle une fille timide, craintive, mais surtout particulièrement susceptible. Elle pleure très facilement, et ne contrôle absolument pas ses émotions.

    Malicia doit se sentir confiante pour montrer son réel caractère, car elle n’est pas cette idiote pleurnicharde malgré ce que l’on pourrait penser. N’importe qui ayant eu une brève discussion avec elle peut le sentir.
    En réalité cette fille déborde d’énergie et de curiosité, elle est sociable et s’attache de manière très rapide aux gens (et cela ne dépend malheureusement pas de sa volonté). Par contre peut très vite devenir jalouse de quiconque s’approche un peu trop prés de ses amis. Elle a une définition très nette de sa justice et sait se faire entendre dans les cas qu’elle juges primordiaux, d’un autre côté elle est très tolérante, et n’est pas du genre a mettre les gens dans des petites cases. Elle manque d’ailleurs un peu trop de perspicacité, il est très aisé de la tromper. Seulement, si elle découvre le pot aux roses, il y a très peu de chance de pardon. Bref Malicia vit ses émotions à fond, et c’est plus fort qu’elle, elle regrette souvent de ne pas être quelqu'un de plus discret.
    Dans sa personnalité, il y a se que Malicia contrôle, et ce qu’elle ne contrôle pas, ce qu’elle veut être ou pas, et parfois entre tout ça, c’est un peu le bordel.


PHYSIQUE:

    Commençons par le haut, et logiquement par les cheveux . La chevelure du malicia est blonde, petite c’était un blond très pur, il n'a presque pas changé, bien qu'il se soit légèrement foncé avec le temps, c'est une couleur proche du blond vénissien. En ce qui concerne la coupe, elle est arrivée à elémentia avec un carré assez long.
    Un peu en-dessous se trouve les yeux. Ceux de la petite fille son grands, et d’un bleu très profond, il s'agit peut être la de sa seule particularité physique frappante. Mais si ces yeux sont si beaux, c’est certainement parce que Malicia y tiens de tout son cœur. Sans la vue elle ne pourrait pas dessiner ou même créer (il est évident qu’on ne crée pas à partir de rien), ses yeux sont donc aussi beaux qu’ils sont importants. En ce qui concerne le nez, petit et bien rond, pas particulièrement fin ni discret, assez rigolo en somme. Des pommettes biens hautes et rougissant à la première occasion, en dessous, des joues elles aussi bien gonflées. Une petite bouche souriante ou bien boudeuse, aux lèvres charnues mais pas pulpeuses. Son sourire et craquant et pleins de chaleur. Le tout donne a Malicia un aspect très enfantin, et si elle prenait un peu soin d’elle, elle aurait quelque chose d’une poupée.

    Malheureusement, Malicia n’est pas du genre coquette. Toujours affublée d’un grand tee-shirt ou d’un pull épais en haut, d’un jean trop large ou d’un short semblable à un caleçon en bas, pas peignée et l’air un peu ailleurs. Malicia n’en a vraiment rien à carré de son apparence. Du reste, elle est assez frêle et maigrelette. Elle a une peau pale et fragile, de petites mains, et donne l’impression de pouvoir se briser en mille morceaux. En fait elle a une bonne résistance physique, et est bien plus faible psychologiquement.


SAVOIR/AVOIR:



  • Situation Financière :
    Franchement c'est pas la joie. =) Le père biologique de Malicia ne lui donne rien, si ce n'est un peu d'argent de poche quand elle vient le voir. Puisque de toute façon il évite de trop se mêler au monde sorcier, bien qu'il s'y intéresse.
    Quand à sa famille sorcière adoptive. Elle n'a pas de très gros moyens, et lui donne en général juste de quoi acheter le stricte nécessaire. Par contre, comme son père ils lui font souvent des cadeaux lorsqu'elle vient les voir. Cadeaux tournant souvent autour du dessin et de la lecture.

    Possessions :
    - éventuel collier de sa mère.
    - uniforme Aéri
    - peintures, crayons de couleurs, feutres.
    - besace : crayon à dessin + carnet a dessin.


    SORTS POTIONS AUTRES
    - Dissimulus.
    - Escapatum.
    - Transformer un coton en nuage.
    - Spero Elementrus
    - Nox
    - Lumos
    - Alohomora
    - Wingardium Leviosa
    - Rotate
    - Erectate
    - BUlbull - Bullus
    - Recurvit
    - Potion du futur.
    - Breuvage a facette.
    - Jus d'un rêve concret.
    - Utilisation du canalysateur d'energie
    - Bonne maîtrise du balais, capable de faire quelques pirouettes audacieuses
    - Sait un peu lire le tarot



Dernière édition par Malicia Braid le Lun 25 Jan - 19:29, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sansespace.canalblog.com
Sir Frederic Madlington
Admin
avatar

Age : 34

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Charmeuse
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: Ne se baigne qu'avec son bermuda à fleurs

MessageSujet: Re: Malicia Braid   Mar 12 Jan - 11:13

(j'imagine que tu attends de bien savoir la fin d'élémentia pour compléter, mais en attendant, c'est perfect! T'es d'accord, je suppose? lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecole-eleus-theria.forumactif.org
Malicia Braid
Dragon Féerique
avatar

Baguette : Bois de chêne et plume de Colombe de la Paix.
Age : 14
Localisation : Bien dans ses baskets.

Carnet du sorcier
Humeur actuelle: Super bonne humeur.
Totem: Encore inconnu
Trait particulier visible actuellement: Ne mentionne plus Elémentia.

MessageSujet: Re: Malicia Braid   Lun 25 Jan - 14:44

Malicia se sentit assez vite inquiète suite à la série d'évènements qui chamboulèrent Elémentia. La présence des gobelins dans la boutique puis l'histoire de Ciguë ne la laissaient pas indifférente, ensuite se furent les créatures du château et d'autre amis à elle qui furent victimes de l'ombre qui s'abattait sur Elémentia. Ayant un esprit très vagabond elle pensa tout de suite que quelque chose d'horrible allait arriver et la peur montait en elle. Ses amis partaient les uns après les autres, et Malicia restait là. Le château se vidait de ses élèves, mais elle voulait rester, inquiète pour son école, incrédule face à la panique à peine visible mais sensible des professeurs.
Son père n'avait aucun idée de ce qu'il se tramait dans le château et ses parents adoptifs étaient en voyage de noce (et oui). Mais Malicia s'en contentait, même si elle vivait chaque jour un peu plus dans l'angoisse elle voulait rester avec son Elémentia.

Même la directrice due partir, l'école n'était plus la même. Malicia voyait son monde s'écrouler. Le jour du retour de la directrice et de la fin d'Elémentia, Malicia eu de la peine à évacuer les larmes coulaient le long de ses joues sans qu'elle puisse s'arrêter, le château n'était plus le même. Elle tenue pourtant tout au long de la journée bein qu'épuisée puis s'écroula comme d'autre élèves pendant le sort commun.
Elle se réveilla chez elle, comme si c'était un rêve. Elle ne savait plus comment réagir, Elémentia avait comme disparu. Elle voulait en parler avec son père, mais bien que très compréhensif il ne savait pas ce qu'était Elémentia et ne pouvait discuter avec elle. Elle ressorti toutes ses affaires d'Elémentia, la photo de classe qui bougeait et elle se mis à pleurer. Elle pleura toute la nuit, n'arrivant pas à dormir. C'est au matin qu'elle decida d'envoyer un hibou à Liev. Elle avait peur de le faire, peur qu'il ne réponde pas, peur d'avoir seulement rêvé ces presque 3 ans de bonheur.


Cher Liev,
    Drôle d’introduction.
    Malicia n’avait pas tellement l’habitude d’écrire de longues lettres de correspondances. C’était la fiancée de son père, qui était institutrice qui lui avait donner quelques trucs de rédaction. Malicia repris sa plume,

Citation:

    Cher Liev,

    Comment vas-tu ? Mal ? …
    =) Je rigole … Quoi que. Je suppose que personne n’aime vraiment nos vacances, pas celles là.
    Ca me fait de la peine d’avoir a t’écrire, avant c’était facile, il suffisait que l’on se parle. On se croisait dans un couloir on papotait de quidditch jusqu’à la salle Berghamov et puis on prenait un superbon repas.
    Tout me parait vide. J’ai l’impression qu’Elémentia ce n’était qu’un rêve, que rien n’a existé. Tout le monde me manque, mais je n’ose pas trop envoyer des lettres aux autres, j’ai l’impression qu’ils ont tous disparus. Je me sens coupée de tout chez moi.

    Pourtant je suis bien ici, avec ma famille. Mais ils ne sont pas magiques eux, et mon appartement n’a rien d’un château.
    J’ai gardé mes bouquins de cours, je révise l’histoire de la magie. Tu le crois ? C’est la seule chose qui ressemble un peu à Elémentia ici. Je ne peux en parler à personne, il n’y a personne pour me répondre, personne ne sait comment la rivière hope brillait sous le soleil d’hiver ni comment ça fait de voler sur un balais magique.
    Des fois je devient folle et je parle à Sokkusu. =) Il faut absolument que l’on se voit sinon je vais me faire interner.

    A bientôt j’espère, bise Mali.


    Elle reçut une réponse, puis une autre et encore une autre. Entre temps elle fit une visite chez ses parents adoptifs. Avec eux elle pouvait parler de toute la magie d’Elémentia, elle était sereine, elle sentait que dans leur tête se formait les images de ce qu’elle décrivait, qu’ils savaient de quoi elle parlait. Entre temps, elle décida avec Liev qu’il viendrait passer une semaine chez elle. Cette perspective la rendit très heureuse, et elle commença à oublier sa solitude.
    Lorsqu’il vint, elle n’avait plus rien de ce que ses lettres décrivait. Elle était tout le temps joyeuse, riait aux éclats, elle l’emmena partout. Ici c’était la ville de son enfance. Elle la connaissait sur le bout des doigts, c’était un « petit bled ». Le vendeur de crêpes au coin de la rue, la voisine qui cris sur son chat « Non je te jure j’ai faillit devenir pareil qu’elle », le libraire avec ses lunettes à deux doigt de lui tomber du nez ou encore le vieux cinéma avec des films moldus hilarants sur les sorciers.
    Ils parlaient, le matin le midi, le soir. Parfois ils parlaient d’Elémentia, ça les rendaient un peu tristes mais c’était bien. Liev fit la rencontre de son père et de sa fiancée, Malicia lui expliqua un peu tout, mais avec un tout nouveau recul. La aussi c’était bien.
    centrercentrercentrercentrercentrercentrercentrercentrercentrercentrercentrercentrercentrercentrercentrercentrercentrercentrercentrercentrer

    Un jour ses parents adoptifs les amenèrent dans un parc d’attraction moldu. Malicia n’en revenait pas, elle connaissait, parce qu’on lui en avait parlé, mais c’était beaucoup plus impressionnant que l’image qu’elle s’en faisait. Mais l’évènement qu’elle attendait plus que tout c’était le match de Quidditch. A la fin de la semaine ils devaient rejoindre Red et Gwen pour aller à un match. Les deux enfants étaient surexcités. Elle fut très contente de revoir les deux copines. Il y avait aussi le petit frère de Red. Faust, il semblait n'avoir d'yeux que pour sa soeur. Mais il est était très sympathique, quoi qu'un peu bavard. Ils passèrent une très bonne journée, ils parlèrent d‘une nouvelle école, Malicia n‘osait pas espérer qu‘elle puisse retrouver ses amis d‘Elémentia là bas, mais elle décida qu’elle irait quand même. De toute façon elle serait avec Liev, c’était le plus important.
    Tout le monde rentra chez soit, et Malicia en avait les larmes aux yeux. Mais elle leur fit un grand sourire, parce qu’elle savait qu’ils allaient se revoir, « Les hiboux sont la pour ça. »

    Malicia était souriante. Elle faisait tout pour ne plus penser à Elémentia, maintenant elle ne pensait qu’a sa nouvelle école, et omettait volontairement le fait qu’elle ne puisse pas retrouver tout les Elémentiens là bas. Dans sa tête se n’était pas possible qu’elle ne les revoit jamais, sinon c’était un peu comme si ils étaient morts. Elle était encore trop jeune pour accepter des séparations aussi brutales, pour vivre avec la disparition subite d’Elémentia et de tout ceux qui en faisait parti, alors elle s’en était crée un nouveau à Eléus-Théria.Lorsqu’elle reçut la lettre d’inscription elle ne savait pourtant pas que ses camarades avaient reçu la même, et que eux aussi attendaient la rentrée avec impatience.


Citation :
    Cher Liev,

    Ma têtes est pleines d’espoirs idiots. Depuis que tu es venu, qu’on a revu Red et Gwen au match et qu’on a parlé d’Eléus-théria je me dit qu’on se retrouvera peut être tous là bas. Ca serait trop bien de revoir tout le monde.
    Ca serait trop bien si on pouvait encore partager un repas avec nos copains, je me dit même qu’on pourra peut être refaire des match de quidditch.
    Ah je te vois déjà en lisant cette lettre, tu te dits que je rêve trop.
    Tu as raison , mais ça me redonne le sourire.
    Je n’arrive pas à imaginer mieux qu’Elémentia, mais j’aimerais qu’il y ait un grand lac. Je ne sais pas nager mais j’aime bien les beaux lacs tout lisses qui brillent le matin et sur lesquels on peut faire de la patinoire en hiver. Bon il faut qu’il fasse assez froid sinon c’est très dangereux, mais tu sais je patine super bien. Et puis j’aimerais qu’il y ait pleins d’animaux, comme à Elémentia, bon, sauf qu’a Elémentia y’en avait des dangereux, mais y’en avait des super beaux aussi et j’aimerais en voir encore pleins de nouveaux que je pourrait dessiner .

    J’espère qu’on se reverra bientôt tu es le bienvenu ici mon père t’as trouvé super !
    Bisous Mali.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sansespace.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Malicia Braid   

Revenir en haut Aller en bas
 
Malicia Braid
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Malicia Jefferson [VALIDEE par Xoumi]
» Arneval Malicia, jeune fille pas si pur [terminée]
» " Je désire être normale " Malicia
» La boîte à Chansons de Malicia et Connie
» Anna "Malicia" Raven ~ Si tu connais la réponse pourquoi poses-tu la question ? ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleus Theria :: HORS JEU :: Présentation des personnages :: Personnages élèves-
Sauter vers: